Prix entrepreneur de Chine

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

Pour sa 4ème édition, la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine a remis son prix « Excellence » et son prix « Entrepreneurs » à l’occasion de son gala annuel.

.
Bien sur le prix Excellence a récompensé  la société L. Bernard, une PME implantée depuis 2 à 5 ans en Chine, mais je ne vais plutôt m’attarder au prix entrepreneur. Ce prix a été décerné a un ami, Gildas Olivier et ses 2associés, pour leur société, ODC marine.

.
odcNe jugez pas leur site web, ODC marine, c’est vraiment une entreprise pleine d’audace. Déjà leur histoire, 3 hommes qui décident de monter une entreprise dans la construction de bateau à Dalian. Bien que tous les 3 ingénieurs de formation, ils ont pourtant un profil différent…

.

Stéphane très bon dans le relationel, Laurent qui apporte l’expertise et l’expérience, et puis Gildas apportant l’audace et la passion des bateaux.

.


Sur cette photo Stéphane Gonnetand et Gildas Olivier en plein discussion avec des dirigeants chinois.

Gildas Olivier.

.

coupeIls avaient déjà remporté le 2e prix de la meilleure PME implantée en Chine en 2008 et les voilà avec ce nouveau prix. Ils ont fait la Une du journal Aujourd’hui la Chine, voir article

.

Cette entreprise est toute jeune et fût créée en 2006. Ces 3 jeunes entrepreneurs furent les pionniers de la ville de Dalian et sont aujourd’hui considérés comme les anciens expats de la ville, par les français et même par la CCI du Havre.  Leur entreprise est spécialisée dans la fabrication de bateaux en aluminium, l’avantage étant le faible poids avec une résistance égale. Et depuis peu, ils ont sut surfer sur la vague du développement durable et ont lancé des bateaux à moteurs électriques les 1er du genre.

.
.
De plus, ils ont eu l’idée d’offrir à la ville de Dalian, un bateau ramasseur de poubelle pour nettoyer les plages de la ville. Cette  initiative est d’autant plus intéressante quand on connait la pollution des mers en Chine et celle de Dalian.

En tout cas ce bateau poubelle a de l’avenir, je lui ai déjà dit et je lui redis. Ils font une belle communication, j’ai été surpris bien sur par leurs connaissances techniques, mais surtout par leur mentalité marketing, bien développé.

.

Je vais conclure cette article en les félicitant, et puis j’aimerais bien qu’ils répondent à une interview sur ce blog.

.

Voici une photo de l’équipe ODC à la « China Sailing Cup » (compétition de Voile de Chine)

.

Equipe d'ODC.

article relatif entrepreneur chinois

.

Olivier VEROT

Marketing Chine

A lire également

18 Commentaires

  1. Ah ouaip tu les connais puisque tu étais à Dalian.

    C’est une entreprise très prometteuse. Saurais tu comment ils élisent les PME sur quels critères? Le chiffres d’affaires, la croissance? …

  2. bonjour,

    je suis un des directeurs de Odc marine et je souhaitais repondre au commentaire de NICO.

    pour les criteres de selection, ils sont disponibles sur le site ccifc. il y a plusieurs categories: entrepreneurs (investissement de francais), excellence (recompense une boite en chine qui a une structure en france…), CCi international (qui recompense un projet d’installation de pme en chine).
    les criteres dans le cas de notre prix sont developpement sur le marche chinois, croissance et perspective, engagement pour le dvpt durable… le jury est constitue d’entrepreneurs, de representant des chambres de commerce, personnalites… etc.
    Notre dossier a ete choisi parmi une quinzaine de PME. De plus en plus de PME sont candidates a ce prix.
    Les personnes souhaitant en savoir plus peuvent me contacter par email gildas@odcmarine.com

    merci encore Olivier pour ton soutien, je reste a ta disposition pour une interview.

  3. Christine FROMONT a écrit le 17/11/2009 à 14h04 :
    Bonjour,

    Je suis une ancienne collègue de travail de deux des associés d’ODC Marine. A ce titre,je me pose la question sur la possibilité pour ODC de recevoir ce prix car sa fondation repose sur des bases floues. En effet je suis au courant qu’un procès a été gagné en juin 2009 contre l’entreprise Fourré Technologie Marine pour laquelle l’entreprise Nanotec, placée depuis plus de dix ans en Chine sur Dalian, a fabriqué trois bateaux-passagers, en 2006, mais n’ayant jamais été payés.
    La dette s’élève a 300 000 euros.
    Ces trois bateaux ayant forcément servi de tremplin,je ne suis pas sure que la réussite soit à féliciter.
    Ceci n’est que mon avis personnel.

  4. je complète : Mr Fourré étant le troisième associé d’ODC, propriétaire de Fourré Technologie Marine.

  5. J’espère que l’on ne va pas censurer mon message, c’est un site d’expression libre et ce que je dis est une information appuyée de documents factuels que j’ai en copie.

  6. J’ai l’impression qu’il y a de la jalousie dans l’air vu les commentaires laissés.
    Je trouve que Madame Fromont n’a pas un comportement très professionnel.

  7. @FROMONT Christine

    Un espace d’expression OUI
    Un espace de dénigrement NON

    Merci de respecter ces règles.

  8. Avoir des titres entraine querelles et jalousies..

    Je trouve étrange que le prix entrepreneur soit attribué à un industriel qui produit en Chine et qui vend en France, enfin il y a tellement peu d’entreprises qui réussissent à vendre en Chine, que de difficultés à s’infiltrer dans le commerce B to B purement chinois !

  9. Bonjour,

    Je réponds à Matt et à Alexandre que mon interrogation est normale puisque je suis au courant de la dette financière.
    Et qui plus est, je me suis retrouvée en séparation justement suite à des comportements non professionnels.
    Il est très difficile pour moi de faire connaitre au grand jour cette histoire. Mais je ne suis pas de nature jalouse, je trouve absolument très bien que la CCIFC organsie ce style d’évènements, et nous avons tous besoin des soutiens de ces organismes.
    Par ailleurs je voudrais expliquer une chose qui revient souvent dans les questions, c’est que effectivement on produit en Chine pour vendre en France, mais ici en France, nous générons quand même des emplois et des activités (les transitaires, les assurances durant le transport des bateaux en France, les accastilleurs, les différents Cabinets d’Architecture Navale, etc etc… la liste est très très longue) Si on a une politique de préserver l’économie française, on mérite le prix. Ce prix cautionne la qualité et la réussite de nos activités et la reconnaissance française d’un savoir-faire, pour pouvoir se mettre en valeur en Chine. C’est pour cela que je me dis qu’il nest pas forcément logique de le leur remettre, car au départ, nous essuyons les plâtres, il y a dix ans, c’était un gros travail de défrichage, alors il me semble normal que quand on est pionnier dans la construction navale, on le revendique et on remercie ceux qui ont fait le démarrage. Il faut d’abord avoir montré un long parcours sur la France avant de pouvoir faire du commerce avec les Chinois, sauf pour certains qui trouvent des méthodes pour prendre des raccourcis….
    Sur ce site, que je trouve très bien fait, l’intérêt est de pouvoir mettre notre avis, il peut être positif, ou négatif. Ou alors ce n’est pas de la libre expression.

  10. Au moins on sait pourquoi votre entreprise n’a pas gagné ce prix, vos commentaires sont non professionnels et limite honteux.
    Que vous ayez employé ou non cette personne ne vous donne pas le droit de vous attribuer son succès.

    Vous prônez la liberté d’expression, pour ne pas qu’on vous censure, mais sur aujourd’hui la Chine vous n’avez que ce que vous méritez.

    Pourquoi vous n’avez pas ce prix?… posez vous vous même cette question Madame.

    Vous vous vantez d’être les pionniers alors pourquoi votre entreprise qui a 10 ans d’expérience en Chine ne remporte t elle pas ce prix?
    Prenez les raccourcis vous aussi au lieu de crier sur tous les toits que vous êtes les meilleurs et inspirez vous de l’attitude professionnelle de votre ancien employé.

  11. Bonjour Matt,
    Votre remarque est intéressante, je voudrais y apporter un éclairage différent pour mieux présenter le projet ODC Marine. Les premiers bateaux vendus sont en effet des modèles à propulsion conventionnelle (thermique) livrés sur le marché français, et auraient certainement pu être fabriqués en France et s’intégrer dans des business plans équilibrés (ce sont des bateaux de travail). Aujourd’hui, la force d’ODC Marine est de proposer des bateaux à passagers électriques performants à un prix comparable aux bateaux diesels. C’est là tout l’enjeu du développement durable, un idéal vers lequel il faut tendre pour amorcer une vraie dynamique : proposer un produit respectueux de l’environnement remplissant au moins les mêmes fonctions (que le produit conventionnel) et coutant le même prix. Si cette condition n’est pas approchée, seuls quelques utilisateurs franchissent le pas (ceux supportés par des aides et quelques convaincus qui ont les moyens d’honorer leurs convictions). Les bateaux bus électriques constituent un nouvel outil de développement urbain et les marchés porteurs ne sont pas limités à la France, ni même à l’Europe : travailler proche de ses fournisseurs stratégiques en production et assurer un suivi technique et fonctionnel par un réseau de partenaires et sous traitants proches du client est une réponse qui a du sens pour les deux pays impliqués. N’oublions pas que nos bateaux sont des outils de travail, les rendre plus accessibles c’est créer plus d’opportunités pour qu’une activité à valeur ajoutée se développe autour de leur exploitation.
    ODC Marine est par ailleurs distributeur des bateaux Bénéteau à Dalian et va ainsi contribuer au développement sur un marché prometteur d’une marque française d’exception.
    Merci Olivier pour cet article, bravo pour le succès croissant de ton blog
    Stéphane, Co-Directeur ODC Marine
    Stephane@ODCmarine.com

  12. bonjour à tous,
    voici le troisième associé de ODC, impliqué dans les propos de Madame Fromont.
    J’ai trouvé une réponse toute faite dans l’un de vos commentaires : Madame Fromont, pourquoi n’avez-vous pas vous-même remporté ce prix ? Gildas a souligné que nous sommes lauréats cette années après avoir été second l’an passé. De nanotec votre entreprise, rien. Le fait que Nanotec construise des machines-outils et pas des navires ne vous empecherait pas de postuler, surtout si le succès des uns vous rend si agressive! Je pense que votre amertume est grande et vous fait perdre le controle de vos propos. Les éléments factuels que vous citez n’existent pas encore puisqu’un procès est en cours…vous écrivez absolument partout et mettant en avant un homme politique très connu, qui serait capable à lui seul de me punir envers et contre la justice du pays.Je crains madame que vous n’engagiez que vous-même…dans la même veine, vous semblez me rendre responsable de votre divorce. Il m’est difficile de ne pas vous blesser davantage mais regardez peut-être dans votre comportement si vous n’auriez pas une part de responsabilité dans vos échecs actuels.
    Par ailleurs et j’en finirai là, vous vendez mes bateaux contre tout droit légal, continuez de le faire avec mes nouveaux modèles, au moins vous ferez un acte écologique. La punition arrive le 21 aavril 2010, retenez cette date Madame – c’est celle de notre procès.
    ce texte sera mon seul commentaire et vous devriez faire de même…pour une fois.

  13. Sacré coincidence, je discutais il y a une semaine avec un étudiant français qui avait terminé un stage chez ODC Marine. A vrai dire, je ne me souvenais plus du nom exact, c’est en tombant sur cet article que ça a fait tilt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *