<p style= »font-size: 1.5rem; margin: 0 0 10px 0; font-weight:bold; »>Marketing c’est aussi une <span style= »color:#B23C2E; »>Agence</span></p><!– –><p>Nous sommes l’agence Web & Marketing pour la Chine la plus visible que vous trouverez. Nos Services: E-Commerce, Référencement / SEO, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & RP..</p><!– –><a href= »/nous-contacter/ » class= »cta-article »>Contactez Nous</a>

Le marché de la glace en Chine.

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

 

.

Ce marché est en pleine croissance, en Chine. Les Chinois, habitués à manger salé, découvrent petit à petit les plaisirs du sucré.

.

Le marché chinois de la crème glacée représenterait, selon l’association chinoise de la boulangerie et confiserie: 23 milliards de RMB (2,78 milliards de dollars) en 2002 et 40 milliards de RMB en 2006. Ce marché est en ce moment dominé par deux sociétés étrangères: Unilever et Nestle, les deux géants rivaux, se battent de toutes leurs forces pour prendre des parts sur le marché de la Grande distribution, car certaines nouvelles sociétés locales productrices de glaces, se sont lancées dans ce marché prometteur.
.
Unilever détient environ 10% de part de marché avec sa marque Wall’s suivi par Nestle présent sous « the animal’s backline ».

Les Fast foods comme Mac do et KFC ont favorisé grandement la consommation de crème glacée.

.

Les grands producteurs de crème glacée Dairy Queen, Baskin Robbins ou Haagen-Dazs se réjouissent car ils sont en train d’accroître leurs volumes de ventes malgré la crise économique.

.

Le géant américain Dairy Queen (DQ), qui possède le plus grand réseau en Chine avec plus de 170 points de ventes en 2009, se prépare à en ouvrir d’autres cette année.

.

« Nous prévoyons d’ouvrir 100 points de vente en Chine cette année. Ils seront situés dans 12 villes chinoises », a déclaré Echo Yang, directeur du marketing pour Shanghai DQ Shida Catering Management Co Ltd.

.

Il faut savoir que DQ collabore avec 3 principaux partenaires, qui s’occupent de la commercialisation de cette marque en Chine.

.

.

La plus grande chaîne de production de glaces dans le monde Baskin-Robbins, souhaite ouvrir 20 nouveaux points de vente dans les principales villes de Chine, dont 5 à Beijing et 15 à Shanghai et Xi’an.

.

Le géant suisse Nestlé avec sa marque Movenpick, est apparue récemment sur ce marché chinois (2006). Cette marque se positionne sur le segment haut de gamme et entre en concurrence directe avec le producteur de glaces haut de gamme Haagen-Dazs.

.

Cette marque a une stratégie de distribution sélective et a mis en place des points de vente uniquement dans les hôtels 4 et 5 étoiles. Son activité en Chine est en forte croissance et cette marque s’attaque maintenant aux marchés des villes secondaires comme Xi’an, Shenyang et Sanya.

.

Enfin, la compagnie Haagen-Dazs a pénétré le marché de la Chine continentale en 1996, le groupe possède maintenant 48 succursales et a annoncé une hausse de son chiffre d’affaires de 20% cette année.
.
voir la qualité du site Haagen-Dazs

.

Conclusion: ce marché est en pleine croissance et marque le début d’un changement de gout pour les consommateurs chinois, stimulé par les investissements publicitaires des Géants du secteur.

.

Voir aussi le marché de la restauration en Chine

Marketing en Chine

A lire également

8 Commentaires

  1. En ete a Shanghai c’est la folie des glaces surtout chez les enfants. On commence d’ailleurs a voir la generation Mc Do en Chine avec un nombre de plus en plus croissant d’enfants en surpoids. Ce qui est drole aussi c’est qu’il n’y a pas vraiment de notion entree-plat-dessert et il n’est pas rare de voir quelqu’un avec un hamburger dans une main et une glace dans l’autre et de manger les 2 en meme temps!

  2. A harbin, ca fait des générations que c’est populaire. Meme en hiver, plein de chinois en achetent ds la rue.
    COntent de te revoir sur ton blog

  3. rajoute à ça, des petits artisans glacier français qui font passer Haagen Dazs et Movenpick pour de la merde en boite, d’un point de vu gout et qualité; qui s’associent avec un partenaire chinois et se font enculer dès que ce dernier maitrise la fabrication et possède les recettes… et qui sait parmi le lot il y aura forcement un chinois moins con que la moyenne qui arrivera à faire émerger une grosse marque de glace chinoise haut de gamme.

  4. Je me souviens que quand Haägen-Daazs s’est développé en chine – il y a une dizaine d’années – ils ont souffert d’une forte crise de « mauvaise publicité »/bad E-PR crisis
    Les consommateurs commençant à se plaindre du manque d’hygiène des points de ventes
    La marque à alors du faire un gros travail d’une part pour améliorer ce problème mais aussi pour « réassénir » sa réputation

  5. Et si on regarde le cas de Paul aujourd’hui, on se rend compte que vendre en Chine n’est pas si simple. Meme si la marque a une grosse presence internationale et a des annees d’experience, la Chine reste un marche completement a part qui doit necessiter une strategie unique et particuliere.

  6. Ping : Häagen-Dasz, luxe ou arnaque? « Le Chtinois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *