La communication à la chinoise de Prada

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

.

Prada la grande marque italienne de luxe se tente la réalisation de petits courts métrages pour mettre en scène ses collections.

.
Elle vient de faire une nouvelle campagne publicitaire avec un court métrage intitulé : First Spring, avec la petite originalité d’avoir été réalisé par un artiste photographe chinois : Yang Fudong

.

.

voir le film sur Youku

prada film 4

photo via

.

Ce film me rappelle étrangement celui de Coco Chanel à Shanghai 🙄

.

Ils sont tout deux filmés en noir et blanc, la scène se passe à Shanghai et puis déjà à cette époque maistes les chinois s’habillent en Prada, et rêve du luxe Occidental. Ils sont tous les deux aussi long et ennuyeux (9min11), et tous les deux ne sont pas du tout adaptés à la cible: les jeunes femmes chinoises.

prada film..

.

.

Je le rappelle l’intelligence marketing, c’est la capacité à s’adapter à sa cible, et que dit la cible devant ce film ?

.

Rien elle ne veut même pas le regarder.

.

Les évaluations de la vidéos, 446 n’aiment pas et 160 aiment… 😐

Lorsque l’on regarde les commentaires, on s’aperçoit qu’ils ne ne sont pas élogieux !

La principale source de critique vient à la musique, qui c’est vrai, est insupportable.

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

A lire également

5 Commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    C’est étrange cette mode du noir et blanc et la nostalgie des années Shanghai dans les années 30, les années colonialisme.

    Je ne suis pas sur que cela plaise aux occidentales, au passage !
    (encore moins la musique stridente)

  2. Encore un article trés interessant.

    Dommage cette atroce musique grinçante, qui en plus donne un air lugubre à l’ensemble.
    Je reporte quand même car le visuel est superbe

  3. La réalité c’est que dans le luxe c’est totalement inutile de s’adapter au niveau de la com, il faut surtout s’adapter au niveau de la proximité et du service.

    Les chinois n’en ont strictement rien à foutre de voir d’autre chinois dans des pubs de luxe, alors que justement ils sont habitués à voir des blondes partout dans les pubs.

    Bref c’est inutile et ca rend le message confus, voire de mauvais gout.

    Les Chinois achètent un ticket d’entrée vers une vie idéalisée venue d’occident, c’est la raison d’être du luxe Français dans le monde. C’est Disneyland sous forme de sac à main. Pas la peine de leur vendre autre chose. Du vin, du chocolat, des sacs en cuir, ca cartonne chez les riches, c’est synonyme de bon gout et d’élitisme.

    Le rêve des chinois c’est pas Shanghai des années 30 (ça ils détéstent), c’est Les business man de la new economy.

    Le seul marketing possible dans le luxe c’est de contrôler becs et ongles son image, son service et sa qualité, et de la com jamais trop directe (placement de produits, sponsoring d’évènements etc, défilés etc…)

    Pour ceux qui ont compris ça, la Chine n’est plus une menace mais une autoroute pour la France. Fini les délocalisations, il faut faire ici et vendre là bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *