Olivier Vanot dans le nouvel Obs

.

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

nouvel obs chineLe nouvel Observateur vient de sortir un numéro spécial Chine. Très intéressant au passage, la journaliste Natacha Tatu a passé en revue plusieurs sujets très intéressant pour le public français: la censure, des buzzs, l’économie chinoise en chiffre, les travailleurs, l’industrie verte chinoise, l’immobilier, l’art contemporain, le cinéma… et puis les entreprises françaises en Chine.

.

J’avais été contacté par cette journaliste en décembre et elle m’avait posé des questions sur le Marketing la Chine et le cas Danone.

.

Et Surprise, je vais vous citer le texte écrit:

Pour les français installés à Pékin, il y a un avant et après affaire Danone. « Qu’un groupe aussi grand groupe se fasse avoir comme un bleu par son partenaire cela a secoué tout le monde » reconnait Olivier Vanot expert du Marketing en Chine.

.

:mrgreen:  :mrgreen: :mrgreen:

.

danoneOlala sacré Olivier Vanot! Se permettre de critiquer comme ça Danone, quel toupet! 😯

.

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, Olivier Vanot c’est moi, 😆 et je n’ai pas dit exactement cela mais plutôt, l’affaire Danone a secoué la communauté française en Chine a réalisé que tout le monde pouvait se faire avoir par son partenaire chinois. Un partenaire doit se choisir, il y a en Chine des partenaires de confiance avec qui tout fonctionnent bien et d’autres avec qui tout va mal.

.

.

Je n’en veux absolument pas à la journaliste qui a écorché mon nom. Elle a fait un bon travail et puis Olivier Vanot c’est pas si mal, je vais peut être changé de pseudo… :mrgreen:

.

.

PS J’ai cherché dans le dictionnaire pour savoir exactement ce que voulait dire se faire avoir comme un bleu

Se faire avoir comme un bleu : se faire avoir comme un débutant wikipédia , et oui je ne suis pas aussi cultivé que cet Olivier Vanot!

.

.

Olivier Vanot VEROT

Marketing Chine

A lire également

21 Commentaires

  1. Je suis 😆 😆 😆

    C’es navrant de voir comment elle a sacagé ton nom.
    tu auras ton heure de gloire une prochaine fois.

  2. De toutes les manières, les gens te trouveront sur la toile s’ils te cherchent à Olivier Vanot 😉
    Bonne continuation avec le site =)

  3. Salut,

    Je suis MDR.

    peti bémol: le fait de saccager ton nom et de te faire dire ce que tu n’as pas dit peut quand même nous faire douter sur la qualité de l’investigation.

  4. Cela montre bien le professionnalisme des journalistes. D’ailleurs au passage, je ne sais pas si vous avez remarqué que ce numéro n’apporte rien de neuf, mais alors rien du tout. C’est un ramassis d’informations de ces trois dernières années et en suis très déçu. Si c’est pour pondre la énième fois la même chose (Ursula Gauthier en première ligne avec les sempiternelles même sujet sur les droits de l’homme – on dirait qu’il n’y a que ça en Chine ! Il faut en parler et avec importance, mais ne pas non plus déverser dans le misérabilisme social) et se faire payer pour cela, c’est vraiment honteux, on voit bien que les spécialistes ne sont pas au rendez-vous (et je ne parle même pas des sujets culturels –> art contemporain = Yue Minjun. On en parle depuis 2005, y a rien d’autres depuis ??!).

    Bref, c’est un peu l’éternel sujet annuel sur la Chine traité à la sauce « orientalisme » qui ne vaut véritablement pas grand chose (et en prime on a le droit au film « La cité interdite » de Zhang Yimou ! – un film au même niveau que le magazine, du superficiel.) C’est dire si culturellement, le Nouvel Observateur ne confirme que ce regard de France vers la Chine, au lieu d’un regard de Chine sur la Chine.

    Courrier International (spécial Chine) et dans une moindre mesure Chine Plus (qui lui s’abstient de parler des sujets qui peuvent fâcher), sont bien plus instructifs.

  5. @Matt
    😆 oui mon heure de gloire sera pour une prochaine fois. haha

    @zg wine
    génant oui, mais je ne lui en veux pas.

    @Yang
    je ne suis pas entièrement sur mais à 90%.

    @Red
    Le public est français on ne peut pas tout dire. Je le trouve pas mal, rien de nouveau pour nous mais pour le français moyen c’est super nouveau, en gardant bien sur les recettes miracles travailleurs forcats, liu xiaobo et la démocratie.
    Chine plus j’aime beaucoup je vous rejoint mais il s’adresse à un public bien plus ciblé ceux qui connaissent la Chine ou ont envie de la connaitre.

    @titou
    😉 super tes dernières photos au passage.

  6. Hahaha.
    Je trouve que ça te va bien Olivier Vanot.

    je vais de suite acheté le nouvel Obs, et l’encadré dans ma chambre une super bonne blague.
    😆

  7. Bonjour,

    Merci de nous faire partager de cette farce. Quand même je reste bouche bée quand à l’erreur grossière de cette journaliste.

    On peut inventer une source comme on le souhaite. Heureusement qu’elle cite votre site web.

    D’ailleurs ce n’est pas un peu trop moqueur de faire un tel article alors que des lecteurs du nouvel observateur puissent tomber dessus.

    Passez de bonnes fêtes

  8. @Seb
    merci de ton soutien

    @Alain,
    Elle n’a pas cité mon site web, donc pas de problème.
    Il vaut mieux le prendre sur le ton de l’humour.

    Bonnes fêtes à vous aussi

  9. En meme temps avec un nom de famille si compliqué, c’est pas si évident de bien l’ortographier! haha

    En tout cas j’adore ton blog, de très bons articles quasiment tous les jours, je suis fan!

    Bon courage et très bonne année 2011 a tous!

  10. Ne fait pas ton modeste Olivier! T’inquiètes pas même avec Vanot on te retrouvera, t’es unique 😉
    Bon je file acheter le magazine!

  11. Olivier Vanot, c’est du n’importe quoi. Elle avait trop bu non?
    Tu l’a rencontré lors d’une soirée arrosée avoue le?

  12. « l’affaire Danone a secoué la communauté française en Chine a réalisé que tout le monde pouvait se faire avoir par son partenaire chinois. » Tu n’as pas l’impression qu’il manque quelque chose dans cette phrase ?

    Ça ne serait pas quelque chose comme cela que tu voulais dire : « l’affaire Danone a secoué la communauté française en Chine qui a réalisé que tout le monde pouvait se faire avoir par son partenaire chinois. » ou peut-être « l’affaire Danone a tellement secoué la communauté française en Chine que cette dernière a réalisé que tout le monde pouvait se faire avoir par son partenaire chinois. »

    Dans la phrase il manque quelque chose pour dire si c’est Danone ou la communauté française qui «a réalisé». À moins que je fasse erreur quelque part.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *