Oui et non.

Les produits importés (intéressants pour les marques de cosmétiques étrangères) ne sont plus soumis à l’expérimentation animale tant qu’ils appartiennent au segment des cosmétiques «ordinaire»: shampooing, maquillage, dentifrice, parfum…

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

«À compter du 1er janvier 2021, les produits cosmétiques ordinaires importés tels que le shampooing, le fard à joues, le mascara et le parfum n’auront plus à être testés sur les animaux pour l’irritation des yeux et de la peau dans les laboratoires chinois», a déclaré vendredi Human Society International.

 

 

Quelle est la définition des produits cosmétiques ordinaires pour les autorités chinoises?

Un produit qui n’a pas d’allégation de santé spécifique (perte de cheveux par exemple), qui n’appartient pas au segment protection solaire et coloration des cheveux / peau.

Les autorités publieront le nouveau règlement et les lignes directrices dans les mois à venir pour indiquer plus clairement aux entreprises de cosmétiques quels produits exactement peuvent-elles désormais exporter en Chine sans avoir à les tester sur des animaux et comment déposer une demande pour ces produits.

 

Une super nouvelle pour les marques de cosmétiques étrangères en Chine

La Chine était l’une des dernières grandes économies à ne pas encore autoriser la vente de produits non testés sur les animaux à l’intérieur de leur frontière tout en étant l’un des plus grands marchés pour la vente de produits cosmétiques.

Si pour la Chine ce changement peut avoir plusieurs motifs: offrir plus d’options aux consommateurs, apaiser les amoureux des animaux, contrer les daigou qui importent illégalement les dits produits sur le marché, ou améliorer son image sur le sujet de la cruauté animal, nous ne pouvons qu’applaudir cette décision.

Une décision qui ouvrira la porte de ce marché gigantesque à toutes les marques de cosmétiques qui avaient choisi de l’abandonner afin de ne pas trahir leur conviction.

Nous ne pouvons qu’espérer qu’il s’agit d’un premier pas vers une réglementation plus laxiste en matière d’expérimentation animale pour une plus large gamme de produits.

 

Vous souhaitez lancer votre marque de cosmétique en Chine?

Contactez-nous aujourd’hui pour en apprendre plus.

 

Lire plus d’articles sur la cosmétique en Chine:

 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *