Les 1er Taxis électriques en Chine

.

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

Grande nouveauté en Chine, les 1er Taxis électriques sont en circulation a Shenzhen. La marque de Taxi: le Chinois Byd qui annonçait fièrement que 30 taxis e6 (son monospace électrique) entraient en service.  10 taxis e6 sont déjà en circulation. Puis 100 taxis e6 devraient suivre d’ici la fin de l’année.

.

.

taxi electrique.

.

La ville de Shenzhen est la première ville de Chine à utiliser officiellement ces taxis, a déclaré Hu Jianping, le président de SBG Shenzhen Bus Group, lors de la cérémonie de lancement. Les taxis électriques sont construits par Pengcheng Electric Taxi Co, Ltd, une nouvelle joint-venture entre BYD (build your dream) et SBG.

.

Wang Chuanfu (le directeur de BYD) a déclaré que les batteries de ces taxis n’émettent aucune émission et ne présentent aucun danger pour l’environnement. , constructeur des taxis électriques.

Plus de photos des taxis sur le Blog Auto.

.

Les taxis électriques ont cinq places, et peuvent atteindre une vitesse maximale de 140km/h. Ils peuvent parcourir jusqu’à 300 kilomètres avec une batterie chargée. Récemment un constructeur japonais a pu établir un nouveau record, 1003km avec une seul batterie.

.

Le prix d’un Taxi: 40 000 dollars, a précisé Wang Chuanfu.

.

.

Les taxis électriques vont améliorer la qualité de l’air dans les villes chinoises qui en ont grandement besoin. La Chine montre vraiment une volonté de construire une société écologique et je pense que bientôt toute la Chine va être équipée de ce genre de véhicules écologiques.

.

Quand verra t-on une ville française avec plein de taxis électriques avec des prix accessibles?

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

A lire également

6 Commentaires

  1. La Chine donne une leçon d’écologie au monde entier.

    C’est bien beau d’inventer des voitures électriques encore faut il les mettre en circulation.

    La Chine en France a toujours mauvaise image, montrée du doigt comme pollueur, exploitant les enfants, volants nos emplois… mais je pense personnellement que ce pays mérite toute notre attention.
    Bravo Olivier pour ce portail sur la Chine aux français qui méconnaissent ce pays.

  2. C’est bien que les pays commencent a se reveiller et a essayer d’etre plus ecologiques. Si chacun pose sa pierre a l’edifice d’enormes progres vont etre fait. Elodie a d’ailleurs ecrit un tres bon article sur l’ecologie et le bio des pays emergents.
    Par contre je dois emettre une reserve sur les voitures electriques. En chine il faut beaucoup bruler de ressources naturelles pour produire de l’electricite (charbon), si on y ajoute la pollution des batteries en fin de vie, ce n’est pas la meilleure solution ecologiquement parlant. On ne fait que deplacer le probleme! En France grace au nucleaire, la voiture electrique est beaucoup plus ecologique que chez nos voisins Allemands par exemple, qui eux aussi sont comme la Chine pour produire l’electricite!
    Mais effectivement, au moins avancer a petit pas est un progres considerable.

  3. @ import export Chine:
    Il faudrait aussi qu’on soit assez malin pour commercialiser nos centrales en Chine, car poiur l’instant, Areva a l’air de se faire bouffer par les Yankees de Westinghouse!
    En faire, on a des idées, mais pas d’esprit commercial!

    @ Christian:
    À 40.000 dollars (quels dollars d’ailleurs? USD?), je sais pas qui va en acheter. Une belle leçon au monde entier, on n’y est pas encore…Au Japon, les bagnoles hybrides existe depuis plusieurs années déjà. Et beaucoup de bus en France sont électriques. Je parle pas de l’Islande, car chez eux, tout marque à la flotte et à l’énergie thermique, mais ils ont des conditions naturelles bcp plus avantageuses. La Chine va devenir écologique, sinon elle meurt! Mais on en est pas encore à la « leçon »…

  4. Erratum:
    En France (pas « en faire »), on a des idées, mais pas d’esprit commercial!

  5. Erratum:
    En France (pas « en faire »), on a des idées, mais pas d’esprit commercial!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *