Estimer les coûts d’importation

.

Aujourd’hui, je vais vous présenter un site qui donne des conseils utiles pour calculer ses coûts d’importations Chine. Que l’on souhaite acheter ou vendre en Chine, l’estimation des coûts est toujours une phase délicate.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

.

<p style= »font-size: 1.5rem; margin: 0 0 10px 0; font-weight:bold; »>Marketing c’est aussi une <span style= »color:#B23C2E; »>Agence</span></p><!– –><p>Nous sommes l’agence Web & Marketing pour la Chine la plus visible que vous trouverez. Nos Services: E-Commerce, Référencement / SEO, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & RP..</p><!– –><a href= »/nous-contacter/ » class= »cta-article »>Contactez Nous</a>

5 conseils pour estimer vos coûts d’importation

.

Vous avez enfin reçu la cotation du fournisseur Chinois que vous aviez sélectionné.

.

Prochaine étape : calculer comment ce devis va se transformer en un prix de vente agressif pour vous permettre de convaincre votre client !

.

Calculer les coûts d’import peut s’avérer dangereux, car de petites erreurs peuvent avoir des conséquences dramatiques sur votre marge commerciale, et vous pourriez vous retrouver à devoir financer le projet de votre poche…

.

Voici donc 5 conseils pour budgéter correctement un projet d’import :

.

1. Confirmez votre coût d’achat

.

Il est primordial de s’assurer de ce qui est et n’est pas inclus dans le coût d’achat de vos marchandises.
La première vérification, évidente, consiste à valider que le prix qu’on vous a coté correspond bien, point par point, au produit demandé : assurez-vous qu’aucune option n’a été laissée de côté, et que le devis est bien tout inclus.

.

Des erreurs classiques à ce niveau : ne pas vérifier que l’emballage ou l’étiquetage sont inclus, ou qu’il n’y aura pas de surcoût à prévoir comme une ouverture de moule pour la fabrication.
Un autre point important à confirmer est l’incoterm utilisé dans la cotation. Êtes-vous supposé prendre possession des marchandises à la sortie de l’usine (ex-works) ou bien lorsqu’elles seront chargées sur le bateau (FOB) ? L’impact sur vos coûts est de toute évidence important : faites attention, de nombreux incoterms existent.

.

2. Calculez votre coût de transport

.

Ici vous allez avoir besoin de cotations de la part de transitaires. La première étape est de décider quel mode de transport vous souhaitez. Les 3 options principales étant : le transport maritime (moins cher, plus long), l’aérien (plus cher, plus rapide) et le « sea & air » (un mélange des deux). Prenez en compte le volume et le poids total de votre cargaison : le transport aérien peut se révéler économique si vous avez de petites quantités, ou des produits très légers à transporter.

.

Une fois le mode de transport choisi, assurez-vous des adresses d’origine et de destination des marchandises ; la plupart des transitaires internationaux peuvent vous faire un devis sur une région et pas nécessairement une ville précise. Demandez des devis, assurez-vous de vérifier tous les détails ; les transitaires doivent inclure dans leur devis non seulement le coût du transport, mais également plusieurs taxes et surcharges liées au transport international. Vous pouvez également demander à ce qu’on inclut dans le devis une assurance pour le transport.

.

3. Estimez les droits de douanes

.

C’est ici que ça se complique. Les douanes lèvent des taxes à l’importation lorsque des marchandises commerciales rentrent sur leur territoire. Pour connaître le droit de douane applicable, vous devez savoir dans quelle catégorie vos marchandises sont inclues, tel que le définit le HTS (Harmonized Tariff Schedule). Votre transitaire peut vous aider, tout comme votre bureau de douane local, ou encore des services en ligne comme www.AsiaCalculator.fr. D’une catégorie de produit à l’autre, même pour des produits très similaires, le droit de douane peut varier de 0 à 20% ou plus du coût d’import ! Rappelez-vous que les droits de douanes s’appliquent sur la valeur totale des produits à l’importation (ex : coût d’achat + transport + assurance).

.

4. Assurez-vous de bien inclure tous les coûts

.

Assurez-vous de ne pas oublier d’inclure des coûts annexes à votre projet d’import ; par exemple, le contrôle qualité et les tests à faire en usine, les opérations logistiques spécifiques dont vous pourriez avoir besoin (ex : palettisation, stockage…) ou tout autre coût induit à la source pour la fabrication de votre produit (moule, design…).

.

5. Ajoutez votre marge

.

Une fois tous vos coûts inclus, il est temps de gagner de l’argent ! Ajoutez la marge commerciale que vous souhaitez appliquer, et calculer votre prix de vente. Il est sage d’ajouter quelques points de marge supplémentaire pour couvrir les éventuelles fluctuations du taux de change ou de coût des matières
premières. Ainsi, il est recommandé de mettre une date de validité à toutes vos cotations – 30 jours est généralement suffisant.

.

Et maintenant, vendez !

Pour plus d’information visitez Asia Calculator : www.asiacalculator.fr


.

Pour information, il faut un compte PayPal pour pouvoir avoir droit à 14 jours d’essais gratuit.

.

Si vous avez testé ce service, n’hésitez pas à laisser un feedback en commentaire!

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

A lire également

13 Commentaires

  1. Super cet article. Pour nous un achat en chine a tout de même 20 à 30 % de frais de port sur la valeur totale ! c’est énorme

  2. Je comprends, plus la quantité importée est importante plus la part du transport est faible.

  3. 20 % d’après un calcul aussi.

    Mais reste toujours moins cher que le distributeur français avec une marge de 50%.

    sympa ce site. Thank to share comme on dirait a Shanghai

  4. Asia calculator sont des voleurs, après une période d’essai de 14j, ils ont continué en toute impunité à me prélever 28€ par mois. Sans envoyer aucun mail et sachant pertinemment que je n’avais rien validé. Par surcroit le site est nul et ne propose aucune cotation.

    Ce n’est en aucun de la diffamation, c’est la stricte vérité.

    Cdlt,

    Raphael

  5. Bonjour j aimerais être contacter par marketing chine car je vais ouvrir une boutique en France et aimerait savoir comment faire pour ce faire livrée de la marchandise provenant de suzhou en chine.

    Voici mes coordonne : 0611708126

    Bien cordialement

  6. Bonjour,

    Je vais ouvrir une affaire de vente de smartphones entrée de gamme sur la france prix entre 50-150€

    J’aimerai avoir plus d’information

    contact 06 28 68 18 62

  7. Bonjour,j’ai besoin d’aide pour acheter un compresseur de clim a côté de shangai et de l’importer vers la france.ça fait environ 20kg, mais le vendeur ne souhaite pas me l’envoyer pour une seule disant que ça va me revenir trop cher en frais de port.j’aimerai vraiment savoir combien cela me couterai et comment faire.merci de m’aider je n’ai plus de chauffage depuis 6 mois.cordialement.

  8. Bonjour,

    Je suis en pleine réflexion sur la création d’une entreprise et j’étudie le recours potentiel à un fournisseur chinois. Seulement je n’ai aucune notion sur les frais de port et taxes en matière d’importation de produits depuis un pays asiatique, c’est ce qui m’a amené à parcourir votre site.

    Ma question est de savoir si ces taux sont toujours d’actualité ? Votre article, riche en informations, date de 2009 et nous sommes en 2017… Et de savoir s’il existe des transitaires aériens plus intéressants que d’autres pour des colis de quelques dizaines de kilos.

    Je vous remercie.

    Cordialement.

  9. Bonjour,

    Attention, je conseil de séparer la partie d’achats/appros (prix achat>revient), de la partie marché (prix cession>tarif).
    D’un côté le prix est négocié chez nos fournisseurs, de l’autres il doit être positionné en fonction du marché (concurrents, qualité de l’offre etc.). C’est une erreur classique mais qui pénalisera largement votre activité si elle n’est pas maîtrisée.

    Donc dans l’idée :

    P.Achat = xx€ net (marque propre) //OU// prix fournisseur -xx% négociés
    P.Revient = PA + (coût transport, douane, traitement logistique, conditionnement etc.)
    —————
    P.Cession = PT – xx% ( ici, il ne faut surtout pas partir du PA)
    P.Tarif = Positionnement (marque propre) OU Prix fournisseur imposé

    Le fait d’avoir un prix de cession basé sur le prix tarifs permet :
    • de ne pas être pénalisé avec un prix tarif bas si on achète bien
    • de ne pas avoir un prix tarif (prix catalogue) trop haut si on achète mal
    • d’avoir une marge commerciale homogène sur vos gammes de produits…

    Enfin, le Prix Vente correspond au Prix Tarif – xx% (remise client).
    Dans certains cas, le prix de vente est public (B to C), dans d’autres cas, il ne l’est pas (B to B).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *