Les voitures électriques en Chine

.voiture ecologique chine

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

.
Le marché des voitures électriques en Chine est très prometteur. Plusieurs constructeurs chinois et étrangers proposent désormais des voitures, mais à des prix encore trop élevés. Le gouvernement chinois a mis en œuvre des aides à l’achat, pour faire décoller le marché des voitures vertes.

.

.

Dans cette industrie naissante, bien plus qu’une éventuelle baisse des émissions de gaz à effet de serre, le véritable enjeu semble bel et bien la bataille pour la 1ère place.

.

Voiture verteCette mesure était très attendue par les constructeurs chinois de voitures écologiques qui avaient du mal à convaincre des acheteurs.

En effet depuis le 1er juin, les chinois qui souhaitent s’offrir une voiture hybride peuvent beneficier d’une aide de 50.000 yuans du gouvernement chinois , et même de 60.000 yuans s’ils optent pour un véhicule 100 % électrique.

,

L’offre est en phase de test dans 20 villes chinoises, le gouvernement espère que ces véhicules propres compteront pour 2% des ventes d’ici à 2016, et 10 % à 15 % des ventes d’automobiles en 2020.

.

.

Nous avons beaucoup entendu parler de la stratégie de Wang Chuanfu grace a W. Buffet>>> BYD, le spécialiste des batteries des telephones portables qui s’est reconverti dans l’auto électrique

.

BYD-F3DMLa société commercialise une voiture hybride, la F3DM, à 150.000 yuans soit environ 30 % de moins que la Prius de Toyota. Elle propose aussi un véhicule tout électrique, surnommee la E6 qui coute 170.000 yuans. cette voiture E6 est réservée aux vehicules d’entreprise, aux 1er taxis electriques.

D’autres constructeurs chinois se positionnent sur ce marché porteur, comme Chery, qui est capable de fabriquer un modèle hybride et un électrique. La JV General Motors et Saic a lance la Buick LaCrosse Eco-hybrid en juillet .

,

Reste toutefois à faire baisser les prix pour conquérir le marché intérieur.

Selon une étude du cabinet Bain & Cie, les consommateurs potentiels chinois de voitures vertes sont pour 5 % seulement des « premium 2.0 », les clients riches et avides de technologies, alors que ce type de population représente, aux États-Unis et en Europe, plus de la moitié de la cible.

,

Cependant, 60 % des clients potentiels de ces véhicules sont des cost shopper dotés d’un pouvoir d’achat assez limité et avant tout sensibles aux prix.

.

À Shenzhen grâce aux nouvelles aides cumulées du gouvernement et de la municipalité, la FDM3 proposée par BYD coûte 89.000 yuans soit environ la moitié de son prix d’origine.

,

.

Le marché en Chine de l’écologie

,chine ecologie

Environ 4 000 voitures chinoises hybrides ont été vendues  en 2009, un faible pourcentage si on compare avec les 13,64 millions de voitures  vendues sur ce marché devenu le 1er mondial.

.

Les volumes de voitures vendues en Chine sont tels que cela pourrait faire baisser les coûts.

.

source :

Blog voitures chinoises

La tribune

.

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

A lire également

8 Commentaires

  1. Vivement aussi le temps de la production d’electricite non polluante. La ca servira vraiment a quelque chose de rouler a l’electrique. Mais la Chine est dans le bon sens car elle a promis d’investir 738 milliards de dollars dans les energies propres!

  2. La Chine espère prendre une longueur d’avance dans les voitures électriques, cela permettra de mettre un peu de concurrence dans l’industrie traditionnelle européenne.

    Ah le bon vieux moteur essence, il leur a apporté du pognon à ces industries… on ne voulait pas trop faire de l’électrique, nouveaux frais de développement.

    J’aimerais bien qu’ils se cassent la gueule, personnellement place aux jeunes qui ont plein d’idées.

  3. BYD se gave en ce moment avec le monopole qu’ils ont sur les batteries non?

    PS: magnifique le drapeau chinois 😀

  4. Bonjour,

    La Chine progresse dans ce domaine c’est bien pour eux. C’est un pays des plus pollué et des voitures électriques partout, cela ne leur ferait pas de mal.

    Je suis à Tianjin dans la zone industrielle, et ben c’est pas du jolie.

    Mais la Chine change, il y a 10 ans il n’y avait pas de voiture et je suis sur qu’en 2020 il n’y aura plus de voitures à essence.
    Il m’épatent ces chinois. Ce stage en Chine m’aura vraiment ouvert les yeux sur ce que c’est réellement la Chine.

  5. @Julien: oui vélos et scooters électriques font maintenant parti du décor. Mais ce n’est pas forcément un choix, simplement le vélo est un moyen de locomotion fatiguant (en particulier dans les région chaude de la Chine), et le scooter à moteur essence impose le port d’un casque et est parfois interdit dans les centres villes.

    Le petit gabarits électriques deviennent alors un investissement intéressant puisque les prix de ventes sont particulièrement bas… Il faudra donc des voitures électriques à prix très attractifs pour que les nouveaux, mais aussi les anciens conducteurs se convertissent.

    @Olivia : en 2020 il y aura encore des millions de voitures à essence. Même si la plupart des voitures électriques de demain seront chinoise (ne serait-ce que pour le lithium).

  6. si les chinois sont les meilleurs aux monde pour qu’il y a moins de pollution c’est l’essentiel non? au lieu de les critiqués tout le temps on ferait de se mettre aux boulot sinon le soleil ne se lèvera qu’a l’est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *