Polémique autour des étudiantes chinoises en France

.

Dans l’actualité du web chinois on a trouvé ces derniers jours une grande question soulevée par un professeur d’université, Mr Zhang Haixia, 张海峡 professeur de droit.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

Les étudiantes chinoises en France sont elles ouvertes?

 

Ce professeur a expliqué dans son cours de droit que les jeunes étudiantes Chinoises en France devenaient dépravées et ses propos ont été enregistrés, et la vidéo a atterri sur Internet provoquant une vague de critiques.

Les vidéos ont été censurées puis recrées puis re-censurées le petit jeu du chat et de la souris entre les internautes et Fang binxing le maitre du grand firewall chinois.

.

.

 

Qu’a dit le professeur Zhang?

« La pensée des gens est de plus en plus « ouverte ». Est-ce moral? Est ce normal; c’est à la mode. Ces derniers temps, j’ai entendu parler d’une fille chinoise mais il y a beaucoup de cas similaires, ces chinoises qui vont en France pour faire des études sont « dépravées » quand elles reviennent. Elles perdent leur vertu faisant référence à un personnage de la littérature chinoise Pan Jin Lian

Je connais un couple âgé, dont la fille s’était mariée en Chine, puis est allée faire des études en France où elle est devenue « kaifang » ouverte au sens dépravée

Quand elle est revenue, la première chose qu’elle a faite est de divorcer, par la suite elle avait 4 amants à la fois! Des noirs, des blancs, il y avait de tout, sauf des… jaunes. Par la suite elle a avoué qu’en France elle avait eu dix copains et avait avorté une fois.

La France est le pays le plus « romantique »(dans le sens des aventures sexuelles) ,et les filles qui reviennent de France sont toutes dépravées »

.

Mon avis (et c’est rare)

Bravo ! Un professeur de plus qui enseigne à ses élèves des « on dit » des fausses vérités » de comment faire d’un cas une généralité.

Dans mon école, les chinois restaient ensembles et seules quelques jeunes chinoises arrivaient à s’intégrer, avaient un niveau de français excellent et avaient un copain français.

,

Pareil pour la Chine, quels sont les étrangers qui parlent le mieux chinois et qui sont le mieux intégrés?

Ceux qui ont une copine chinoise.

.

Bon bref degré d’ouverture Zéro

.

Comment devrait réagir le ministère de l’éducation chinoise ? Carton rouge, avertissement, licenciement?

Réponse d’une étudiante chinoise qui est train de faire une vague sur Weibo.

Une lettre adressée à Sylvie BERMANN le nouvel ambassadeur de France en Chine.

Son compte Weibo , n’hésitez pas à partager l’info sur weibo, pour soutenir leur action.

,


.

Il est important pour la Chine que sa jeunesse s’ouvre au monde extérieur. C’est évident.

Une autre bonne chose est que Weibo est une forme de justice, les professeurs n’ont plus tous les pouvoirs et peuvent se faire décréditer simplement.

 

 

Olivier VEROT

Marketing Chine

A lire également

11 Commentaires

  1. Dans mon école aussi les chinois étaient entre eux, restaient qu’entres eux.

    Mais il n’y avait pas de chinoises mignones.

    Ce prof il a pété un cable…. et il va rien lui arriver. Putain que c’est bon d’être prof en Chine.

  2. celles qu’ils envoient en france ressemblent rarement à la photo ^^.

    sinon, oui la copine/ les filles chinoises, c’est probablement le facteur qui motive le plus. t’apprends pas le chinois par amour du baijiu.

    ce mec arrange pas les choses mais, c’est pas nouveau non plus. kaifang et langman pour qualifier les français tu l’entends à chaque fois que tu te présente. et on se rend pas compte tout de suite de ce qu’ils insinuent

    à noter ( de ce que j’ai vu ) les français (ces salauds de français) auraient tendance à se calquer sur ces stéréotypes avec le temps qu’ils passent en chine …

  3. J’ai dans mes contacts une dizaines d’étudiantes Chinoises, et c’est vrai qu’elle se libèrent ici, elle font la fête, boivent beaucoup, et couche avec moult garçons, maintenant est-ce de la dépravation, je ne pense pas, si ce professeur ne supporte pas que les femmes se libèrent, s’autonomisent, couche avec des « blancs » ce mari avec des « blancs » je pense plutôt que c’est un vieux réactionnaire un poil xénophobe et phallocrate.

  4. Le choc et le brassage des cultures font que la jeunesse d’aujourd’hui a des aspirations différentes de celles des générations précédentes.

    Il est vrai que cela peut perturber des gens réfractaires à toute ouverture ou qui militent pour une vision bi-focale.

    Cela dit, j’aurais souhaité qu’un Professeur, responsable de générations futures, ne fasse pas l’amalgame et généralise sur tout un groupe, un ou plusieurs actes isolés.

    Les voyages forment la jeunesse et ma crainte et que ses propos soient un frein pour les parents qui souhaitent que leurs enfants aient une expérience internationale.

    Le fait aussi de s’attarder sur la couleur des amis de ces personnes est la preuve par neuf qu’on peut avoir un PhD, dormir dans un caniveau..

    L’amour est aveugle..

    Lol. Gbu. Lukiza

  5. mais allez y blasfaimez sans savoir, les hommes sont tous aussi maccho d’un pays à un autre.
    Par contre les chinois qui baisent en France on s’en fut !

    Vous m’écoeurrez

  6. Oh mon dieu elles commettent l’adultère? Le gars n’a jamais été dans les dicsothèques en Chine, le nombre de excusez moi le mot mais « pute » qui ne font pas par plaisir mais par argent ?
    Après il y a un grand nombre de femmes très ouvertes en Chine et des riches, de bonnes éducation.
    Les étudiantes en Chine parlons en!
    Elles se font chopper aussi, elles se libèrent aussi.

    Les femmes chinoises se libèrent et préfèrent le romantisme des français même si avouons le les français sont des gougeas en Chine mais sont mieux que leur concurrents chinois.

    Ce que je vois surtout c’est un prof à coté de la plque qui aurait besoin de se faire recardrer par son ministère !
    Espérons que lui serve de leçon, on ne peut plus dire n’importe quoi sous prétexte qu’on est prof !

  7. pourquoi la France, croyez que quand elles partent aux USA en Italie ou en angleterre elles font quoi pareil?

    Ce type est fou et apprend aux étudiants son savoir.

    Système éducatif en Chine, sois intelligent et n’écoute que d’une oreille ton prof.

    Ce n’est pas vraiment le débat? Le débat c’est elles couchent avec des blancs et pas des chinois ça le dérange.

    Tiendrait il le même discours si les chinois couchaient avec des blanches?
    Ben non…

    Cet article m’a beaucoup amusé.

  8. Encore un mâle chinois frustré! Qu’on fiche la paix à ces étudiantes, qui plus est, il y a de tout, des jeunes filles qui restent avec leurs compatriotes, d’autres qui ont plein d’amis français, d’autres un copain français…

    Et d’ailleurs, outre l’image positive qu’ont les hommes français, faut voir aussi comment se comportent beaucoup d’hommes chinois avec les femmes, persuadés de leur supériorité, n’ayant aucune considération pour elle, que ce soit au niveau humain ou sous la couette.
    Travaillant dans l’éducation en Chine depuis plus de 4ans, j’ai connu bon nombre d’étudiantes qui m’ont dit être terrifiées du sexe après leur première fois, leur copain voulant reproduire les vidéos pornos trouvées sur le net.
    Il y a un grand problème d’éducation sexuelle en Chine, le sexe est dénigré, interdit, conspué par les cols blancs du gouvernement qui vont voir des poules ou leur maîtresse à la sortie du bureau. On élève les garçons sans leur dire comment faire, on balance plein d’histoires de prince charmant aux petites filles qui en grandissant réalisent qu’il n’existe pas…

    Bref, laissons les étudiantes chinoises respirer, et à tous ceux qui disent que ce ne sont pas les plus jolies qui viennent en France, ils devraient aussi dire que la France n’envoie pas ses Apollons en Chine non plus…
    Bon nombre de petits puceaux vont en Chine en espérant profiter de l’image « romantique » (le sens chinois étant bien différent du nôtre, inspiré par la littérature), histoire de tremper leur biscuit pour la première fois, chose impossible pour eux en France.

    Pardon si je m’emporte.

  9. Des « xénophobes et phallocrates », il y en a partout. Chinois ignorants comme lui, il y en a beaucoup. Ca vaut pas la peine de le riposter, car la liberté des femmes c’est aussi avoir la confiance en elles-mêmes et se battre. Ce que je comprends pas dans cette affaire est pourquoi les « soi-disant » étudiantes chinoises demandent à l’ambassadeur de France en Chine pour redorer leur réputation?

    Il n’y a pas les étudiantes chinoises. Chaque étudiante est différente. Il y a toujours des gens qui veulent imposer la notion de stéréotypie aux autres. Des chinois en France, à ce titre, se taisaient avec la grande indifférence. C’est à eux à dire la vérité aux Chinois en Chine.

  10. Bonjour à tous et à toutes,

    enseignant depuis plus de dix ans dans divers écoles de mode et de communication visuelle j’ai eu la chance d’avoir bon nombre d’étudiants (et d’étudiantes) chinois(es) et de sympathiser (en « tout bien tout honneur » dois-je le préciser ?) avec un certains nombre d’entre eux (et elles).
    Ces amitiés m’ont amenées à apprendre le Chinois (que je parle encore bien mal malgré presque quatre ans de cours du soir) et à passer un an en Chine (à Shanghai, « sin city » comme parfois surnommée là-bas). Bref, je ne suis pas un « spécialiste » de la Chine ni même sinologue mais à peine un « sinophile dilettante ».
    Un des cours que je donne cette année est destiné spécifiquement à de jeunes chinois désirant faire leurs études en France, le public de ce cours est en majorité féminin. Je donne également des cours dans une association franco-chinoise, ce qui m’amène même à fréquenter, toujours en « tout bien tout honneur » dois-je, de nouveau, le préciser, des femmes chinoises qui se prostituent. Bref, je ne suis ni naïf ni Tartuffe.
    Il me semble important d’intervenir ici pour tenter, sans grand espoir, de calmer un peu le jeu dans l’espoir de participer à une meilleure connaissance des peuples et des cultures.
    La méconnaissance réciproque des cultures chinoise et française amène beaucoup de gens à dire beaucoup de bêtises et je prends même le risque de dire que beaucoup de Chinois, et de Français, peuvent dire d’énormes bêtises sur leurs propres cultures.
    La citation du « Jin Ping Mei » (金瓶梅) est typiquement le genre de référence susceptible de faire peur car fort peu de Chinois (et trop peu de français) ont pris la peine de lire ce chef-d’œuvre de la littérature chinoise et ce livre passe encore trop souvent pour pornographique (alors qu’il s’agit en fait d’un roman moral, certes agrémenté de passages forts « leste » mais délicieusement écrits).
    Les propos de M. Zhang n’engagent que lui-même et ils sont aussi attristants que ceux d’expatriés (mais pas sur le volet) occidentaux à Shanghai décrivant les Chinoises comme « toutes des putes » (je cite ici un propos entendu plusieurs fois à Shanghai).
    Si M. Zhang préfère les 花瓶 à 潘金蓮 grand bien lui fasse !
    Que de jeunes étudiantes chinoise se « libèrent » un peu en France ne me paraît pas choquant, que certaines aillent un peu loin est tout sauf surprenant, même si certains (dont je pourrais éventuellement, sans hypocrisie, faire partie) peuvent le regretter.
    Ce genre de polémiques stupides, alimentées par des ignorants hypocrites et de mauvaise fois, ne peuvent qu’encourager les pédagogues responsables et autres amoureux de la compréhension respectueuse des cultures « autres » à continuer leur travail et je ne peux qu’encourager les autorités, Chinoises et Françaises, à travailler à une meilleure connaissance réciproque.
    Bien à vous tou(te)s,
    Pierre Estable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *