Pourquoi les touristes chinois sont souvent déçus de la France ?

D’un point de vue général, la majorité des touristes chinois est déçue après avoir séjournée dans certains pays européens et particulièrement en France. En effet, d’après différents analyses statistiques, 39% d’entre eux seulement pensent être réjouis et satisfaits d’y avoir réalisé des projets touristiques.
Par ailleurs, il s’avère essentiel de savoir que, mondialement, concernant le sujet « volume de chiffre d’affaires », la France se place à la quatrième position ; mais il ne faut non plus oublier qu’en termes de « trafic touristique », elle est également considérée comme étant un leader. D’une part, il se peut que cette considération soit notamment due aux conditions stratégiques de ce pays d’autant plus que ce n’est pas la France toute entière qui en est la raison. Et d’autre part, la plupart des touristes chinois ne séjourne qu’à Paris ; de plus, ils y restent généralement entre deux à trois jours. Autrement dit, il est fort possible qu’en deux jours, ils n’ont pas eu le temps de fréquenter les meilleurs endroits ainsi que les sites touristiques de ce pays.

touristes

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

Les principales causes de cette insatisfaction

En réalité, la première cause étant la position de « l’accueil de la France » qui étant la dernière sur les six grandes cibles touristiques européennes.

De plus, cette position est définie par l’Organisation Mondiale du Tourisme, ainsi les touristes chinois déduisent rapidement que même par rapport à celle de certains pays asiatiques, la qualité de l’accueil de la France surtout à Paris, n’est ni efficace ni agréable. Ce qui veut dire que face à des touristes en particulier les Asiatiques, les français sont moins accueillants et il y en a même ceux qui vous reçoivent avec des grimaces et des airs hautains.

En outre, selon les touristes chinois, ceux qui leurs prennent en main ont du mal à comprendre la langue chinoise, voire la langue anglaise. Par contre, pour éviter ce genre de situation, différents établissements commerciaux embauchent des employés qui connaissent la langue chinoise.

Ensuite, l’une des causes les plus fréquentes est également l’insécurité ne cesse de se multiplier, particulièrement à Paris, lieu où se fait généralement le tourisme.

D’une manière ou d’une autre, les touristes asiatiques reculent facilement devant ce fait. C’est tout à fait logiques qu’ils ressentent de l’insatisfaction car au lieu de passer des bons moments, ils se font arnaqués et se font avoir par des pickpockets.

chinese tourist france

Pour terminer, le sujet « ouverture des magasins » se définit également comme étant une raison de la déception des touristes chinois. Nombreux sont les touristes qui consacrent leurs temps et leurs argents pour faire du shopping. De ce fait l’heure d’ouverture et de fermeture de la plupart des magasins ne leurs permet pas d’acquérir ce qu’ils désirent. Il en est de même pour l’accueil et les diverses procédures dans les magasins. Et en faisant référence à l’ouverture des boutiques et magasins chinois, ceux de la France détiennent une amplitude plutôt faible, il est évident qu’ils ne se réjouissent aucunement.

sources :

  1. efigaro.fr/
  2. lexpansion.lexpress.fr/
  3. amour-chine.
  4. marketing-chine
  5. Googleplus

 

 

A lire également

14 Commentaires

  1. La qualité rédactionnelle de ce blog est en chute libre. Je suis ce blog depuis bientôt 1 ans et je ne retrouve plus la qualité des premiers articles, surtout depuis 3mois.

    C’est bien dommage, les sujets soulevés sont intéressant mais pâtissent d’une écriture bâclée et d’une reflexion qui reste en surface.

  2. Malheureusement, bien qu’il s’agit d’un « rédacteur invité », je suis d’accord avec le fait que le blog « marketing chine », baisse en qualité des articles. Initialement, les articles étaient riches en informations alors qu’ici, par exemple, je m’attendais à un peu plus et non simplement relater quelques faits en surface.
    Désolé de dire mais, avec quelques connaissances en marketing (juste la base) et de la Chine ou France (même chose, la base), n’importe qui pourrait pondre le même article.

    Je suis sûr d’une chose : si toi « Marketing chine fondateur » tu parles du même sujet, à la fin, j’apprendrais quelque chose.

    Conclusion : même si cela demande du travail, il serait bien d’avoir de temps en temps un article de qualité ayant aucun rapport avec le fait qu’il y a une agence à vendre « Gentlemen Marketing Chine ».

    Bonne continuation et ne perdez pas l’objectif de ce blog.

  3. Les journalistes occidentaux disent tout et n’importe quoi sur ce sujet, on voit bien un sentiment d’amertume dans tout ça!
    C’est aux pays africains de juger si le rôle de la Chine est positif dans sa globalité, rien n’est parfait, l’importance est d’avancer:

  4. Il faudrait être un peu plus nuancé, et surtout attentif. Je reviens de Côte d’Ivoire ou je viens de passer une dizaine de jours.

    Je ne prétends pas non plus que tout devrait être parfait et je suis certainement aussi critique de l’influence occidentale, et surtout française, en Afrique.

    Mais je pense que l’approche que la Chine privilégie dans ses rapports avec l’Afrique est erronée.

    En effet, la Chine semble vouloir réduire l’Afrique à un simple réservoir de matières premières, à un marché pour des produits de consommation bas de gamme et pour ses entreprises de construction, et à un sous-traitant dotée de main d’oeuvre bon marché.

    Mais l’Afrique elle-même, qui a péniblement émergé depuis la vague des indépendances dans les années 1960 et 1970, ne se voit plus du tout comme cela.

    Elle se voit au contraire comme un continent de l’avenir, fort de sa diversité, de sa jeunesse, de ses racines, de son expérience et de ses relations renouvelées avec l’Occident.

    Du coup, la vision de l’Afrique développée par la Chine est déjà complètement dépassée.

    La revendication de l’Afrique de ne plus servir de terrain de jeu aux entreprises étrangères des secteurs de l’énergie et des mines, ans retombées positives pour les populations africaines et le développement des économies africaines, est d’ores et déjà patente.

    De ce point de vue, il semble que les autorités chinoises et les entreprises chinoises se trompent de siècle.

    Sans compter que la Chine est désormais à la recherche d’un mode de développement et de modernisation qui lui soit propre, et qui sera certainement très différent de celui impulsé par l’Occident, mais aussi de celui emprunté par la Chine.

    Il sera beaucoup plus autocentré, attentif aux valeurs humaines (individuelles et collectives), à la formation et à la responsabilité, ainsi qu’à la préservation de l’environnement et de la terre.

    La Chine, au nom du pragmatisme et de sa volonté d’expansion économique par tous les moyens, est assez peu attentive aux spécificités de la culture africaine. C’est une erreur fondamentale.

  5. Bonjour à tous,

    Les chinois sont déçu de la France, mais le monde entier est déçu des chinois.
    Il faudrait être un peu plus nuancé, et surtout attentif. Je reviens de Côte d’Ivoire ou je viens de passer une dizaine de jours.

    Je ne prétends pas non plus que tout devrait être parfait et je suis certainement aussi critique de l’influence occidentale, et surtout française, en Afrique.

    Mais je pense que l’approche que la Chine privilégie dans ses rapports avec l’Afrique est erronée.

    En effet, la Chine semble vouloir réduire l’Afrique à un simple réservoir de matières premières, à un marché pour des produits de consommation bas de gamme et pour ses entreprises de construction, et à un sous-traitant dotée de main d’oeuvre bon marché.

    Mais l’Afrique elle-même, qui a péniblement émergé depuis la vague des indépendances dans les années 1960 et 1970, ne se voit plus du tout comme cela.

    Elle se voit au contraire comme un continent de l’avenir, fort de sa diversité, de sa jeunesse, de ses racines, de son expérience et de ses relations renouvelées avec l’Occident.

    Du coup, la vision de l’Afrique développée par la Chine est déjà complètement dépassée.

    La revendication de l’Afrique de ne plus servir de terrain de jeu aux entreprises étrangères des secteurs de l’énergie et des mines, ans retombées positives pour les populations africaines et le développement des économies africaines, est d’ores et déjà patente.

    De ce point de vue, il semble que les autorités chinoises et les entreprises chinoises se trompent de siècle.

    Sans compter que l’Afrique est désormais à la recherche d’un mode de développement et de modernisation qui lui soit propre, et qui sera certainement très différent de celui impulsé par l’Occident, mais aussi de celui emprunté par la Chine.

    Il sera beaucoup plus autocentré, attentif aux valeurs humaines (individuelles et collectives), à la formation et à la responsabilité, ainsi qu’à la préservation de l’environnement et de la terre.

    La Chine, au nom du pragmatisme et de sa volonté d’expansion économique par tous les moyens, est assez peu attentive aux spécificités de la culture africaine. C’est une erreur fondamentale.

  6. La politique de l’Inde en Afrique semble plus pertinente que celle de la Chine.

    Contrairement la Chine, l’inde ne prétend pas réduire l’Afrique à un simple champ d’expansion pour les besoins de son propre développement économique. Elle est beaucoup plus attentive aux hommes et respectueuse de leurs besoins. Bref, elle fonde sa politique africaine sur un véritable partenariat.

    Il est vrai que l’Inde est une démocratie et les autorités indiennes sont beaucoup plus attentives aux besoins des populations que la Chine.

    Il est vrai aussi que l’Inde est elle-même un continent marqué par la diversité des langues, des religions, des expériences politiques locales etc…

    Elle est donc mieux à même de comprendre la situation et les aspirations des populations africaines.

    Par ailleurs, l’Inde est l’une des rares puissances qui n’ait jamais agressé aucun autre pays;

    http://www.seneweb.com/news/Developpement/cooperation-inde-afrique-du-renforcement-de-capacites-au-transfert-d-expertise_n_108597.html

  7. Votre analyse des rapports Occident / Chine est juste, mais partielle.

    D’abord vous semblez penser que l’Occident serait composé de puissances coloniales. Mais ce n’est pas le cas. Le Danemark, la Suède, la Norvège, l’Autriche, la Pologne, la Hongrie, n’ont jamais été des puissances coloniales.

    Le Canada non plus.

    Les Etats-Unis, l’Espagne ont été des puissances coloniales. Mais pas en Afrique.

    L’Allemagne et l’Italie ont été des puissances coloniales en Afrique, mais éphémères.

    Il est donc faux et simpliste de prétendre que l’Occident serait composé de puissances colonialistes.

    Par ailleurs, vous dénoncez l’interventionnisme des Occidentaux (en fait surtout la France et les Etats-Unis), dans les affaires intérieures des pays africains.

    Mais en réalité ces relations évoluent. Pour l’instant, les Etats-Unis et la France ont encore des soldats en Afrique. Mais l’objectif est que les Africains se dotent eux-mêmes des capacités d’assumer leur propre sécurité.

    Du coup, l’interventionnisme occidental est de mois en moins perçu comme une agression, et de plus en plus comme une protection, en attendant la relève africaine.

    Là aussi, je pense que l’approche chinoise retarde de cinquante ans, voire d’un siècle, sur les réalités africaines d’aujourd’hui.

    Quant à l’influence de l’Occident, elle n’est poas seulement politique et économique, mais aussi religieuse, à travers le christianisme.

    Le Christianisme est aujourd’hui bien implanté en Afrique. Il s’est adapté à la culture afriucaine et est perçu comme libérateur, non comme oppresseur.

    Enfin, il y a deux phénomènes cruciaux en Afrique que la Chine ne comprend pas : la religion et l’attachement de l’homme à la terre.

    Le gouvernement chinois se prétend scientifique et laïque et donc ignore les religions. pourtant les religions sont au coeur de la culture africaine.

    Surtout, les sociétés africains sont profondément attachées aux liens de l’homme à la terre. C’est pourquoi dans les sociétés africaines la terre ne se vend pas. Elle appartient à la communauté.

    Les Chinois ignorent cette réalité et ont entrepris d’accaparer les terres agricoles sur le continent africain pour nourrir la population chinoise.

    Cette politique est non seulement inadmissible et dangereuse, parce qu’elle menace l’équilibre alimentaire des populations africaines. Mais surtout elle détruit les sociétés africaines à la base. Elle ne peut que conduire au désastre.

  8. combien d’instituts Confucius ont été créés en Afrique?? Ne s’agit-il pas de la part des chinois de vouloir diffuser leur langue et culture pour une meilleure compréhension des peuples?; les bourses offertes aux étudiants africains pour venir étudier en Chine, sont crées dans quel but?
    C’est vrai que l’Occident a réussi au moins une chose en Afrique, et qui continue de se développer, c’est l’évangélisation chrétienne; c’est l’espoir de tout un continent,jeune, d’espérer une vie meilleure.. mais les chinois iront-ils à l’encontre de cela?? je ne le crois pas. Une fois de plus, Yvan, l’avenir nous dira si la Chine a su à la fois s’intégrer et aussi aider au développement de ce vaste continent.
    En revanche, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous lorsque vous dîtes que la Chine ne comprend pas l’attachement de l’homme à la terre; s’il y a bien un pays de longue et profonde tradition rurale, c’est bien la Chine; encore aujourd’hui, 50% des chinois sont ruraux, même si la population citadine augmente régulièrement;
    maintenant, la question que vous posez est de savoir si l’on peut acheter les terres africaines, et pour quel usage??

  9. @Maria et les autres
    vous avez réduit « le pragmatisme chinois » à un seul critère « argent », ça prouve que vous connaissez mal encore la Chine! Nous n’avons pas besoin de l’Inde dans cette histoire pour justifier si la politique chinoise du développement est durable, pour l’instant les chiffres parlent d’eux mêmes (je ne vois rien d’idéologie dans ces chiffres).

    Avant de condamner la Chine sur les imaginations non-fondées, il vous faut aller en Chine pour mieux comprendre la philosophie chinoise de l’harmonie entre: le ciel, l’homme, et de la terre!

  10. Il est pertinent d’observer l’évolution des relations Afrique / Inde parce que l’Inde est déjà le troisième partenaire économique de l’Afrique, et parce que la diaspora indienne en Afrique est nombreuse et ancienne.

    Sur la plan stratégique, il est également pertinent d’observer la politique africaine de l’Inde parce que l’Inde n’a jamais été une puissance coloniale, parce que l’Inde est une démocratie, contrairement à la Chine, et parce que l’Inde est en compétition avec la Chine pour dominer l’Océan Indien, dont toute l’Afrique de l’Est est riveraine.

    La philosophie chinoise de l’harmonie entre le ciel, l’homme et la terre semble avoir été oubliée par les dirigeants chinois, qui partagent majoritairement une culture scientique et technique.

  11. Il est pertinent d’observer l’évolutionn des relations Afrique / Inde parce que l’Inde est déjà le troisième partenaire économique de l’Afrique, et parce que la diaspora indienne en Afrique est nombreuse et ancienne.

    Sur la plan stratégique, il est également pertinent d’observer la politique africaine de l’Inde parce que l’Inde n’a jamais été une puissance coloniale, parce que l’Inde est une démocratie, contrairement à la Chine, et parce que l’Inde est en compétition avec la Chine pour dominer l’Océan Indien, dont toute l’Afrique de l’Est est riveraine.

    La philosophie chinoise de l’harmonie entre le ciel, l’homme et la terre semble avoir été oubliée par les dirigeants chinois, qui partagent majoritairement une culture scientique et technique

  12. Mais pourtant la Chine n’a pas l’air de penser que l’Occident puisse évoluer. Elle continue de percevoir l’Occident comme un groupe de puissances impérialistes et coloniales,et à raisonner en termes de revanche par rapport aux humiliations subies au 19e siècle et au début du 20e siècle.

    En réalité, les choses sont nettement plus complexes. Comment une puissance coloniale et impérialiste pourrait-elle se choisir un dirigeant d’origine africaine ? Cela témoigne d’une immense capacité américaine de renouvellement.

    La France est encore en retard il est vrai. Il faudra encore attendre un peu avant qu’elle choisisse un Président (une Présidente), je ne dis pas d’origine africaine, mais simplement non européenne. Au gouvernement, seul le poste de Garde des Sceaux a été attribué à une femme d’origine algérienne (Rachida Dati) puis à une autre femme élue de la Guyane, d’origine africaine. En attendant, il faut revoir le discours de la Chine sur l’Occident.

  13. http://www.francetvinfo.fr/economie/medias/video-quand-deux-touristes-chinoises-testent-l-amabilite-d-un-garcon-de-cafe-a-paris_620689.html

    Mon constat personnel : Après une reconversion par choix dans le secteur du tourisme et de multiples recherches de poste mais démarches sont restés vaines. J’ai dû revoir mon choix en me réorientant dans l’assistanat. J’en suis venue à la conclusion que le secteur n’est pas ouvert aux diplômés qui souhaitent faire progresser le secteur. Je pensais que mes doubles compétences en Qualité et Tourisme seraient un atout alors qu’il n’en est rien. Le tourisme semble réfractaire aux changements et aux personnes motivées.

    Je suis à la recherche de missions qui pourraient m’être confiées en tant qu’indépendante dans le cadre de collaboration. Je vous invite à consulter mon parcours professionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *