Italie Chine sans conducteur

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

.

Une équipe d’ingénieurs avec un logiciel aura pour mission de conduire un monospace électrique départ l’Italie, arrivée la Chine, soit près à 13.000 km.

.italie chine

.

La vitesse ne sera pas inférieure à 60km / h.  Cette action est parrainée par la société VisLab, qui retransmet l’évènement sur son site web.  Ce challenge est un véritable test pour leur système d’intelligence artificielle. Une petite opération Marketing communication dans le monde pour faire la promo de ce que pourrait être la conduite de demain.

.

Leur voyage comprendra les routes encombrées de Moscou, les mauvaises conditions du désert de Gobi, les routes européennes etc….

La voiture n’est pas seulement conduite automatiquement, elle est aussi entièrement électrique. La voiture est équipée d’un ordinateur de très haute technologie et d’un équipement GPS, plus évidement des batteries. On a prévu 3 mois complet et l’arrivée est prévue en Octobre .

.

chinese accidentLa petite note d’humour, il n’y aura pas de passager sauf en Chine… la conduite des chinois comment dire assez typique ont forcé l’équipe à placer un ingénieur en siège passager. La technologie oui mais elle n’est pas capable de conduite en milieu « risqué », c’est à dire avec face aux taxis chinois. :mrgreen:

L’arrivée se fera dans le zhejiang.

.

Petit challenge insolite dont on ne parle peu mais que je trouve très intéressant.

.

.

source: chinese autoblog en Chinois

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

A lire également

6 Commentaires

  1. Vraiment intéressant ce defi, perso je pense que lorsque tous les êtres humains auront donner leurs volans a des IA alors on en finira avec les accidents stupides…les accident tout court…je ne sais pas… a voir 🙂

    Mohamed Semeunacte

  2. Il faudra encore quelques annees et des ordinateurs super-puissant pour qu’un logiciel fasse deplacer une voiture toute seule en Chine… ha ha! J’imagine la tete du pauvre ingenieur passager quand la voiture va slalomer entre les taxis…

  3. Défi technologique intéressant, mais on a vu pire humainement avec la traversée de la manche en kayak 😀

  4. Excellent, ce truc! Ça va être marrant à suivre!

    À préciser quand même:

    “[…]同時另外兩位工程師將會駕駛一輛領導車。[…]” (« […]Dans le même temps, deux ingénieurs conduiront une voiture guideuse.[…] »)

    Il y aura donc une bagnole devant, conduite par l’homme. L’autre suivra derrière en suivant le même itinéraire, sauf en cas de détection d’obstacle!

  5. Bonjour,

    Je suis à Hangzhou pour le moment et je trouv que leur conduite est vraiment soft par rapport à shanghai, Pékin ou autre ville.

    Mais même soft j’avoue qu’un robot qui est capable d’analyser les coups de klaxion les déboitages, le forçage de passage, l’anticipatation… admiration quoi.

    Bon blog au fait & bonnes vacances à tous bande de fainéants de français.

  6. Les nouveaux défi technologiques de l’automobile arriver à remplacer le conducteur et à rouler en consommant le moins possible.

    Je trouve dommage de dire que c’est fini les bons vieux rally avec des voitures qui roulent plein pot, prenant un maximum de risques, mais que voulez vous, les sponsors ne veulent plus de cela, ils privilégient l’écologie à la perfomance.
    C’est la nouvelle génération…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *