Le nouveau Coup de buzz de Xiaomi

 

 

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

téléchargement (1)

Un iPhone pour un Xiaomi

Après l’énorme succès du nouvel appareil haut de gamme Xiaomi Mi Note et Xiaomi Mi Note Pro, Xiaomi est en train de développer un programme d’échange pour Apple. Ils souhaitent donc étendre leur influence sur le marché du téléphone très vite. Xiaomi était uniquement connu en Chine, mais va devenir beaucoup plus populaire dans le reste du monde.

Xiaomi a déclaré que si l’on voulait échanger son téléphone, qu’il soit en parfait état ou non, on recevrait un téléphone Xiaomi Mi Note sans rien payer. Donc ce sont de très bonnes nouvelles pour les utilisateurs d’iPhone qui veulent changer leur téléphone ou changer de marques. Pour ceux qui possèdent un iPhone 6, ils recevront en échange le Xiaomi Mi Note Pro. Ce sont des nouvelles très excitantes.

th

 

Est-ce une bonne affaire?

Une seule condition est que le téléphone que l’on veut échanger soit en état de fonctionnement. Mais cependant échanger son iPhone 6 contre un Xiaomi Mi Note Pro peut être une perte d’argent car l’iPhone vient juste de sortir et coûte beaucoup plus cher que le Xiaomi. Il faut donc bien réfléchir avant de réaliser un échange.

Le Xiaomi Mi Note Pro possède un grand écran tactile avec 4 GB de RAM.  Il a également un processeur très puissant alors que le Mi Note possède un processeur moins puissant et 3GB de RAM. C’est donc un très gros effort de la part de Xiaomi Company. Reste maintenant à voir si cela affecte leurs ventes ou pas, et s‘ils arrivent à attirer les utilisateurs d’iPhone.


Lectures complémentaires :

Starup Bric sur la Start up Xiaomi 

facebook l’actu Chine 

Atlantico

A lire également

10 Commentaires

  1. Echanger un xiaomi qui n’a aucune valeur sur le marché contre un iPhone que tu peux revendre la moitié de sa valauer initiale après 2ans… non merci.
    mais bien tenté Xiaomi

  2. ‘utilise Xiaomi 4 depuis quelques mois, mieux que l’Iphone et Samsung, surtout en terme de batterie, plus besoin de chargeur dans le sac 🙂 Et beaucoup moins cher.
    J’espère que les smartphones « made in china » pourront rapidement se développer en Europe mais surtout convaincre les chinois.

  3. Ce qui suffit à un usager lambda sans trop casser sa tirelire… Excellent rapport qualité fonctionnalité et prix.

  4. il y a deux types d’innovation: disruptive et incremental. Dans les affaires, probablement 1-2 % disruptive et 98% incremental. XiaoMi a su rationaliser les différents rapports pour proposer un produit attrayant. Comme on l’a indiqué, on n’aura moins besoin de chargeur. Pour moi, c’est une forme d’innovation.

  5. C’est clair ils ne sont pas dans l’innovation de rupture, mais ce sont de bons suiveurs d’Apple.

  6. je viens de poster un message sur le cas d’Areva qui a été présidée par Mme Anne Lauvergeon depuis l’ère de François Mitterrand et l’entreprise a perdu plus d e8 MM depuis 3 ans. Elle a été nommée pourtant en 2013 à la tête de la commission nationale sur l’innovation.C’est dangereux pour la France car notre discussion constate que beaucoup d’innovation provient de « incremental », autrement dit du petit progrès, de l’usine, du chaîne de montage. Ce n’est pas l’univers de Mme. Lauvergeon.

  7. On recycle aussi les cadres très liés à la politique…. Et puis c’était la femme de service comme on peut avoir le « nègre » de service pour montrer l’ouverture des places aux femmes ou montrer une diversité raciale de recrutement. Je trouve que c’est nul, le talent doit seul compter, homme ou femme, quelque soit la couleur.
    Du coup elle a été difficile à « déboulonner » car cela devenait politique car sexiste, elle présentait bien, il faut le dire, et elle n’a pas eu de chance, Fukushima a déstabilisé le marché.
    C’est aussi le problème de trouver, regardons le cas sanofi: trouver un directeur ce n’est pas facile et cela se paye comme un footballeur, n’en déplaise au public qui ne comprends pas et aux politiciens et journalistes qui jouent avec leur public pour « faire » populiste.
    Affaires et sentiments politiques ne font pas bon ménage ce qui explique l’habituelle mauvaise gestion de l’état dans les groupes qu’il possède.
    Tout le monde n’est pas un Jean-François Dehecq ou homme plus actuel un Xavier Niel.
    J’aurais voté les yeux fermés pour un J-F Dehecq président de la république!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *