Les chinois aiment les marques allemandes, et même si l’Allemagne n’a pas une image très « beauté » dans le monde, en Chine, les marques de cosmétiques Allemandes ont la cote.

 

Marketing Chine, c'est aussi une Agence

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

Karl Wehner, directeur général des marchés allemand, autrichien et suisse du groupe Alibaba, a déclaré qu’une nouvelle catégorie de marques allemandes à l’esprit digital s’impose en Chine grâce au e-commerce.

Si vous souhaitez en savoir, lisez la suite de cet article.

  • Des marques allemandes attractives
  • Les marques allemandes tournées vers le marketing digital
  • L’utilisation de l’e-commerce en Chine
  • L’adaptation aux exigences du marché chinois

 

I. Des marques allemandes attractives

« La classe moyenne prospère et en pleine croissance de la Chine fait entrer sur le marché de jeunes consommateurs ayant des besoins différents », souligne M. Wehner.

« Ces consommateurs veulent améliorer leur style de vie, et les marques allemandes sont particulièrement attractives car elles sont synonymes de qualité et de normes de fabrication strictes ».

Même Covid-19 n’a pas freiné l’enthousiasme croissant des consommateurs chinois pour les produits fabriqués en Allemagne.

Lors du festival de shopping de la mi-année 6.18, les produits importés d’Allemagne ont été classés parmi les articles les plus populaires avec les produits coréens, japonais, américains et australiens sur Tmall Global, le marché transfrontalier du e-commerce d’Alibaba.

L’intérêt accru pour les produits allemands est conforme à l’appétit général des consommateurs chinois pour les marques étrangères.

Plus de 10 millions de personnes ont visité Tmall Global pendant la période de la campagne, ce qui a entraîné une augmentation de 43 % du volume brut de marchandises, défini comme la valeur totale des commandes réglées par Alipay sur Tmall Global, des produits importés vendus sur la plateforme par rapport à l’année dernière.

 

II. Les marques allemandes tournées vers le marketing digital

L’entreprise allemande de cosmétiques Cosnova a augmenté ses ventes de 25 % par rapport à l’année dernière lors de l’événement de 6,18.

Cosnova, qui possède des marques de beauté comme Essence et Catrice, s’est tournée vers les technologies digitales comme le livestreaming pour une expérience d’achat plus attrayante.

« Le livestreaming est idéal pour traduire l’expérience d’achat sensorielle dans le monde digital », a déclaré Christina Oster-Daum, fondatrice et présidente de Cosnova.

En regardant les émissions en direct d’Alibaba, les acheteurs ont pu voir les principaux leaders d’opinion qu’ils aiment et en qui ils ont confiance appliquer les produits de Cosnova et expliquer en détail leur mode de fonctionnement.

« Tmall Global était un point d’entrée idéal pour notre lancement en Chine. Des outils d’engagement aux services de paiement et de logistique, c’est une plateforme avantageuse qui nous a permis de répondre précisément aux consommateurs chinois qui attendaient nos marques avec impatience », a-t-elle déclaré.

Live streaming s’est également révélé être un outil puissant pour l’entreprise de santé et de nutrition Doppelherz, en aidant la marque d’héritage allemand à séduire les acheteurs chinois férus de technologie.

En s’associant avec de jeunes influenceurs sur la plateforme de diffusion en direct Taobao Live d’Alibaba, Doppelherz a pu toucher une corde sensible chez les jeunes citadins, en particulier ceux de 20 à 28 ans.

Elle exploite également les analyses de la plateforme pour suivre le rythme de la demande, par exemple en se concentrant sur des catégories de produits tendance comme les produits renforçant le système immunitaire dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

La marque Isana, du groupe Rossmann a connu une forte croissance cette année et a brillé sur les réseaux sociaux.

 

III. L’utilisation de l’e-commerce en Chine

« Tmall Global est notre plus grand magasin en Chine, et nous ne pensons pas que cela va changer de sitôt », a déclaré Axel Jürgensen, responsable des exportations chez Doppelherz.

Jürgensen a déclaré que le partenariat est payant, en particulier lors des événements de vente comme le 11.11 Global Shopping Festival et le Tmall Super Brand Day, où un camion après l’autre quitte leur usine de Flensburg, en Allemagne, en direction de la Chine.

Tmall Global a été lancé en 2014 comme une extension du marché Tmall d’Alibaba.

Il s’agit d’un portail dédié aux marques internationales qui souhaitent faire leur première entrée sur le marché chinois et entrer en contact avec les jeunes consommateurs, qui recherchent des offres de produits de haute qualité dans le monde entier.

Aujourd’hui, Tmall Global est le plus grand site d’e-commerce transfrontalier de Chine et abrite près de 26 000 marques de 84 pays et régions, dont plus de 80 % entrent en Chine pour la première fois.

Certaines des marques les plus prospères sont celles qui savent s’adapter aux exigences du marché en évolution rapide, a déclaré Karl Wehner, d’Alibaba.

 

IV. L’adaptation aux exigences du marché chinois

Les consommateurs chinois préfèrent, sinon attendent, une expédition rapide et un emballage de haute qualité.

Parmi les marques qui améliorent l’expérience du client sur le marché, on trouve le fabricant d’appareils de santé et de bien-être Beurer, qui a commencé à vendre sur Tmall Global en 2015.

Lorsque ses clients se sont plaints de commandes arrivant endommagées par des livraisons du dernier kilomètre, Beurer a immédiatement renforcé ses emballages à l’échelle nationale pour s’assurer que les produits arriveraient intacts aux consommateurs.

La marque a également réagi rapidement aux demandes émergentes durant la pandémie.

Bien que Beurer propose une large gamme de produits, allant des purificateurs d’air et des sous-couvertures chauffantes aux gadgets de massage portables, elle a travaillé avec Tmall Global pour donner la priorité aux équipements médicaux lorsque le virus a éclaté en Chine.

Elle a par exemple vendu 12 000 thermomètres en quelques minutes lors d’une campagne en mai.

Comme Tmall a rationalisé la livraison des fournitures essentielles au plus fort de la pandémie, cela a également permis d’assurer une logistique et une distribution ininterrompues pour Beurer.

 

En conclusion

Pour les marques de consommation européennes qui traversent une période difficile à cause du coronavirus, « nous voulons ouvrir le marché chinois comme une option pour qu’elles puissent trouver une nouvelle croissance et surmonter une crise comme celle-ci », a déclaré M. Wehner.

« Il s’agit notamment d’aider les marques à exploiter les ressources et les technologies digitales que l’écosystème d’Alibaba a à offrir, afin qu’elles puissent se connecter avec les consommateurs où qu’ils soient, et même trouver une certaine inspiration pour ce à quoi l’avenir du commerce de détail pourrait ressembler pour leurs marchés nationaux ».

Les marques allemandes se sont imposées sur le marché chinois.

En effet, en se tournant sur un marketing digital et grâce à l’e-commerce, elles sont sues répondre aux exigences du marché chinois.

 

 

Si vous souhaitez comprendre le marché de la beauté en Chine, lisez cet article. 

 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *