Le succès du marché de l’enseignement en ligne en Chine

Selon le Rapport 2013-2014 « China Online Education Report » publié par iResearch, le marché chinois de l’enseignement en ligne a généré 84 milliards de Yuan en 2013, avec une augmentation de 19,9% par rapport à l’année précédente.

L’énorme potentiel du marché de l’enseignement en ligne

Les trois moteurs principaux du marché de l’enseignement en ligne sont les suivants : l’enseignement primaire, les formations professionnelles et l’enseignement supérieur. Sur l’ensemble du marché, la part de l’enseignement supérieur en ligne a légèrement décliné, même s’il continue à avoir du succès. L’enseignement en ligne va continuer à enregistrer une croissance stable grâce aux nouveaux acteurs comme les producteurs de contenus, les fournisseurs de technologies, les constructeurs de plateformes, qui entrent progressivement sur le marché, et aussi parce que l’enseignement en ligne devient une habitude au sein des utilisateurs. L’enseignement professionnel et l’apprentissage des langues en ligne vont particulièrement contribuer à l’expansion du marché de l’enseignement en ligne, selon les estimations, du fait de la demande forte et du pouvoir d’achat élevé des utilisateurs.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

11

 

Une forte hausse du nombre d’utilisateurs de l’enseignement en ligne

En 2013, 67,2 millions de personnes ont eu recours à l’enseignement en ligne en Chine, avec une hausse de 13,8% par rapport à l’année précédente. Ceci s’explique par l’augmentation du nombre d’internautes en Chine et par le fait que l’apprentissage en ligne devienne de plus en plus un réflexe et une habitude. Le nombre de personnes qui ont recours à l’enseignement en ligne devrait atteindre 1,2 milliards en 2017, selon les estimations.

D’une part, la hausse constante du nombre d’internautes chinois fournit une base solide et un espace de développement suffisant pour une croissance rapide du nombre d’utilisateurs d’enseignement en ligne. D’autre part, les produits d’enseignement en ligne sont en train de se développer à un rythme très rapide, et des moyens d’études innovants sont en train d’arriver sur le marché, proposant aux utilisateurs des expériences diversifiées. Cela permet d’attirer plus d’utilisateurs vers leurs produits.

12

 

L’enseignement supérieur en ligne diminue et l’enseignement préscolaire stagne

Les données d’iResearch montrent que, même si la part de l’enseignement supérieur en ligne a légèrement diminué, elle représente encore la moitié du marché. Il s’agit donc toujours de la plus branche du secteur. La formation professionnelle et l’apprentissage de langue en ligne maintient une croissance favorable, de 21,1% et 18,7% respectivement. Un plus grand nombre de start-ups favorisant l’enseignement élémentaire entre sur le marché, leur proportion ne cesse de grimper, tandis que l’enseignement préscolaire reste en retrait et n’occupe que 0,2% du marché, malgré les nombreux investissements en sa direction.

13

Selon les analyses d’iResearch, le Conseil d’État a annulé et transféré le droit à l’approbation de l’enseignement en ligne par les diplômés de l’enseignement supérieur, ce qui est une bonne nouvelle pour le développement du marché. Cependant, pour une reconnaissance publique inférieure de l’enseignement supérieur en ligne, le nombre d’utilisateurs d’enseignement en ligne ne devrait pas connaître une croissance considérable, mais plutôt une légère baisse. Quant à la formation professionnelle en ligne et l’enseignement supérieur en ligne, ils connaissent une forte demande, donc leur marché va normalement continuer à augmenter. Ensuite, en raison des caractéristiques uniques des groupes d’utilisateurs, l’enseignement en ligne préscolaire et élémentaire va avoir besoin d’une culture plus approfondie. Ils sont sous l’attention des capitaux et des startups et leur rentabilité risque d’être plus longue que ce qui était prévu.

Les sites qui proposent de l’enseignement en ligne doivent savoir maîtriser leur visibilité sur Internet et sur les moteurs de recherche, comme tout site Internet. Il est nécessaire de maîtriser les concepts de visibilité et de référencement pour espérer pouvoir développer son business d’enseignement en ligne.

Cela demande de connaître et de savoir comment promouvoir un site web, comment attirer des consommateurs potentiels etc.,

  1. le tout en utilisant les techniques de référencement naturel (SEO : Search Engine Optimisation),
  2. Pay per Click (SEM : Search Engine Marketing),
  3. les Relations presses
  4. et le Community Management.

 

Plus d’articles:

 

 

Marketing Chine

notre page LinkedIn ici

A lire également

5 Commentaires

  1. Je n’ai pas du tout une vision binaire du monde type gentils contre méchants. Cela me semble unilatéral. Tout dépend à des personnes et les situations qu’on face. Pour améliorer l’image il faut promouvoir l’éducation ça c’est primordial, sensibiliser les chinois à des implications de leurs comportements. Il prendra du temps mais il faut le faire pas à pas. Puisque il existe déja une stéréotype de mauvaise image surtout en terme de « contrefaçon » de Chine. Le « Made in China » me semble se porter une mauvaise image dans les pays occidentaux.

  2. C’est aux chinois de répondre à la question de leur image, si tant est qu’ils aient vraiment envie de se la poser.

    En effet, vous avez raison, et on aurait sans doute dû commencer par là.

    Il n’est sans doute pas raisonnable pour des Chinois de demander à des non Chinois ce que c’est que d’être Chinois.

    Les Français peuvent tout au plus expliquer ce que c’est que d’être Français. Mais ce n’est pas transposable.

    Par exemple, Paris est une ville attractive. Les Français peuvent expliquer ce qu’est une ville occidentale. Mais ils ne peuvent pas expliquer aux Chinois que qu’est, ou devrait être, ou pourrait être, une ville chinoise. Outre les investissements, les technologies, les équipements, cela relève d’une dimension identitaire, symbolique, qu’il appartient aux Chinois de rechercher et de valoriser.

    Nous pouvons tout au plus appeler leur attention sur cette dimension : comment construire des villes qui puissent être habitées par des Chinois ? en prenant en compte leur culture, leur histoire, leur mode d’appréhension du temps, de l’espace, très différents de ceux des Occidentaux

  3. Le monde n’est pas parfait. L’autorité chinoise n’aime pas le conflit avec Tibet non plus. Je ne pense pas que tous ces qui dit « méchant soldat, pauvre tibétain » sont méchant. Ils sont plutôt naïfs.Le monde n’est pas partout pareille, le politique applique en Afrique est surement pas la même qu’on applique en Europe, ni à Asie. Déjà en Chine, le politique envers le mandarin est très différent que ce qu’on applique à des minorités. Normalement c’est dans le sens que la minorité a plus de privilège que le mandarin. Mais ce n’est pas une discrimination, c’est pour avoir la paie. Comment il y a toujours de indépendant à corse, en Chine, beaucoup de minorité veulent plus au mois leur indépendance. Je trouve ça normale, sinon, il y aura plus de minorité. Si la chine permet les minorités existé, c’est pour la paie de tous les peuples. Cela montre la tolérance de mandarin qu’il est beaucoup plus nombre.Le problème de Tibet est assez grave, c’est sure. Mais il n’est pas un histoire entre les méchants et le pauvres comment certains crois avec un bon cœur mais avec naïveté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *