Travaille à l’école ma petite, et tu pourras faire du business avec les Laowai
.
.

Je ne suis pas un fan des anecdotes, mais celle là, j’aimerais vous la faire partage, car je la trouve mythique. Les chinois pensent toujours qu’un laowai (un étranger) ne parle pas leur langue et donc ils disent toujours le fond de leur pensée. C’est le meilleur moyen de connaître ce que pensent vraiment les chinois.

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

petite fille chnoiseDans un restaurant, je m’apprêtais à manger des nouilles…quand une petite chinoise de toute mignonne, de 5ans environ s’est mis à me fixer. Sa maman était à coté et s’est mis à la disputer.
..
Intrigué, j’ai tendu l’oreille et est écouté leur conversation.

« Tu vois c’est un laowai, quand je te dis de travailler à l’école hein ?  »
.
« Tu ne m’écoutes jamais. Si tu travailles bien et que tu apprends à parler anglais tu pourrais faire du business avec lui. Quand on travailles avec les laowai on est riche.
Regarde papa et moi si on parlait anglais, on pourrait exporter aux étrangers et gagner beaucoup d’argent.
Alors toi il faut que tu parles anglais
Comment on dit ni hao en anglais ?
Alors ?
« Rallooo ! »Tu ne sais vraiment pas tes leçons.
Elle répond toute penaude « désolé maman »
votez pour cette photo ici

.
La maman enchaine:

« Les laowais ils sont différents et surtout ils sont très riches. Si tu travailles bien tu pourras travailler dans une entreprise étrangère et gagner beaucoup d’argent. Et si tu travailles mal et que tu n’apprends pas tes leçons tu travailleras dans une entreprise chinoise et tu seras pauvre.   »

.
La petite s’est mis à pleurer. Et la mère lui a dit de manger ses nouilles, vite.
.
.
Moralité : travaille dur mon enfant et tu pourras devenir riche avec les étrangers. Sympathique comme message 🙂
.

.
C’est très caricatural mais cela montre bien ce que pense l’opinion populaire. Un laowai c’est riche, on peut se faire plein d’argent sur leur dos et vaut mieux pour un chinois travailler dans une entreprise étrangère.
.
.

A ce moment, j’ai pensé à un discours aussi simpliste que je pourrais raconter à mon futur fils :mrgreen:
.
« Allons travailles tes caractères ! si tu ne parles pas chinois tu  ne pourras jamais vendre quelque chose aux chinois. Les chinois, ils sont plus de 1milliards, donc si tu leur vends un truc à chacun d’eux tu deviendras milliardaire.
Alors si tu n’étudies pas, tu te retrouver au chômage en France à la fin de tes études. »

,emploi

.

Et vous vous diriez quoi à votre enfant ?

(l’avis de l’ami Mike est fortement demandé)

.

.

Olivier VEROT

Blog Chine

A lire également

10 Commentaires

  1. J’ai pas trop reflechi a ca a vrai dire.

    On ne peut pas en vouloir aux parents, ils n’ont pas eu la chance d’apprendre l’anglais, donc ils misent beaucoup sur leurs gamins pour le faire. Par contre de toujours penser que les laowai sont riches, c’est saoulant. C’est peut etre une maniere de motiver leurs enfants mais bon, a 5 ans, la gamine s’en fout royalement.

  2. Je pense que j’aurais le même discours que toi étant donné qu’en France, à la base, les langues étrangères ce n’est pas notre tasse de thé 🙂 Rien qu’à voir comment on se débrouille à la sortie de la terminale en anglais, ça donne une idée… La plupart de mes amis sont allés dans des lycées internationaux pour avoir des cours en anglais et davantage de cours de langues. Donc j’aurais le même discours que la maman de ton anecdote ! Et après une troisième langue serait la meilleure chose s’ils veulent faire du business… Pourquoi pas le chinois 😉 On verra bien comment évoluent les choses dans 10 ans !

  3. Bah je vais pas me moquer, mes parents m’ont fait apprendre l’anglais tres tot, dans les annees 80 c’etait pas monnaie courante, maintenant je suis quasi-bilingue.
    Apres, le niveau des profs d’anglais en Chine est assez variable. J’ai parmi mes eleves des profs d’anglais, c’est assez catastrophique.
    Donc parfois, de moins en moins actuellement, un etranger, pour peu qu’il baragouine 2mots d’anglais se rerouvait prof d’anglais. maintenant la tendance est plus aux profs anglophones (USA, UK, Australie, Canada,…)
    A macao et HK, c’est different, meme si le chinglish est toujours present!
    Une fois j’ai rencontre un prof d’anglais chinois, j’ai voulu parler en anglais, il m’a dit: « I teach english, I don’t SPEAK english! », ca veut tout dire!

  4. Très intéressante l’anecdote. Cela arrive parfois et j’ai eu ce genre de réaction quand j’étais de passage dans le village de ma copine (un endroit ou le temps s’est arrête il y a plus d’un siècle).

    Sinon autre chose, ma belle sœur vit avec nous chez moi, elle est agent immobilière dans une boite chinoise et une des agents lui a fait une remarque un jour en lui disant : trop bien tu peux apprendre l’anglais et quand tu rentres, tu es avec un laowai ! Dernier chose qu’elle a mentionne : Tu peux pas me trouver un copain laowai.

    Ça m’a bien fait rire !!!

  5. Oh ca arrive tous les jours cette anecdote. TOUS les Chinois pensent que les blancs sont très riches et ne travaillent pas bcp et qu’ils aiment dépenser sans compter… Ils savent ce que nous voulons et essayent de nous les vendre à un prix supérieur à celui de la France.
    Cette aprem, j’ai acheté une peinture. Au début, ils ont dit à ma femme (qu’ils prenaient pour mon interprete) qu’ils partegerait les bénéfs si elle me la vendait pour 1 WAN. Après 5 min; ils m’ont dit que c’était moins cher qu’USA… Après 1 heure où ils ont compris qui on était, je suis parti avec la peinture pour … 248 yuan!

    Mais c’est qd meme vrai que l’anglais est super important maintenant.

  6. @ Junjie: j’ai pas precise, mais c’etait dans un tout petit village de campagne du Fujian, le prof d’anglais etait egalement maire et representant du Parti…

  7. Tu imagines, des 5ans les chinois sont briefes pour nous arnaquer.
    Ca promet… la belle génération qui va arriver ! 😉

  8. @Chtinois,

    Bon moi c’était une amie et elle est pas proche de l’État lol je crois même que l’État n’est pas proche du village ni même qu’ils savent qu’il y a des habitants la bas.

    Bon en même temps, j’ai vu des petits qui a 7 ans, arrivent a baragouiner des phrases simples en anglais.

  9. héhé c’est mignon je trouve! 😀

    Sinon, en général quand les chinois parlent de moi (et que j’entends) en général je ne peux pas m’empêcher de sourire, rigoler un peu et rougir (sauf quand on dit que mes cheveux sont colorés et pas blond et la je lance plus un regard tueur). Du coup les gens commencent à se poser des questions, et on finis par me demander si je comprends…

    J’admire donc ton selfcontrol héhé 🙂

  10. Bonjour,

    Oui, ce genre de conversation on en entend tellement.
    Le plus drôle c’est de faire la remarque suivante.

    « Parler Anglais c’est bien, mais de plus en plus de chinois parlent Anglais, cela fait donc baisser les salaires car compétence de plus en plus commune »
    (3000RMB/mois salaire de base à Shanghai pour un petit niveau d’anglais l’année dernière).

    Je conseille donc aux chinois de se mettre à l’Espagnol ou à l’Arabe.

    A Mu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *