La question de l’utilisation par les agents immobiliers chinois de techniques de reconnaissance faciale pour collecter des informations sur leurs clients suscite des inquiétudes quant au respect de la vie privée parmi les utilisateurs de médias sociaux chinois. Malgré tout, cette technique est de plus en plus utilisée.

Si vous souhaitez en savoir davantage, lisez la suite de cet article.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

  • La technologie de reconnaissance faciale dans les agences immobilières chinoises
  • Quels sont les raisons de l’intérêt porté par le secteur immobilier pour les systèmes de reconnaissance faciale ?
  • Quels sont les inconvénients du système de reconnaissance faciale pour le secteur immobilier chinois ?
  • La controverse de l’utilisation de la reconnaissance faciale en Chine est devenue un sujet sur les réseaux sociaux chinois
  • L’omniprésence de l’utilisation commerciale de la reconnaissance faciale en Chine

La technologie de reconnaissance faciale dans les agences immobilières chinoises

De plus en plus d’agences immobilières en Chine utilisent des technologies de reconnaissance faciale pour recueillir des informations personnelles sur leurs clients potentiels. Ce n’est pas la première fois que l’utilisation généralisée des techniques de reconnaissance faciale dans le secteur de l’immobilier retient l’attention des médias chinois. En 2019, certains blogs ont déjà soulevé des inquiétudes quant à l’utilisation de ces techniques et à l’impact négatif qu’elle pourrait avoir sur les acheteurs de maisons.

Title

Subtitle

Quels sont les raisons de l’intérêt porté par le secteur immobilier pour les systèmes de reconnaissance faciale ?

L’une des raisons est que ces techniques d’IA pourraient faire gagner beaucoup d’argent à ceux qui font partie de l’industrie tout en réduisant les conflits chronophages sur les frais de commission. L’utilisation de la reconnaissance faciale dans le secteur de l’immobilier résout les problèmes existants concernant la pratique des commissions et le partage de la rémunération, car les techniques peuvent enregistrer quand, où et combien de fois un certain client est venu et par quels canaux l’achat éventuel de la propriété a été effectué.

Quels sont les inconvénients du système de reconnaissance faciale pour le secteur immobilier chinois ?

Outre le fait que l’enregistrement d’informations biométriques viole la vie privée des visiteurs, il pourrait également signifier que ces derniers, en tant qu’acheteurs, perdent beaucoup d’argent.

Les nouveaux visiteurs, qui n’ont pas encore été enregistrés par les caméras intelligentes de reconnaissance faciale, peuvent bénéficier de remises beaucoup plus importantes. Le rapport du Southern Metropolis Daily affirme que les acheteurs pourraient payer jusqu’à 300 000 yuans (45 560 dollars) de plus lors de l’achat d’une propriété si leur visage a été enregistré auparavant. Cela s’explique notamment par le fait que les agences font une distinction entre les acheteurs qui viennent d’abord voir une propriété à la suite de la campagne de marketing de l’agent immobilier (un « visiteur naturel » 自然到访客户) et ceux qui sont passés par un intermédiaire (« 渠道客户 »).

Dans ce dernier cas, l’entreprise doit également payer des frais de commission à l’intermédiaire. Ce système a conduit certains acheteurs potentiels à porter un casque lorsqu’ils se rendent dans une agence immobilière. Les images d’un certain « Frère Casque » (头盔哥) regardant une propriété ont déjà attiré l’attention en ligne.

La controverse de l’utilisation de la reconnaissance faciale en Chine est devenue un sujet sur les réseaux sociaux chinois

L’une des sociétés mentionnées par le Southern Metropolis Daily comme fournissant ce type de systèmes de caméras intelligentes aux entreprises est Myunke (Mingyuan Yunke 明源云客), basée à Shenzhen, une société Internet axée sur la  » transformation et la mise à niveau intelligentes  » du marketing immobilier. Sur Weibo, des dizaines de commentateurs suggèrent que l’utilisation de ces techniques dans l’industrie immobilière chinoise est déjà répandue, certains partageant leur propre expérience d’acheteurs de maison et d’autres disant :

« Je travaille dans cette industrie, et c’est vrai. » « Où est notre vie privée ? ! C’est trop effrayant ! », écrivent d’autres, certains affirmant que l’origine du problème réside dans la « protection trop laxiste de la vie privée en Chine. » source

L’omniprésence de l’utilisation commerciale de la reconnaissance faciale en Chine

L’omniprésence de l’utilisation commerciale de la reconnaissance faciale a attiré plus d’attention récemment dans le cadre des préoccupations croissantes en matière de vie privée. Un exemple est l’utilisation de caméras intelligentes intégrées par les panneaux publicitaires digitaux, qui mesurent les réactions des clients aux publicités. Ces panneaux d’affichage digitaux enregistrent, par exemple, si les gens regardent la publicité, combien de temps ils restent intéressés, et s’ils sont des hommes ou des femmes.

lire aussi

La crise immobilière en Chine

En conclusion

Bien que la technique soit controversée en Chine, nombreux sont ceux qui utilisent la reconnaissance faciale dans les ventes immobilières. Il semblerait peu probable que tout s’arrête. Toutefois certains soulignent que de telles techniques – qui ne protègent que les intérêts de l’entreprise et non les intérêts ni les droits des clients – sont très discutables.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *