Quelques pistes pour comprendre le Management en Chine

 

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

Voici quelques pistes de réflexion sur le management en Chine et les différentes manières d’aborder le management en Chine, avec une vision légèrement « Chinoise »

 

Comment motiver les chinois?

 

Contrairement à ce que beaucoup d’expatriés pensent, les chinois sont des êtres humains et sont sensibles aux mêmes points que nous autres occidentaux/français. Cependant il existe certains codes dans la société auxquels mes amis chinois sont particulièrement sensibles. Ces conseils peuvent être utiles si vous souhaitez faire du business en Chine !

<p style= »font-size: 1.5rem; margin: 0 0 10px 0; font-weight:bold; »>Marketing c’est aussi une <span style= »color:#B23C2E; »>Agence</span></p><!– –><p>Nous sommes l’agence Web & Marketing pour la Chine la plus visible que vous trouverez. Nos Services: E-Commerce, Référencement / SEO, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & RP..</p><!– –><a href= »/nous-contacter/ » class= »cta-article »>Contactez Nous</a>

 

 Le relationnel

Avoir de vraies et profondes relations avec vos employés vous protègeront de tout !

Les chinois sont particulièrement sensibles aux relations humaines. La place réservée au guanxi, ce mot intraduisible regroupant réseau, les amis, piston, amitié et relations.

relationnel management chinoissources images

 

Les chinois souhaitent réussir & gagner de l’argent.

Comme tous les être humains sur cet terre, nous travaillons pour gagner de l’argent, rien donc d’étrange à ce que l’on puisse motiver les employés chinois avec de l’argent.

succès

 

Sachez cependant que les chinois (surtout les hommes) ont plus besoin d’argent, ils doivent gagner de l’argent et vite pour acheter un appartement, installer leur famille et commencer à avoir une vie. La pression de leur famille, de leur épouse ou époux, de la belle famille ou de leurs cercles d’amis est très forte et ils se doivent de gagner de l’argent pour fournir une bonne vie à leur famille, pouvoir assumer les dépenses liées à la santé de leurs parents et les parents de leur compagne, pour payer l’éducation de leur enfant, pour pouvoir s’offrir des biens , inviter leurs amis au restaurant…

Un chinois (surtout homme) est capable de travailler dur, très dur, de faire de multiples heures supplémentaires quelque soit son niveau d’éducation et la région dont il vient, si il est récompensé pour les efforts qu’il fait.

Si vous recrutez une personne dans votre équipe et que vous ne lui donnez pas le salaire qu’il espère, alors il recherchera une autre opportunité dans une autre société ou ouvrira la sienne.

 

Avoir la face ou l’impression d’être important

Savez vous pourquoi la plupart des titres en Chine sont manager ?

Savez-vous pourquoi même si on ne manage pas une équipe ou un projet on a ce titre sur sa carte de visite ?

Et bien car les chinois aiment avoir la face, la fierté d’être manager même si ils ne sont responsables de rien. A défaut d’avoir un salaire décent, ils peuvent auprès de leurs amis/ famille prétendre être manager.  En occident, tout le monde ou presque rêve d’être manager aussi.

Un chinois, si il perd la face, peut démissionner du jour au lendemain. Si une personne lui manque de respect devant les autres, s’il a l’impression d’avoir honte, si on le critique en public… il peut démissionner ou se mettre à escroquer sa société (quelque soit son rang, quelque soit sa position).

En Chine, plus on va vers le nord plus la Face est « épaisse » …

Motiver c’est aussi faire progresser, et une promotion peut être aussi un changement de carte de visite…

 

 

Le culte du Positif

Parler avec un langage positif est très important en Chine, dans la culture et dans la façon de parler vis à vis du personnel. Un grand leader aura toujours un discours positif, avec plein de promesses, et un futur prometteur pour les employés.

management en Chine

Le Leadership

Le Leadership est différent en Asie, en Chine par rapport à ce que nous connaissons en France ou dans les pays européens.

Il est important pour les Chinois d’avoir un modèle, en effet les employés Chinois aiment les leaders, pouvoir s’inspirer d’un modèle, dans un mode de management très paternaliste, comme ce que l’on a pu connaître en France dans les années 50.

leader chinoissource

Savoir s’imposer, montrer son autorité, mais aussi savoir guider , tout cela demande évidement beaucoup de pratique.

Un employé Chinois aura généralement beaucoup de volonté, et s’ il sait exactement ce qu’il a à faire, il le fera sans discuter.

 

Dans les best practices des managers Chinois, l’encouragement à être encore meilleur est toujours très efficace et bien vu.

Raconter des histoires de succès, avec une morale, sont un excellent moyen pour impliquer ses collaborateurs.

voir aussi cet article sur le leadership en Chine.

 

La communication

Afin d’avoir une meilleure compréhension, il est préférable de répéter le même message afin d’être sûr que tout le monde comprenne bien le message.

Il est important également d’avoir un feedback pour s’assurer que la personne a bien compris. Le feedback n’est pas du tout un réflexe chinois, les personnes préfèreront se taire plutôt que de dire qu’elles n’ont pas compris.

manager chine

Comprendre la situation familiale de ses collaborateurs

En effet, chaque chinois a dans sa vie plusieurs étapes.

Par exemple, un jeune homme Chinois souhaitant gagner de l’argent pour acheter sa maison, pourra se donner à fond, faire des heures supplémentaires pour avoir plus d’argent. Si on comprend cela, et si on lui donne des primes et plus de challenges, ce genre de personne sera très fière d’accepter des taches difficiles ou qui demandent beaucoup d’implication.

Les Chinois plus âgés veulent la sécurité. Ils souhaitent un travail plus posé, moins aventurier. Ils souhaitent avant tout garder leur travail, ont moins d’énergie mais plus de maturité, et un plus gros réseau.

Chaque poste correspond donc à un certain type de personnes.

Une femme sera souvent consacrée à la famille, aura l’obligation de rentrer tôt à la maison , préparer à manger, s’occuper des enfants…Il sera difficile de lui donner des tâches à fortes responsabilités, sauf si cette femme souhaite faire carrière , et dans ce cas précis elle saura faire comprendre à son entourage ce qu’elle souhaite.

 

 Conclusion:

Ce ne sont qu’une succession de remarques, d’un simple entrepreneur qui a passé 6 ans en Chine. Je ne me positionne pas du tout en tant qu’expert, et j’espère que vous pourrez rajouter vos expériences et transformer ce billet en espace de discussion, en un espace d’échanges d’expériences utiles pour tous les Français souhaitant entreprendre ou diriger une équipe en Chine.

Je vous demanderai de vous comporter en professionnels, d’avoir du respect et d’essayer d’apporter des faits + votre analyse. 😉

 

Merci

Olivier

Marketing Chine

A lire également

7 Commentaires

  1. Les Américains – c’est moins le cas des Québécois – ont souvent une relation très « opérationnelle », peu impliquée sur le plan individuel, avec leurs partenaires d’affaires. Devant les différences culturelles très fortes entre les Chinois et nous, il peut être tentant de se retrancher dans l’opérationnel « pur et dur », en se concentrant et en se limitant aux aspects techniques de la négociation et de la relation d’affaires. Il est toujours rassurant de penser que les faits et les chiffres « ne mentent pas » et qu’ils peuvent suffire. Comme George Sapy le laisse entendre, après beaucoup d’autres, ce serait une erreur. Il n’est pas possible de faire l’économie des relations interpersonnelles lorsque l’on traite avec des entrepreneurs chinois. Et il n’est pas possible non plus, par voie de conséquence, d’éviter de consacrer des efforts à mieux comprendre la culture chinoise.

  2. Le management à la chinoise… un grand titre pourtant c’est facile, faut appliquer les méthodes des chinois, tu fermes ta gueule et tu bosses, et ils excécutent.
    Les chinois ont besoin de souveraineté , se savoir qui est le boss, d’avoir peur quand ils boss ou peur d’être engueulé en public.
    Je vis dans une petite ville de Chine, et les méthodes françaises, de prise de responsabilité ne marche pas. A la carotte et au baton !

  3. Ah le management des français en Chine… j’ai failli écrire un livre tellement je vois des cas qui se ressemblent.
    Il est difficile de faire travaille arrogant français et gentil travailleur chinois.

    Avec les français on a toujours l’impression qu’ils font tout le travail alors que bon… ils refilent tout le boulot aux équipes et se contentent de décider.
    Si encore ils décidaient bien ?
    Mais non, le GM français d’un certain age, va être prudent, râler sur sa hiérarchie en France et va passer ses 4ans en Chine, avec double salaire pour à la fin repartir avec la conclusion, la Chine c’est difficile, les chinois copient tout et sont improductifs.

  4. @gladis,
    ça sent le témoignage d’une personne qui n’a jamais vraiment dirigé une société
    Tu resteras toute ta vie employé , ou femme au foyer ce à quoi tu es probablement destiné.

  5. Bonjour,

    Management c’est différent, sachant qu’il y a vraiment plusieurs Chine. Ayant travaillé à Shenzen où c’est relax mais sérieux, à Shanghai où c’est la course au fric , à Tianjing où c’est la Face avant tout… aucune recette ne marche en Chine sauf les Bonus sur objectif.
    Tu atteins tes objectifs tu gagnes de l’argent, tu fais plus encore plus et tu ne les atteins pas, tu risque d’être viré.

    @Charles,
    Une réaction un peu lache, méchante et agressive. Lache car c’est facile de se cacher derrière un pseudo et méchante.
    Dis nous au moins ce que tu fais au lieu de te cacher derrière ton ordi…

  6. Bien résumé mais on peut encore résumer : Guanxi et Mianzi. Deux petits mots qui en réalité n’existe pas dans nos sociétés occidentales. On peut dire que Guanxi est un peu les relations mais c’est beaucoup plus que cela. Et on peut dire que le Mianzi c’est une genre de politesse ou de respect mais là aussi c’est plus que cela.

    Pour ceux qui sont en Chine, partout, on peut voir que les chinois font attention à ce qu’ils disent, comment ils le disent, à qui ils le disent, où ils le disent. En gros, il y a une très forte relation entre le « moi » et « ce que l’autre pense de moi ».

    De la vraie diplomatie au quotidien.

  7. -une jeune diplômée chinoise-

    comme une chinoise, ce que je comprends ma culture,c’est concordent principalement avec

    vous. le managemrnt en chine est complexe,il y a trop de éléments que l’on ne peut pas

    contrôler ,comme le réseau relation, mianzi et guanxi.

    mais pour de plus en plus jeunes, gagnant l’argent n’est pas le premier objectif dans son

    processus professionnel maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *