La contrefaçon en Chine

contrefacon chine

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

.

.

La Chine est devenue célèbre pour ses contrefaçons… dans toutes les rues chinoises, on trouve des milliers de produits contrefaits.
La communauté internationale mène une lutte féroce contre les contrefaçons de Chine. Elle exerce sur Pékin une pression très forte pour l’obliger à réglementer le droit de propriété intellectuel, notion assez nouvelle dans le pays.

Marketing c’est aussi une Agence

Nous sommes l’agence Web & Marketing pour la Chine la plus visible que vous trouverez. Nos Services: E-Commerce, Référencement / SEO, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & RP..

Contactez Nous

.

Mais la Chine ne se souciait peu de ce problème. Pourquoi ?

.

Les origines de la contrefaçon en Chine

.
affiche mao chineLa Chine de l’époque moderne a toujours eu un grand retard en innovation.

.
Mao Zedong a mis en place un régime communiste copiant le modèle soviétique afin de moderniser le pays. Ensuite, Deng Xiao Ping a instauré de nouvelles réformes pour développer l’économie chinoise, il encourage vivement à « copier » les techniques occidentales qui ont déjà fait leurs preuves. Alors dans les zones franches, les usines commencent à confectionner des produits bon marché sans réelle innovation.
Par conséquent et contrairement à l’Occident, la Chine s’est abstenue pendant très longtemps de signer les conventions internationales de droit à la propriété intellectuelle.

.

.

La contrefaçon en relation avec la culture chinoisecaligraphie chinoise

.
Il existe une explication culturelle. En effet, en Chine, il n’est pas mal vu de copier, la copie étant une forme de partage. L’esprit communautaire de l’Asie diffère de l’esprit individualiste de l’Occident.

De plus, la Calligraphie repose sur l’art du « bien copier » les ancêtres.

Ainsi tous les enfants chinois apprennent à reproduire à la perfection les caractères chinois, et cela des milliers de fois.

.
Les peintres dans la Chine ancienne peignaient une dizaine de tableaux, des reproductions identiques de l’original pour gagner plus d’argent. Ils avaient un vrai talent pour la reproduction.
Les chinois depuis toujours reproduisent les méthodes qui marchent : cela ne sert à rien de réinventer la poudre! La copie est donc bien ancrée dans la culture et dans la mentalité des chinois.

Marketing Chine

contrefacon Ipod ChineEn Chine il existe 3 sortes de contrefaçon.

  • L’imitation grossière, de qualité médiocre, avec souvent des erreurs grossières.
  • Les imitations de qualité, une usine indépendante copie les moindre détails des produits et les revend souvent avec un prix un peu plus élevé que l’original.
  • Les copies identiques. Ce sont des produits fabriqués dans la même usine que les originaux. Les gérants vendent la « surproduction » sur le marché noir. Les produits sont identiques mais le prix peut être 5 fois plus bas.

.

.
La contrefaçon dans l’économie :

.
La Chine a basé une partie de son développement sur la reproduction de méthodes et de produits occidentaux. Mais les industriels chinois ont bien intégré cette notion de « copie » et ont créé toute une économie basée sur la vente de reproduction de marques.
Au début, cela n’était pas interdit. On copiait les produits occidentaux, tout était bénéfique pour le pays. Mais on assiste dans les années 90 à l’explosion de la contrefaçon en Chine. La contrefaçon représente actuellement 10% des ventes mondiales en 2006, contre 5% en 2000.

.
La contrefaçon est une industrie très puissante en Chine, plus de 80% de produits contrefaits viennent de Chine.

saisies des douanes americaines
Saisies des douanes américaines

.

Quel est le poids de la contrefaçon dans l’économie de la Chine ?

•    La contrefaçon représente 15 à 30% de la production industrielle du pays.
•    La contrefaçon constitue 8% du PIB chinois.
•    5 millions de Chinois travailleraient dans ce secteur.

.
Le gouvernement chinois a donc peu d’intérêt à lutter contre les copies. En plus de la rentrée d’argent, de la création d’emplois, des bienfaits sur les exportations, les consommateurs chinois dépensent plus pour des produits fabriqués dans le pays.

.

79 millions de produits contrefaits ont été saisis en 2007 en Europe. Le chiffre est en baisse, mais les domaines dans lesquels la contrefaçon se développe ont des raisons d’inquiéter. Les saisies ont particulièrement augmenté dans les domaines cosmétiques et soins d’hygiène, les jouets et les médicaments. Les cigarettes restent cependant les produits les plus contrefaits.
De plus, les DVD, grandes marques de vêtements, la maroquinerie, chaussures, Hi Tec, gadget, jouets…tous ces produits sont désormais produits par la Chine pour l’exportation et pour les chinois. Situation un peu facile, me direz-vous ?

.
Aujourd’hui, une réalité surprenante modifie la donne du problème : les marques chinoises sont en passe de devenir la première cible des contrefacteurs chinois. Ainsi le débat de laisser faire ou lutter contre la contrefaçon est bien toujours d’actualité. Il y a deux avis qui divisent la classe dirigeante du pays.

.
D’un côté, les défenseurs de la propriété intellectuelle, qui sont ouverts aux échanges internationaux comprennent le principe de réciprocité et souhaitent le développement de grandes marques chinoises. Les personnes ayant conscience du rôle de la notion de la propriété intellectuelle qui permettra de donner un second souffle aux entreprises chinois, ce sont les citadins des grandes villes chinoises telles que Shanghai et Pékin. Ainsi, on assiste à la fermeture de grands centres commerciaux de la contrefaçon en Chine à Pékin et Shanghai. Une prise en compte et une dévalorisation des fakes chinois est de plus en plus présent dans la nouvelle génération.

.

De l’autre, les protecteurs du peuple chinois, refusent d’accorder des droits de productions aux entreprises étrangères sur leur territoire, souhaitent s’opposer à l’envahissement des produits à l’étranger en Chine. Dans certaines régions, la contrefaçon représente le principal moteur de l’économie locale, et il n’est pas rare que les législateurs chargés d’appliquer les lois de protection aient des bonnes relation avec les contrefacteurs.

.

Les effets néfastes de la contrefaçon

.

contrefacons en Chine
Vente de contrefaçons dans un marché sous-terrain

Les chinois se mettent à copier les grandes marques nationales de la Chine stoppant toute effervescence du Branding et limitant les progrès en innovation.

.
De plus, corruption, présence de véritables cartels, banditisme et réseaux organisés sont de véritables fléaux pour le pays.

.
Les contrefaçons ont un mauvais impact sur la qualité des produits chinois et l’image du pays. Grand nombre de chinois ne veulent plus être associés aux produits fakes et à la mauvaise qualité.

.

.

Enfin, le système de la propriété intellectuelle repose sur le principe selon lequel la reconnaissance et la récompense de la propriété des inventions ou des créations stimule l’activité inventive et créative, laquelle stimule à son tour la croissance économique. La contrefaçon limite cette stimulation de l’économie et décourage les entrepreneurs faisant preuve de créativité et d’audace. Ces pratiques encouragent donc les suiveurs et non les visionnaires.

.
Pour les entreprises occidentales, ce sont des pertes énormes, non-quantifiables. Tous les secteurs sont touchés, High Tec, pièces détachées de voitures, et même les grues. Les prix trop élevés proposés par les grandes entreprises étrangères ne permettent pas à la population de consommer les produits, elle se rabat donc vers les produits contrefaits. Rares sont les cas d’entreprises condamnées pour contrefaçon en Chine.  Voir le cas de Lacoste en chine.

.

Les contrefacons de logiciel en Chine
Les contrefaçons de logiciel en Chine

Grand nombre d’entreprises contestent la contrefaçon mais peu d’entre elles renoncent au marché chinois, trop attrayant. Microsoft n’arrête pas de vendre ses logiciels même si 90% d’entre eux sont piratés, les coûts ont déjà été amortis en Europe et aux USA. Les faibles ventes ne sont que des bonus. Pour les DVD, c’est encore plus marqué, je n’ai jamais vu un vrai DVD en Chine et je ne saurais pas ou aller pour les acheter. Les films continuent d’être traduits en chinois et les ventes de produits annexes – comme les figurines – les satisfont.
On peut rester songeur quant aux stratégies des entreprises occidentales en Chine…
.
La contrefaçon finalement ne les empêche pas de faire du business en Chine, et le consommateur chinois voit son pouvoir d’achat augmenter, tout en restant pauvre.

.

La contrefaçon, est-ce une bonne ou une mauvaise chose pour les pays en voie de développement?

Olivier VEROT

Marketing Chine.

Grand nombre d’entreprises contestent, mais peu d’entre elles renoncent au marché chinois. Microsoft n’arrête pas de vendre ses logiciels même si 90% d’entres eux sont piratés, les couts ont déjà été amortis en Europe et aux USA. Les faibles ventes ne sont que des bonus. Pour les DVD, c’est encore plus marqué, je n’ai jamais vu un vrai DVD en Chine et je ne saurais pas ou aller pour les acheter. Mais les films continuent d’être traduit en chinois et les ventes de produits annexes, figurines ou autres satisfont leur soif de profits.

A lire également

30 Commentaires

  1. Très intéressant ! Il est clair que l’esprit suiveur est mis à l’honneur. Et comme tu dis, ils ne cherchent pas à réinventer la poudre (bien qu’ils l’ai quand même inventé) 😀

  2. Sylvain, les chinois furent jadis de sacres inventeurs,poudre, papier, la soie…mais depuis, ils ont compris que la copie ca paye mieux et c’est moins risque.

    Arnauld, moi aussi j’aime bien les copies…hehe. et pour cela la Chine c’est du bonheur faut pas se la cacher.

  3. Héhé, pas mal la comparaison à la calligraphie, art de la copie.
    C’est bien de préciser qu’il n’y a pas que du faux de mauvaise qualité. Que ça soit des DVDs ou des sacs LV, on trouve également ce que les chinois appellent Top fake ou A fake. Ce sont des produits pas moins faux et copiés mais de très bonne qualité, le prix reste intéressant mais pas autant que les mauvaises copies.
    Il est toujours difficile d’évaluer les pertes dues à la copie. Les annonces des grands noms du luxe me laissent en général perplexe. Pour la musique, les films ou les logiciels c’est autre chose…
    — Woods

  4. Tu as raison woods, les annonces des grands noms du Luxe, c’est totalement de l’intox. Comme si on allait acheter 10 sacs LV a 500euros le sac. J’avais choisi volontairement de ne pas inclure ces chiffres, peut être que cela donnera l’inspiration pour un autre article.

  5. Pour moi la copie tue la creativite.

    Etant dans un milieu professionnel ou il est essentiel de creer de nouvelle chose (architecture), je me rend compte que meme dans ce domaine pourtant complique, les chinois copient a l identique (avec la qualite en moins) des batiments occidentaux.

    Ca me ferai chier un jour de voir un de mes batiment lamentablement copier en Chine.

    Sinon a par ca, tes articles sont toujours aussi bon.
    je ne cesserai de te reposer la question « ou deniches tu autant d info? »

  6. Merci pour le compliment…

    La copie tue l’innovation c’est sur…mais l’innovation monopole, brevet etc… entraine t elle un déséquilibre abusif, nocif pour la société?

    Pour le bâtiment, ce sont des créations uniques… c’est sur que la copie, casse tout.

  7. On peut trouver de DVD a Carrefour, Wal Mart. Je pense que ce sont des vrais… Ils coutent environ 30kuai, mais bon, tu peux avoir les memes pour moins de 10kuai (avec les bonus, scenes coupees, etc.)

  8. On dis que les chinois ont ete de grands inventeurs. Je ne dis pas non mais je ne dis pas oui non plus (et de grands professeur chinois le disent aussi).

    Ils ont fais du papier, de la poudre mai c’etait il y a longtemps, tres longtemps…

  9. Bravo, superbe analyse.
    La Chine payera, un jour, sa politique laxiste sur les contrefaçons.

    Vraiment du beau travail vos articles.

  10. Bonjour,

    Je viens de lire avec intérêt votre dossier sur la contrefaçon en chine… et votre dernière question est fondamentale.. la contrefaçon n’est il pas un un modèle de développement économique ? une réponse au modèle proposé ???

    Cordialement
    Roger

  11. Bonjour,

    Je suis étudiante en communication graphique à l’école royale d’art d’Amsterdam, Gerrit Rietveld Academie.
    Pour un projet d’école, je souhaiterais soumettre à un blog hollandais un article sur le multiculturalisme. En faisant des recherches sur le web, je suis tombée sur une photographie présente sur votre blog (celle avec les contrefaçons de i-pod), et je souhaiterais utiliser cette image dans mon article.

    J’aurais besoin pour cela de votre autorisation écrite. Vous aurez évidemment tout droit de regard sur mon article avant publication.

    En attendant votre réponse,
    Veuillez agréer l’expression de mes sentiments respectueux.

  12. Bonjour,

    désolé de vous décevoir mais je ne suis pas le propriétaire de ces images. je les trouve en parcourant le Net, baidu ou google. Pour moi le Net est un espace de partage et ces images n’ont pas d’écritures dessus, ni revendication ou écritaux interdisant l’utilisation pour illustrer un blog (non commercial)

    L’image de l’iphone a été « déniché sur baidu ». Ce qui signifie que je pense vous pouvez l’utiliser (je pense) car les chinois n’ont pas l’esprit de poursuivre les utilisateurs de photos, de plus, ils ne sauront surement pas que vous utiliserez ces photos.

  13. Bonjour,

    Je viens de lire votre article qui est franchement très intéressant. Seule chose, serait-il possible de connaître vos références bibliographiques ou médiagraphiques? Je dois écrire un travail de fin de session sur le phénomène de la contrafaçon et de la copie en Chine et je voudrais simplement pouvoir évaluer la pertinence et la congruence des informations trouvées. Merci!

  14. Question que l’on m’a posée plusieurs fois.

    « Quelles sont mes sources? »

    Cet article n’a pas de sources, il est le résultat de ma déduction et des échanges que j’ai pu avoir avec des expat et des chinois en Chine.

    Je vous prierais, si vous êtes un journaliste de ne pas me copier ou de faire un lien vers cet article.

    A ma connaissance vous ne trouverez pas d’autres articles parlant de la même chose.

  15. Votre article est très intéressant. C’est impressionnant comment la contrefaçon s’intensifie et touche de plus en plus de produits!!!

  16. Je suis contre cette article, ce n’est pas une façon raisonnable de jugé ce pays comme un pays ou régné la copie et la contre façon.
    Car le gouvernement Chinois lutte contre les contrefaçons et fait toujours en sorte que les copies soit détruit, même si une parti d’entre elle arrive a passer.
    Je pence juste que vos propos sont juste une haine contre la Chine car elle est dirigé par un parti communiste.

  17. La contrefaçon fait perdre des milliards aux grandes marques françaises…
    Je suis d’accord que quelqu’un qui achète une copie conforme à l’original, et pensant que c’est un original se fait avoir, la marque aussi, mais pourquoi les français considèrent que toute copie qui ressemble de près ou de loin à un original est une contrefaçon? contrairement aux italiens qui ont eux aussi des grandes marques. Je voudrais citer l’exemple des « crocs », si on avait poursuivi tous les gens qui ont copié ce produit, la marque originelle « crocs » serait tombée elle même dans l’oubli. Je veux dire par là que les gens qui ont acheté une copie savaient très bien ce qu’ils achetaient et par ce biais ont donné de la valeur aux « crocs » originales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *