Réglementation des produits Cosmétiques en Chine:

L’industrie des cosmétiques est lucrative, avec un marché mondial évalué à 511 milliards de dollars en 2021. La Chine est devenu l’un des plus grands consommateurs mondiaux de cosmétiques (deuxième après les États-Unis), ce qui en fait une cible attrayante pour vendre y vendre vos produits. Cependant, avant de faire votre entrée sur cet énorme marché, il y a certaines réglementations que vous devez connaître. Cet article vous donnera un aperçu de ces régulations et de la manière dont elles peuvent affecter le succès de votre entreprise en Chine. Nous vous fournirons également quelques informations sur des marques populaires qui vendent actuellement leurs produits en Chine en espérant que cela vous inspire.

Quelques données sur l’industrie cosmétique en Chine

  • Le marché chinois des produits de beauté et des soins personnels est le deuxième plus important au monde, derrière les États-Unis. Il représente plus de 38 milliards de dollars actuellement!
  • En 2019, la valeur des ventes au détail en ligne de produits cosmétiques en Chine s’est élevée à environ 194,4 milliards de yuans. C’est une industrie extrêmement rentable. En faite, ce chiffre devrait dépasser les 350 milliards de yuans d’ici 2024. Environ 70 % de ces achats seront effectués par le biais du e-commerce, principalement sur Tmall et JD.com d’Alibaba Group Holdings Limited ou de Jumei Incorporated respectivement.
  • Le marché chinois des soins de la peau pour hommes devrait atteindre 1,9 milliard de dollars cette année (2021), et devrait se situer autour de 2,8 milliard d’ici 2025, donc le segment à la plus forte croissance avec un taux à 3 %.
  • L’industrie chinoise des cosmétiques est celle qui a connu la croissance la plus rapide au monde ces dernières années. Les principaux groupes de consommateurs de produits cosmétiques appartiennent aux générations post-80 et post-90, qui sont très attentifs aux nouvelles sorties de produits et ont un fort penchant pour l’apparence et les tendances. Par exemple, de nombreuses marques de cosmétiques présentent en Chine, ont constaté que la collaboration avec des KOLs et des blogueurs beauté sont une armes de communications efficace pour augmenter ses ventes de manière significative.
Revenue du marché de la beauté et des soins personnels par segments de 2015 à 2025.

Il est vrai que la Chine est un pays florissant en ce qui concerne les produits de beauté ; cependant, cette opportunité comporte aussi quelques aspects délicats. La conformité à la réglementation chinoise en matière de fabrication de cosmétiques ne doit pas être prise à la légère en raison des amendes possibles ou d’autres problèmes avec les responsables de l’application de la loi.

La Chine adopte de nouvelles réglementations pour les produits cosmétiques

Les fabricants chinois de cosmétiques se préparent à l’entrée en vigueur, le mois dernier, d’une toute nouvelle réglementation. L’Administration nationale des produits médicaux (NMPA) a publié une liste de nouvelles règles auxquelles les fabricants doivent se conformer :

  • Normes d’évaluation des allégations d’efficacité des cosmétiques
  • Les directives techniques pour l’évaluation de la sécurité des cosmétiques
  • Règles et catalogue de classification des cosmétiques
  • Dispositions relatives à la gestion des dossiers d’enregistrement et de notification des cosmétiques et des ingrédients cosmétiques.

Tous ces éléments sont destinés à guider la mise en œuvre du Règlement relatif à la supervision et à l’administration des cosmétiques (RSAC). Les fabricants et les marques de cosmétiques sont impatients de faire enregistrer leurs produits dans le système NMPA, en raison des nouvelles exigences beaucoup plus strictes en matière d’enregistrement et de notification des produits. Une réglementation concernant les extraits de cannabis dans les cosmétiques a également été annoncée. Les ingrédients à base de cannabis suivants ont été marqués comme étant interdits :

  • Chanvre
  • CBD / Cannabidiol
  • Cosmétiques
  • Fruit du noyau de Cannabis Sativa
  • Huile de graine de Cannabis Sativa
  • Feuille de Cannabis Sativa

Au cours des dernières années, un grand nombre de cosmétiques à base de CBD ont réussi à entrer en Chine, notamment par le biais du e-commerce cross-border. Cependant, il a été confirmé que l’interdiction s’appliquera à toutes les marques vendant sur le marché chinois.

Lire aussi : La fin des tests sur les animaux pour certains cosmétiques en Chine.

Quelles sont les réglementations applicables aux produits de beauté en Chine ?

En Chine, la législation la plus importante en matière de cosmétiques est le Règlement relatif à la surveillance de l’hygiène des produits cosmétiques. L’autorité principale en matière de cosmétiques est l’Administration nationale des produits médicaux (NMPA). Les produits cosmétiques nationaux et importés doivent faire l’objet d’une approbation ou d’une notification préalable à la mise sur le marché avant de pouvoir être commercialisés sur le marché chinois. Pour entrer sur le marché chinois, quelques mesures doivent être prises pour assurer la conformité avec la réglementation chinoise sur les cosmétiques :

Désigner un agent responsable chinois

Une société étrangère doit désigner un agent chinois chargé de demander la licence NMPA par une procuration écrite. En effet, l’entreprise ne peut pas enregistrer ses produits cosmétiques toute seule. L’agent chinois responsable peut être une filiale chinoise, un distributeur ou un tiers (par exemple, une société de conseil). Il est essentiel de peser le pour et le contre avant de choisir son agent.

ENREGISTREMENT – Tous les produits cosmétiques importés doivent être approuvés par le NMPA.

Classification des produits cosmétiques

Selon Reach24H, les produits cosmétiques sont divisés en deux catégories :

  • Cosmétiques à usage non spécifique (non-SUC)
  • Les cosmétiques à usage non spécial comprennent les produits de soins de la peau, les produits de soins capillaires, les produits de soins des ongles, le maquillage et les parfums.
  • Les produits non-SUC doivent faire l’objet d’un enregistrement préalable à la mise sur le marché et peuvent être importés une fois l’enregistrement terminé, pendant que l’examen technique est effectué dans le cadre de la surveillance post-commercialisation.

Le processus d’enregistrement comprend

  • Nommer un agent responsable en Chine
  • Dossier de produit
  • Soumission du dossier à la NMPA pour examen administratif
  • Examen technique
  • Certificat d’enregistrement 
  • Importation

Cosmétiques à usage spécial (SUC)

Les cosmétiques à usage spécial comprennent des produits tels que les produits de croissance des cheveux, les teintures capillaires, les produits de permanente, les produits d’épilation, les produits de beauté des seins, les produits d’amincissement, les déodorants, les produits d’élimination des taches de rousseur, les écrans solaires et les produits de blanchiment. Selon CE.way, les produits SUC importés nécessitent un enregistrement préalable à la mise sur le marché et ne peuvent être importés qu’après avoir obtenu l’approbation de la NMPA.

Le processus d’enregistrement comprend

  • Nommer un agent responsable en Chine
  • L’agent responsable fait une demande de compte auprès de la NMPA
  • Préparer le dossier
  • Soumission du dossier au NMPA pour examen administratif
  • Certificat de dépôt électronique
  • Importation
  • Examen technique

Les exigences réglementaires applicables aux cosmétiques importés en Chine dépendent de la manière dont ils sont classés. Les savons, dentifrices et nettoyants buccaux entrent tous dans la catégorie des produits à usage non spécial qui peuvent être expédiés directement en Chine après dédouanement. Les produits cosmétiques à usage spécial nécessitent des tests plus rigoureux avant d’être approuvés par les autorités chinoises.

Règlement sur la classification des ingrédients cosmétiques en Chine

Certains produits peuvent entrer dans les deux catégories et leur classification dépend de leur composition.

En Chine, les ingrédients cosmétiques sont classés en deux types :

  1. Les ingrédients cosmétiques existants qui peuvent être trouvés sur la liste appelée Inventaire des ingrédients cosmétiques existants en Chine (IECIC).
  2. Les nouveaux ingrédients : Les cosmétiques qui contiennent de nouveaux ingrédients doivent recevoir une approbation préalable distincte de la NMPA avant de pouvoir être introduits dans les produits cosmétiques destinés au marché chinois. Si trois ans s’écoulent sans incident, le nouvel ingrédient est alors inclus dans le catalogue des ingrédients acceptés pour la production de cosmétiques en Chine.

TESTS – Les cosmétiques doivent être testés dans des institutions désignées par la NMPA en Chine.

Même si vos cosmétiques ont été testés à l’étranger, vous devez envoyer vos cosmétiques à un institut d’essai désigné par l’ANSM en Chine pour y être testés. Pour tous les cosmétiques, des tests de sécurité hygiénique sont obligatoires. Les tests peuvent comprendre un test chimique sanitaire, un test microbiologique, un test toxicologique et des tests de sécurité humaine.

Les tests sur les animaux sont exigés pour les produits cosmétiques importés, mais ont été supprimés pour les cosmétiques nationaux à usage non spécial depuis 2014. La Chine réduit les exigences en matière d’expérimentation animale pour les cosmétiques et travaille à la mise en place de méthodes alternatives et d’institutions de vérification.

Étiquetage – conformément à la réglementation

Préparez les étiquettes de vos produits cosmétiques conformément au Règlement sur la gestion des étiquettes de produits cosmétiques et à la norme nationale : GB 5296.3-2008 Étiquetage général des produits cosmétiques.

Selon la réglementation chinoise de 2008 sur l’administration de l’étiquetage des cosmétiques, une liste complète des ingrédients doit être indiquée sur toutes les étiquettes des produits cosmétiques. Les ingrédients doivent être énumérés en chinois. Les dispositions réglementent également le format des étiquettes de produits cosmétiques et le contenu dont l’indication est autorisée ou interdite sur les étiquettes.

Le fabricant doit indiquer les informations suivantes, en chinois, sur l’étiquette du produit :

  • Nom du produit
  • Nom et adresse du fabricant
  • Contenu net
  • Ingrédients du produit
  • Durée de conservation
  • Licence du fabricant, norme du produit ou code d’approbation administrative
  • Marques de sécurité et documentation sur le produit

Selon les exigences chinoises 2010 en matière de dénomination des produits cosmétiques, le nom d’un produit cosmétique doit être concis et facilement compréhensible. Il ne doit pas induire intentionnellement en erreur ou tromper les consommateurs.

Les Cosmetics Naming Guidelines énumèrent les expressions interdites dans les noms de produits cosmétiques. Parmi les expressions interdites figurent :

  • « Effet spécial »
  • « Effet total
  • « Effet puissant
  • « Absolument naturel ».
  • Autres

Les noms de produits ne doivent pas indiquer explicitement ou implicitement un faux effet médical en utilisant des expressions telles que :

  • « Antibactérien »
  • « Inhibiteur de bactéries
  • « Antiallergique
  • « Régénérateur de cheveux
  • « Amincissement du visage ».
  • Autres

En outre, les noms de célébrités dans le domaine médical ne sont pas autorisés à être utilisés dans les noms de produits.

Dédouanement des produits cosmétiques en Chine

Une fois que vous avez accompli toutes les étapes ci-dessus, vos produits sont prêts à être importés en Chine. Il est possible que leurs documents soient inspectés et qu’ils passent en quarantaine au port d’entrée.

L’importateur doit montrer la copie papier de la licence NMPA et fournir au port un certificat d’inspection :

  • Licences et certificats d’hygiène
  • Données d’évaluation de la sécurité des matériaux présentant des risques potentiels pour la sécurité
  • Certification qui permet la production et la vente dans le pays d’origine
  • Certificat d’origine
  • Code digital
  • Echantillon de l’étiquette chinoise et de l’étiquette étrangère
  • Informations sur la quantité et le poids du produit

Les cosmétiques importés sont soumis à des droits de douane lorsqu’ils entrent en Chine et le montant des droits d’importation varie en fonction du type de produit cosmétique. Par exemple, les produits de soin de la peau ont un taux de droit de douane de 1% alors que le maquillage a un taux de 5%.

GMA propose un large choix de solutions de marketing et de promotion pour vous aider à développer votre activité en Chine. Nous offrons un panel complet de solutions : services digitaux, de marketing et de distribution pour les biens de consommation, dans le domaine de la beauté, des cosmétiques, des produits de santé et des parfums. Contactez nous !

En apprendre plus sur le marché de la Beauté et des cosmétiques en Chine:

Laissez le premier commentaire