L’industrie alimentaire d’importation en Chine est un marché lucratif et dynamique. Avec l’augmentation de la classe moyenne, la demande de produits importés suit, avec une hausse de la demande d’aliments non locaux tels que le fromage, l’huile d’olive, le chocolat, etc. Ces produits importés sont souvent considérés comme plus sûrs que les produits locaux, en raison de problèmes liés aux ingrédients, à la sécurité et aux conditions sanitaires. Les aliments importés répondent également aux nouvelles tendances de la jeune génération qui préfère les marques occidentales aux marques locales. Le marché chinois est donc extrêmement intéressant pour les marques et les producteurs de produits alimentaires qui souhaitent développer leurs activités dans le pays le plus peuplé du monde. Dans cet article, nous vous donnerons toutes les clés pour exporter avec succès vos produits alimentaires en Chine, et profiter des plateformes que vous avez à votre disposition.

Sommaire

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

1 Les aliments importés de Chine : Une industrie dynamique et lucrative

1.1 Aperçu du marché alimentaire chinois

1.2 Quels sont les moteurs du marché des produits alimentaires importés en Chine ?

2 Comportements d’achat des consommateurs chinois

2.1 Comment les consommateurs chinois recherchent-ils des produits alimentaires ?

3 Pourquoi les consommateurs chinois « préfèrent » les produits alimentaires importés ?

4 Pourquoi la Chine est-elle un marché prometteur pour les marques alimentaires étrangères ?

4.1 Les taxes diminuent

4.2 Les consommateurs chinois sont à la recherche de nouveaux goûts culinaires

4.3 En Chine, les produits alimentaires importés peuvent servir de cadeaux.

4.4 Quels sont les défis à relever pour exporter des produits alimentaires en Chine ?

5 Etapes pour exporter vos produits alimentaires/ votre marque en Chine : Comment commencer à exporter des produits alimentaires en Chine ?

5.1 Directives et réglementations du gouvernement chinois pour les produits alimentaires

5.2 Ai-je besoin d’une licence d’exportation pour vendre des produits alimentaires en Chine ?

6 Comment les professionnels du secteur F&B peuvent-ils augmenter leurs ventes et leurs bénéfices en Chine ?

7 Quels sont les principaux canaux de distribution des produits alimentaires et des marques en Chine ?

7.1 Vendre des produits alimentaires hors ligne : La stratégie classique

7.2 Vendre des marques alimentaires par le biais de votre propre site web

7.3 Plateformes d’e-commerce cross-border : Le meilleur moyen de vendre des produits alimentaires importés en Chine

7.4 Misez sur les plateformes digitales pour développer votre e-réputation en Chine

7.5 Les réseaux sociaux sont les meilleurs outils pour accroître votre e-réputation

7.6 Un site web en mandarin et adapté aux normes chinoises

7.7 Améliorer votre classement sur Baidu : Le premier moteur de recherche chinois

7.8 Gagner en visibilité grâce aux influenceurs

8 Prenez contact pour exporter vos produits alimentaires en Chine

9 Comment GMA peut vous aider ?

9.1 Experts en référencement sur Baidu

9.2 La génération de leads au cœur de notre stratégie

9.3 Comprendre les consommateurs chinois

9.4 Une agence axée sur le ROI

10 Nos études de cas

10.1 GLENDEE

10.2 Twist and Drink

Les aliments importés de Chine : Une industrie dynamique et lucrative

La Chine est la deuxième plus grande économie du monde et l’un des marchés à la croissance la plus rapide pour les marques alimentaires. Sa demande florissante de marques alimentaires de qualité supérieure, haut de gamme et connues est le résultat de l’urbanisation et de l’augmentation du revenu disponible qui s’est accompagnée de la digitalisation de la Chine. Avant de vous lancer sur le marché alimentaire chinois, vous devez essayer de mieux comprendre les habitudes des consommateurs chinois ainsi que les tendances de consommation.

Aperçu du marché alimentaire chinois

Lorsque nous parlons de produits importés en Chine, il faut garder à l’esprit que l’approvisionnement alimentaire de la Chine a des implications importantes en termes de sécurité alimentaire nationale, ainsi que d’e-commerce. À la suite de plusieurs catastrophes naturelles telles que des sécheresses, des inondations et des tremblements de terre qui ont affecté les productions de blé et de produits laitiers, les citoyens chinois, qui consomment plus de la moitié de leurs calories sous forme de céréales, dépendent non seulement des produits nationaux mais aussi des importations. En d’autres termes, la Chine ne produit pas encore assez d’aliments pour nourrir sa population.

Un agriculteur porte de l’eau sur un champ asséché dans le canton de Xinqiao, dans la préfecture autonome Yi de Chuxiong, dans la province du Yunnan (sud-ouest de la Chine), le 8 juillet 2015. (PHOTO / XINHUA)

Les ventes de produits alimentaires importés en Chine ont connu un taux de croissance de 15% par an alors que la moyenne mondiale est d’environ 4%. Même si les produits importés bénéficient de leur bonne réputation auprès des consommateurs chinois, ce marché est extrêmement concurrentiel avec des acteurs nationaux et étrangers féroces. En outre, il est important de souligner que les produits importés sont soumis à des taxes plus élevées que les produits nationaux.

Quels sont les moteurs du marché des produits alimentaires importés en Chine ?

Les changements relatifs dans la production alimentaire et la croissance de la demande ont affecté la position de la Chine dans le commerce alimentaire mondial, car elle est passée du statut d’acteur mondial majeur exportant des produits alimentaires à celui d’importateur.

L’augmentation de la consommation de viande en Chine (© istockphoto)

L’autosuffisance de l’agriculture chinoise a diminué en raison de la forte demande de nourriture et de l’importance de la population. En 2009, la Chine importait environ 50 % de plus qu’elle n’exportait (Bureau national des statistiques de Chine – NBSC). Parmi les produits agricoles de base, les céréales enregistrent la hausse la plus rapide des importations de la Chine. Par exemple, alors que la Chine était autosuffisante en matière de soja et était même l’un de ses principaux exportateurs, en 2020, son importation a atteint 100,33 millions de tonnes. L’Empire du Milieu voit également ses importations de viande augmenter avec un taux de croissance atteignant 44% entre 2011 et 2015 (NBSC).

Trois raisons principales expliquent la prospérité du marché des aliments importés :

  • La sécurité alimentaire

Après le nombre écrasant de scandales alimentaires en Chine (plus de 1 090 au cours des trois dernières années selon le Jing Daily), il n’est pas surprenant que la sécurité soit une préoccupation majeure des clients. En fait, la préoccupation numéro un des consommateurs chinois est la sécurité alimentaire, qui devance d’autres préoccupations telles que la qualité de l’eau ou de l’air.

La classe moyenne chinoise a évolué rapidement, grâce à l’augmentation des revenus. Le niveau de vie a changé et les habitudes alimentaires aussi. Les consommateurs veulent désormais s’assurer que leurs produits sont propres à la consommation. En fait, ces dernières années, de nombreux scandales concernant des produits alimentaires (en particulier des produits pour la mère et le bébé) ont rendu les gens moins confiants dans les marques chinoises, mais aussi étrangères dans certains cas. C’est donc une opportunité pour les marques étrangères de prouver que leurs produits et ingrédients sont de meilleure qualité et respectent les normes de sécurité.

(© DDMA Secondary Research)

Comme vous pouvez le voir dans les données ci-dessus, 94% des personnes considèrent que de nombreux scandales alimentaires en Chine sont dus à des entreprises malhonnêtes qui ne sont pas punies. Il est donc extrêmement important de respecter les normes de sécurité pour vous démarquer de vos concurrents et attirer les consommateurs chinois. Vous devrez être aussi clair et transparent que possible pour gagner leur confiance.

Environ 86 % des consommateurs chinois font attention à la sécurité alimentaire lorsqu’ils achètent leurs produits. Autre point intéressant pour les marques alimentaires étrangères : la plupart des consommateurs chinois sont contre les additifs alimentaires.

88 % des consommateurs chinois des villes de premier et deuxième rangs sont contre, et 25 % d’entre eux préfèrent payer plus cher si le produit ne contient aucun additif.

  • Une alimentation saine

Les consommateurs chinois montrent un intérêt accru pour les aliments sains. Il est vrai qu’aujourd’hui, les consommateurs font davantage attention à leur santé et à leur apparence. Ils sont extrêmement attentifs à leur poids corporel, qui est selon eux synonyme de bonne santé.

Il existe un énorme potentiel inexploité dans plusieurs segments des produits alimentaires sains étrangers :

Comme indiqué plus haut, les consommateurs recherchent désormais davantage des aliments sains sans additifs, mais aussi des produits biologiques, pauvres en calories et ceux qui ont un effet amincissant. Ces quatre catégories ont un fort potentiel en Chine, c’est pourquoi les marques étrangères devraient en tirer parti.

Les consommateurs chinois adoptent cette nouvelle tendance biologique, ils veulent manger des produits plus sains. Plus de 30 % des consommateurs des villes de premier et deuxième rangs achètent régulièrement des aliments biologiques. Les consommateurs recherchent des aliments contenant moins de pesticides ainsi que des produits frais.

Le fait d’avoir un enfant va également influencer les parents chinois qui seront plus prudents en matière d’alimentation. À l’époque, les familles à revenus élevés étaient prêtes à payer plus cher pour des aliments biologiques, mais aujourd’hui, tout le monde est prêt à payer plus cher pour des produits sains et de meilleure qualité, car ils veulent donner le meilleur à leurs enfants.

Des produits sains qui ont la cote auprès des consommateurs chinois

D’autre part, les parents chinois commencent à prendre en compte les ingrédients et les informations nutritionnelles des produits alimentaires qu’ils achètent pour leurs enfants afin de diminuer le risque d’obésité (qui était assez courant il y a quelques années chez les jeunes enfants).

  • La mondialisation de l’alimentation

L’alimentation n’est pas seulement une question de santé et de sécurité, elle est aussi due à la mondialisation. Les consommateurs chinois ont pu voyager plus qu’avant, goûter et acheter des produits qui n’étaient pas courants dans la culture chinoise, puis partager leurs expériences avec leurs amis lors de vlogs ou en postant des photos sur les réseaux sociaux.

En Chine, plus de 90% des consommateurs ont déjà acheté des produits alimentaires étrangers (qui sont principalement des produits de la vie quotidienne). De plus, l’achat de produits alimentaires étrangers en Chine véhicule également une certaine image de richesse, car les produits étrangers sont plus chers que les produits nationaux. Cela est lié au concept de l’image : plus vous aurez de produits étrangers, meilleure sera votre image (même si certaines entreprises nationales gagnent en popularité en Chine).

Les restaurants étrangers sont également assez populaires en Chine, véhiculant pour certains un certain prestige, avec des produits de haute qualité, différents des plats traditionnels des consommateurs chinois.

Les comportements d’achat des consommateurs chinois

Les habitudes divergeant d’un pays à l’autre, les consommateurs chinois seront plus enclins à acheter certains produits, tandis que les produits étrangers trop « spéciaux » ne plairont pas à la majorité d’entre eux.

Comment les consommateurs chinois recherchent-ils des produits alimentaires ?

Avec la récente digitalisation de la Chine au fil des ans, Internet est la principale source d’information des consommateurs chinois à la recherche de marques alimentaires. Près des deux tiers d’entre eux consultent Baidu (le Google chinois) pour obtenir des informations sur les marques alimentaires avant d’acheter un produit.  La famille, les amis et les KOL (Key Opinion Leaders) représentent la deuxième source d’information la plus populaire.

Heineken sur Baidu

L’impulsion de la jeunesse et l’inclination à rechercher de nouveaux goûts sont les moteurs de la tendance à la consommation de produits alimentaires importés en Chine. Des enquêtes menées auprès de jeunes Chinois âgés de 25 à 34 ans montrent qu’ils sont deux fois plus susceptibles que les générations plus âgées d’être fortement influencés par les réseaux sociaux lorsqu’ils décident des aliments, comme les importations étrangères, à acheter dans les épiceries ou les restaurants. Mais quelle que soit la génération, les consommateurs chinois choisiront sûrement une marque étrangère déjà établie et populaire en Chine, plutôt qu’une marque inconnue qui n’apparaît même pas dans les résultats de Baidu.

Si vous souhaitez faire de la publicité pour votre marque ou vos produits alimentaires en Chine, vous devez savoir que les réseaux sociaux et les applications mobiles sont plus puissants que la publicité dans les journaux ou les magazines. La publicité dans la presse écrite n’est pas (plus) un moyen de marketing lucratif pour les produits alimentaires importés en Chine, car elle est coûteuse et difficile à mesurer. En revanche, les réseaux sociaux et les applications mobiles sont efficaces car vous pourrez interagir avec vos consommateurs et faire de la publicité créative.

Avoir un nom chinois est crucial pour votre marque alimentaire

Mcdonald’s, connu sous le nom de 麦当劳 en Chine.

Si vous voulez être facilement trouvé sur Baidu, vous devez avoir un nom chinois. En effet, avoir un nom chinois correct pour votre marque vous permet de montrer que vous vous intéressez au marché chinois et que vous êtes motivé et prêt à adapter votre marque spécifiquement aux consommateurs chinois. En fait, cela devrait être la première étape de votre stratégie de marque localisée en Chine, car les consommateurs auront directement une certaine impression de votre marque en fonction de votre nom chinois.

Votre nom chinois incarnera la valeur, l’histoire et la personnalité de votre marque. Les clients chinois sont toujours à la recherche de quelque chose de nouveau et d’innovant. Veillez donc à trouver un moyen de capter leur attention et d’être visible en ligne. La plupart du temps, ils feront des recherches en ligne avec votre nom chinois.

L’enregistrement de votre marque en Chine est également une condition préalable si vous voulez pouvoir vendre vos produits en Chine. La Chine étant un pays « premier déposant », vous devez enregistrer votre marque avant que d’autres ne le fassent. Vous pouvez nous contacter pour plus d’informations à ce sujet.

Pourquoi les consommateurs chinois « préfèrent » les produits alimentaires importés ?

Comme indiqué précédemment, les consommateurs chinois sont extrêmement prudents en matière d’alimentation, suite aux nombreux scandales sanitaires de ces dernières années, nombreux sont ceux qui pensent que les produits étrangers sont plus fiables que les produits nationaux.

Selon l’étude secondaire de la DDMA, 69 % (toutes classes sociales confondues) sont tout à fait d’accord pour dire que la nourriture étrangère est meilleure, et 60 % préfèrent les restaurants qui servent de la nourriture étrangère. Cela montre que les aliments étrangers sont encore perçus différemment et qu’ils se situent parmi les produits locaux. Cependant, comme le montre le graphique suivant, il est clair que les familles à hauts revenus prennent davantage en considération cet aspect que les familles à faibles revenus.

(© DDMA Secondary Research)

Comment les consommateurs chinois achètent-ils les aliments importés ?

La Chine et sa population férue de technologie

On estime que 65 % des consommateurs chinois qui achètent des aliments importés le font en ligne en raison de la grande variété de produits et parce que c’est plus pratique. En outre, il est possible de trouver de meilleurs prix sur les plateformes en ligne que dans les magasins traditionnels.

De plus, les consommateurs chinois sont habitués à acheter en ligne, en utilisant des plateformes populaires comme Tmall, Taobao, JD.com, Pinduoduo, etc.

Quels sont les produits importés les plus vendus en Chine ?

La Chine importe un large éventail de produits alimentaires, notamment des produits laitiers, de la viande, de la confiture, du chocolat et des confiseries. Les produits laitiers et les snacks sont les produits les plus achetés lorsqu’il s’agit de marques étrangères, ce qui est assez surprenant car ces produits ne faisaient pas partie de leurs habitudes il y a dix ans.

Si l’on regarde les produits importés les plus achetés en Chine en 2017, ces produits se démarquent clairement (selon leur nombre de transactions) :

  • Viande : 295 000
  • Huile comestible : 33 000
  • Produits laitiers : 77,000
  • Produits de la mer : 111,000
  • Produits céréaliers : 100,000
  • Boissons alcoolisées : 272 000
  • Bonbons : 102 000
  • Boissons non alcoolisées : 132,000
  • Noix séchées : 117,000
  • Pâtisseries et biscuits : 83,000

Source : Administration générale des douanes, R.P. de Chine

Quelques exemples de produits dont la popularité ne cesse de croître en Chine

  • Le chocolat : Un produit exquis
Le chocolat sur JD.com

Par exemple, le marché du chocolat est un secteur lucratif pour les marques étrangères. Les gens ne le savent peut-être pas, mais la résurgence du chocolat en Chine est une tendance relativement nouvelle. Alors que la Suisse et l’Amérique sont en tête de liste en termes de consommation avec environ 12 kg par habitant et par an, les Chinois n’en consomment en moyenne que 6 à 8 kg par an. La bonne nouvelle, cependant ? Ce chiffre a plus que doublé ces dernières années pour atteindre 16 à 20 kg par an. La demande a tellement augmenté que de nombreuses entreprises ont profité de l’occasion pour développer leurs activités.

Pour en savoir plus sur la façon d’exporter du chocolat en Chine, vous pouvez lire notre article complet ici.

  • Les céréales au cœur des repas des Chinois

Comme vous l’avez sans doute entendu, les États-Unis sont le principal producteur mondial de maïs, et le Brésil le plus important en termes de production de soja, en raison de l’énorme appétit de la Chine. En fait, la Chine est le premier importateur mondial de maïs et de soja, représentant environ la moitié du total des importations mondiales. La hausse des prix a mis à mal les finances de la Chine et déclenché des pénuries alimentaires dans toute l’Asie, mais elle a également redynamisé le secteur agricole américain.

L’explosion de la demande de maïs en Chine

(© World Grain)

Le prix du maïs a atteint un niveau record cette année – 7 dollars le boisseau – en raison de l’explosion de la demande de la Chine, et ce phénomène n’est pas prêt de s’arrêter, car sa demande de céréales fourragères augmente rapidement alors que sa production porcine rebondit après les épidémies de peste porcine africaine.

En 2020, 3,29 milliards de dollars américains de maïs ont été importés par le Japon, suivi par le Mexique et la Chine, qui ont représenté 2,49 milliards de dollars américains. L’année précédente, les États-Unis ont exporté pour environ 13 milliards de dollars US de maïs dans le monde, ce qui représente plus d’un tiers des exportations totales de maïs dans le monde.

Selon les données de l’USDA, les importations de maïs en Chine ont augmenté de près de 250 % en 2020/21, tandis que celles de blé ont presque doublé par rapport à il y a quelques années, car les consommateurs chinois sont friands de poulets (le succès du poulet frit, KFC, etc.) qui contiennent de la chapelure ou des enrobages à base de farine.

  • Le marché du soja en Chine

Les importations chinoises de soja ont atteint un record annuel en 2020, augmentant de 13 % par rapport à l’année précédente en raison de l’augmentation des prix et de la demande de porc.

(© Gro Intelligence)

L’Administration générale des douanes a indiqué que 100,33 millions de tonnes ont été achetées l’année dernière – une hausse significative par rapport aux 88,51 millions d’il y a quelques années – pour répondre à la demande des transformateurs alimentaires et des éleveurs de porcs, qui sont prêts à payer plus cher mais à attendre plus longtemps si nécessaire, car la production nationale a considérablement diminué en raison des inondations qui ont tué une grande partie de leurs cultures avant qu’elles ne puissent être récoltées.

En 2020, la valeur totale des importations de soja en Chine s’est élevée à environ 39,5 milliards de dollars américains, soit une augmentation par rapport aux quelque 35,3 milliards de dollars américains de l’année dernière.

La croissance constante de la population chinoise, combinée à l’amélioration du niveau de vie, signifie que davantage de personnes peuvent se permettre de manger de la viande, ce qui augmente la demande de céréales pour nourrir les animaux.

Quelles sont les attentes des consommateurs chinois lorsqu’ils recherchent des produits importés ?

Comme nous l’avons déjà dit, ils recherchent principalement des produits sûrs et sains. Les produits alimentaires étrangers ont la réputation d’être plus sûrs que les produits locaux. La qualité arrive en deuxième position, étant considérée comme un facteur d’achat important pour 66 % des consommateurs chinois. La plupart des consommateurs qui achètent des produits alimentaires importés seront influencés par la réputation de la marque. C’est pourquoi il est essentiel d’accroître la notoriété de votre marque si vous souhaitez exporter vos produits alimentaires en Chine.

Quels sont les pays les plus populaires pour les produits importés ?

Alors que les États-Unis et la France étaient les pays les plus populaires en termes de marques et de produits importés en Chine, la Nouvelle-Zélande ouvre la voie grâce à ses règles de sécurité strictes, suivie par l’Australie, l’Allemagne, les États-Unis et le Japon.

Pourquoi la Chine est-elle un marché prometteur pour les marques alimentaires étrangères ?

Les taxes diminuent

La Chine souffre de taux d’inflation instables depuis 2008. Pour soulager le porte-monnaie de ses citoyens, le gouvernement a commencé à réduire les droits de douane sur les produits alimentaires importés. Depuis lors, les douanes chinoises ont progressivement diminué les prix des produits de porc congelés de 50 %, les importations de pistaches avec une réduction tarifaire d’au moins 57 % rien qu’en 2009, ainsi que les boîtes de conserve de morue qui ont connu une augmentation de 53 %. Cette baisse progressive signifie que même certaines marques de lait pour bébé sont devenues moins chères que les marques locales.

Les consommateurs chinois sont à la recherche de nouveaux goûts culinaires

Coupe de pâtisserie asiatique

Les Chinois sont curieux et prêts à tenter de nouvelles expériences culinaires. Avec 53% des consommateurs chinois qui aiment essayer de nouveaux aliments, les marques étrangères ont beaucoup d’opportunités pour promouvoir et attirer les consommateurs. Bien que la nourriture traditionnelle chinoise reste prédominante en Chine, de nombreuses personnes, notamment la jeune génération, aiment manger des produits importés et aller au restaurant pour découvrir de nouvelles saveurs culinaires.

En Chine, les produits alimentaires importés peuvent servir de cadeaux

En Chine, les produits alimentaires importés sont extrêmement populaires au point d’être utilisés comme cadeaux. Par exemple, le terme « Mianzi » est une expression idiomatique qui signifie dignité ou prestige, qui a de fortes racines dans la culture chinoise et qui influence profondément la vie quotidienne de nombreuses personnes. Ce terme remonte à l’Antiquité, lorsque les fonctionnaires l’utilisaient comme une sorte de monnaie d’échange entre eux.

La foire aux vins

De nos jours, il est de bon ton d’offrir des produits et des boissons étrangers coûteux ou rares à ses amis et à sa famille, ou encore pour des occasions spéciales. L’un des meilleurs exemples est celui des fêtes où les gens viennent avec des boissons alcoolisées étrangères connues et coûteuses telles que liqueurs, vins, bières, etc.

Une autre raison de ce succès est que les produits alimentaires importés en Chine sont mieux emballés. Ils sont triés sur le volet et soigneusement emballés par les marques occidentales, qui savent que l’emballage est un critère d’achat important pour les consommateurs chinois. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles ces articles font des cadeaux si attentionnés. Lors d’occasions spéciales comme les mariages ou les réunions d’affaires, où les gens veulent montrer leur affinté par le cadeau, les aliments importés seront toujours les bienvenus et appréciés.

Leconte’s Chocolate – Une marque locale qui adopte le sentiment de « luxe » que les marques de chocolat étrangères véhiculent souvent.

Vous pouvez constater qu’il y a une place sur le marché pour les produits alimentaires importés et que les consommateurs sont prêts à saisir l’occasion d’essayer de nouveaux goûts et produits culinaires.

Quels sont les défis à relever pour exporter des produits alimentaires en Chine ?

Avec une sensibilisation et des goûts accrus, les consommateurs chinois s’intéressent davantage aux produits alimentaires étrangers. Pour que la stratégie de marketing soit efficace, vous devrez, en tant qu’étranger, faire preuve de transparence quant à la qualité et à la sécurité de votre produit.

Vous devrez non seulement vous démarquer de vos concurrents en termes de qualité du produit, mais aussi en termes d’emballage, de marketing, de publicité, de localisation de votre marque et d’adaptation de votre marque aux goûts des consommateurs chinois, etc. N’oubliez pas que vous devrez reconstruire dès le départ la notoriété de votre marque car les citoyens chinois utilisent leurs propres réseaux sociaux comme WeChat, Weibo, Xiaohongshu, etc. ainsi que leurs propres plateformes d’e-commerce.

Étapes de l’exportation de vos produits alimentaires/de votre marque en Chine : Comment commencer à exporter des produits alimentaires en Chine ?

Directives et réglementations du gouvernement chinois en matière d’alimentation

Au fil des ans, la Chine a mis en place une réglementation stricte en matière d’importation pour diverses raisons : augmentation du nombre de produits importés, scandales sanitaires, et adopte donc de plus en plus les normes occidentales. Avant de commencer à exporter en Chine, il est important que vous ayez connaissance de ces réglementations ainsi que de l’AQSIQ qui s’assure que tous les produits répondent aux normes de qualité avant d’entrer sur le marché chinois.

  • Enregistrement de votre entreprise auprès de l’AQSIQ

Tout d’abord, l’AQSIQ est l’abréviation de l’Administration générale de la supervision de la qualité, de l’inspection et de la quarantaine, qui délivre des autorisations d’importation pour un large éventail de produits, y compris les denrées alimentaires. En outre, elle contrôle la qualité des inspections et dispose d’un grand pouvoir de décision. En tant qu’exportateur, vous devez connaître ses règles et règlements en termes de normes de qualité et de certifications, avant d’exporter vos marchandises en Chine.

Votre entreprise est tenue de s’enregistrer auprès de l’AQSIQ si votre produit figure sur la « Liste des importations de produits alimentaires soumises à l’enregistrement des entreprises ». Vous devez également enregistrer toutes vos expéditions, ce qui peut être fait en ligne. Cela permettra de suivre l’expédition et facilitera la tâche des importateurs et la vôtre.

  • Le certificat de l’AQSIQ

Le certificat de l’AQSIQ est un document important qui peut vous aider à éviter des problèmes et des situations coûteuses avec les douanes chinoises. Par exemple, si un produit doit avoir cette certification mais ne l’a pas, il peut être saisi ou démoli en raison de ses risques potentiels pour la santé, ce qui est extrêmement important pour les exportateurs de produits alimentaires. Vous devrez contacter l’AQSIQ afin d’obtenir ce certificat.

Exemple de certificat de l’AQSIQ

Pour recevoir votre certificat de l’AQSIQ, vous devez remplir 17 pages de documents (tous en chinois mandarin) et les soumettre à un examen. Si vous n’avez pas satisfait à toutes les exigences requises à l’issue de ce processus. Alors un avis d’acceptation sera émis dans les 30 jours. Dans le cas contraire, vous recevrez un avis de non-acceptation.

Si vous cherchez à exporter vos produits alimentaires depuis la Chine, le coût de votre première demande peut varier entre 0 et 3800 USD. Le prix total dépend du type de produits que vous souhaitez exporter ainsi que de votre appartenance à l’AQSIQ ou à la norme ISO 9001.

Afin d’éviter l’échec des inspections après qu’elles aient été effectuées, il est important que toutes les exigences soient satisfaites à l’avance afin qu’aucun travail supplémentaire ne soit nécessaire par la suite. Vous pouvez nous contacter et nous nous occuperons de tout.

  • Nécessité de disposer d’un permis de pré-importation
Exemples de licences de pré-importation

Si vous souhaitez exporter vos produits laitiers et carnés, il est essentiel que vous obteniez une AIL (licence d’importation automatique). Des exigences supplémentaires peuvent également s’appliquer aux licences de pré-importation pour ces produits spécifiques. Cela étant dit, je vous recommande de consulter un professionnel qui pourra vous aider à préparer tous les documents nécessaires à l’avance afin que rien ne vous surprenne lorsque vous importerez de l’étranger. Vous pouvez nous contacter pour plus d’informations et nos experts vous expliqueront la procédure.

  • Étiquetage de vos produits

Les Règles générales d’étiquetage des denrées alimentaires préemballées sont un document qui prescrit les éléments obligatoires des étiquettes des denrées alimentaires. Il définit ce qui doit figurer sur tout produit agricole préemballé importé en Chine, à savoir : le nom de l’entreprise (en anglais et en chinois), l’adresse, le numéro de licence d’exploitation ainsi que l’indication de la date de production sur chaque emballage.

Afin de se conformer à cette réglementation, il est devenu nécessaire pour les entreprises souhaitant importer leurs produits en Chine de fournir des informations d’étiquetage spécifiques sur tous les matériaux d’emballage avant leur expédition. Vous devrez également fournir les informations suivantes :

  • Le nom du produit : chaque mot, image, marque ou description caractéristique du produit.
  • Les ingrédients : chaque substance et additif utilisé dans la préparation du produit final.
  • Une liste détaillée est fournie précisément pour éviter tout risque pour la santé lors de la consommation du produit
  • Date de fabrication
  • Date de péremption

Ai-je besoin d’une licence d’exportation pour vendre des produits alimentaires en Chine ?

Une licence d’exportation est nécessaire pour qu’une société de commerce extérieur (FTC) puisse vendre des produits en Chine. En fait, il s’agit d’un document qui rassemble des informations sur qui, quoi et d’où vous exportez des marchandises. La Chine s’en sert pour contrôler la légalité des produits importés sur son sol.

En outre, tous les importateurs et exportateurs de produits alimentaires, de boissons et de cosmétiques étrangers doivent s’enregistrer auprès du « Système d’enregistrement des importateurs/exportateurs de produits alimentaires et cosmétiques importés. »

Afin d’enregistrer vos marchandises en Chine pour l’exportation, vous devrez préparer les documents suivants :

  • Un certificat d’inspection délivré par l’AQSIQ
  • Une facture commerciale
  • Un connaissement (document de transport maritime)
  • Une liste détaillée des emballages de votre produit alimentaire
  • Un certificat d’exportation de votre pays d’origine
  • Un certificat de vente libre
  • Un certificat d’hygiène
  • Un certificat de date de mise en bouteille (pour les boissons)
  • Un échantillon de l’étiquette originale
  • Echantillon de l’étiquette chinoise

Comment les professionnels du F&B peuvent-ils augmenter leurs ventes et leurs profits en Chine ?

La clé pour développer rapidement votre marque en Chine est de comprendre que vous devrez adapter votre stratégie aux consommateurs et aux habitudes chinoises. N’oubliez pas qu’en raison du Grand Pare-feu, les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, etc. ne sont pas disponibles en Chine. Ainsi, vous devrez créer un compte officiel sur les réseaux sociaux chinois. Cette partie est importante car vous pourrez promouvoir directement vos produits ainsi que dialoguer avec votre public.

(© Global Times)

Nous avons été témoins d’innombrables entreprises de commerce alimentaire qui ont essayé de développer leurs ventes en Chine en utilisant la même stratégie marketing que dans leur pays d’origine et la plupart d’entre elles n’ont pas atteint les objectifs qu’elles s’étaient fixés jusqu’à ce qu’elles commencent à localiser leurs produits.

Lorsque vous vendez vos produits alimentaires, que ce soit en magasin ou sur des plateformes d’e-commerce, soyez aussi clair et transparent que possible. Vous devez convaincre en quelques secondes les consommateurs que vos produits en valent la peine. Si, par hasard, ils ont déjà entendu parler de votre marque en ligne, ils auront très probablement envie d’essayer vos produits.

Quels sont les principaux canaux de distribution pour les produits alimentaires et les marques en Chine ?

Vendre des produits alimentaires hors ligne : La stratégie classique

Supermarché Olé en Chine

Si vous souhaitez vendre des produits de manière classique, vous devrez probablement faire appel à un agent ou les vendre directement dans les supermarchés. Vous devrez les convaincre de la qualité de vos produits et montrer que cela sera suffisamment rentable. Vous pouvez également ouvrir votre propre magasin, mais c’est extrêmement coûteux et, en général, seules les marques bien établies décident de le faire. Vous pouvez nous contacter pour plus d’informations.

Vendre une marque de produits alimentaires par le biais de votre propre site web

Le site chinois de Lay’s

Lorsqu’il s’agit de vendre des produits directement sur son propre site web, c’est plus compliqué car il faut s’occuper de tout (y compris de la logistique). L’achat direct sur le site web de la marque se classe encore plus bas, en cinquième position selon les consommateurs chinois. Avec la commodité et la sécurité des plateformes d’e-commerce, les marques qui y sont présentes sont soumises à des règles strictes en matière de qualité et de sécurité. Ainsi, les consommateurs chinois seront plus réticents à acheter des produits sur votre site web plutôt que sur des plateformes bien établies.

Le site chinois de Lay

Cependant, les marques connues sont toujours capables d’attirer les clients sur leur site web grâce à leur réputation.

Plateformes d’e-commerce cross-border : Le meilleur moyen de vendre des produits alimentaires importés en Chine

Les plateformes d’e-commerce sont très pratiques pour les entreprises étrangères. Vous pouvez vendre directement sans présence physique en Chine, à condition d’obtenir l’approbation des plateformes cross-border concernées.

Avec l’énorme population en ligne de la Chine, qui compte plus de 900 millions de net-citoyens et 250 millions d’acheteurs en ligne, une infrastructure de vente en ligne est indispensable pour pénétrer le marché. C’est un avantage pour les marques de conquérir le marché chinois sans avoir à payer de lourdes charges ou taxes.

Tout est pratique pour les deux parties :

  • Les consommateurs ont accès à une grande variété de produits étrangers, sans craindre la barrière de la langue car les sites web sont optimisés en mandarin. De plus, la livraison est aussi rapide que pour les produits locaux car l’organisation des plateformes d’e-commerce est la même pour les entreprises nationales et étrangères. Par exemple, JD.com s’occupe de la logistique et livre les clients en quelques heures seulement.
  • Pour les vendeurs, elle vous permet de vendre vos produits en Chine en toute sécurité et en toute simplicité. En utilisant une plateforme populaire, vous pourrez cibler un large public, ainsi que développer votre activité en ligne, en reliant votre boutique e-commerce à vos comptes de réseaux sociaux par exemple.

Le marché chinois offre de nombreuses opportunités car il attire un large éventail de consommateurs. Les entreprises étrangères ont la possibilité de cibler les bonnes niches de marché pour commercialiser leurs produits. La vente de produits alimentaires en ligne continue de gagner en popularité, les consommateurs recherchant la commodité et le choix. On estime que 94 % des consommateurs chinois ont déjà acheté de la nourriture en ligne. Tmall est la plateforme préférée, mais JD et Yihaodian sont également très populaires auprès des consommateurs chinois.

Tmall : la principale plateforme d’e-commerce en Chine

Tmall Global est la version internationale de la principale place de marché en ligne de Chine, Tmall. Connue comme la plus célèbre et la plus grande plateforme B2C cross-border, elle propose aux commerçants internationaux des modèles de vente en gros (B2B) et au détail (B2C). Elle est devenue une plateforme de confiance pour acheter des produits importés provenant de plus de 50 pays du monde entier, comme le Japon, la Corée, les États-Unis ou la France.

La popularité de Tmall Global n’est pas surprenante étant donné que la plateforme compte plus de 29 000 marques internationales et une grande variété de produits. Elle est également présente dans 87 pays. Son application est la 6e boutique en ligne la plus utilisée en Chine et 78 % des clients utilisent à la fois Tmall Global et Tmall.com. Par exemple, 80 % des marques ont utilisé Tmall Global pour pénétrer le marché chinois, avec plus de 5 800 catégories de produits.

Avoir une vitrine sur Tmall est le moyen le plus efficace de pénétrer le marché chinois et d’exporter vos produits alimentaires en Chine. Toutefois, le problème est que Tmall n’accepte que les marques qui ont déjà une présence significative et qui réalisent des ventes élevées en Chine. C’est pourquoi de nombreuses entreprises sont rejetées par la plateforme en raison de ses normes élevées.

Il y a deux façons de rejoindre la plateforme de Tmall :

  • Si vous êtes une entreprise ayant des activités commerciales en Chine, vous pouvez vous inscrire sur Tmall.com.
  • Si vous êtes une entreprise disposant de licences à l’étranger, vous êtes éligible à Tmall Global.

Si vous voulez plus d’informations sur Tmall Global, vous pouvez lire notre article complet ici, et si vous voulez plus d’informations sur Tmall.com, vous pouvez trouver notre article complet ici.

JD.com et JD Worldwide : L’une des plateformes d’e-commerce les plus populaires en Chine

JD.com, l’un des deux grands détaillants en ligne B2C de Chine, s’est récemment développé et est actuellement détenu en partie par Tencent (20 %). L’entreprise a été fondée en 1998 pour vendre uniquement des produits magnéto-optiques, mais elle s’est rapidement tournée vers la vente de produits électroniques, d’ordinateurs, de téléphones portables, etc.

En 2021, elle comptait 470 millions de clients actifs dans le monde et poursuivait sa croissance à un rythme rapide, avec un taux de satisfaction élevé de la clientèle, ce qui en fait une option intéressante pour tout consommateur à la recherche de prix compétitifs ou d’options d’expédition faciles et rapides.

JD.com dispose de deux plateformes qui permettent aux marques internationales de vendre leurs produits directement en Chine : JD Worldwide et JD.com, sa plateforme nationale destinée aux vendeurs déjà établis. La différence est que, si la plupart des vendeurs tiers présents sur JD sont déjà bien connus en Chine continentale, seuls ceux qui ont des magasins physiques en dehors de la Chine continentale peuvent utiliser JD Worldwide pour atteindre les consommateurs chinois sans aucune présence locale.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur JD Worldwide ou JD.com, vous pouvez lire notre article complet ici.

Taobao : Le moyen le plus simple de vendre des produits alimentaires en ligne

Lancé en 2003 par le géant chinois Alibaba, Taobao (淘宝网) est l’une des plateformes d’achat en ligne les plus populaires de Chine. En 2019, elle compte 300 millions d’utilisateurs actifs quotidiens et 668 millions d’utilisateurs actifs mensuels mobiles ; sa popularité auprès des consommateurs chinois en fait une excellente place de marché pour acheter des produits frais ainsi que d’autres produits alimentaires importés.

Le succès de Taobao est attribué à sa plateforme simple et facile à utiliser, qui permet à la fois aux consommateurs d’acheter des produits moins chers que partout ailleurs, et aux commerçants de vendre leurs marchandises à moindre coût. Cette stratégie est au cœur de la philosophie de Jack Ma depuis le premier jour.

Pinduoduo : une application prometteuse pour les marques alimentaires

Fondée en 2015, Pinduoduo est rapidement devenue l’entreprise technologique à la croissance la plus rapide au monde. Si vous souhaitez exporter vos produits frais en Chine, nous vous recommandons de choisir Pinduoduo : c’est actuellement la plus grande plateforme d’e-commerce axée sur l’agriculture et également un site de commerce social ainsi qu’un C2M – mettant en relation les agriculteurs avec les distributeurs tout en traitant directement avec les consommateurs d’une part.

Pinduoduo a révolutionné l’e-commerce en devenant non seulement une place de marché en ligne, mais aussi en permettant des transactions entre producteurs et acheteurs grâce à sa fonction unique « Pinduhou », qui permet aux utilisateurs de publier des photos de leurs produits à vendre sans avoir à payer de frais initiaux comme l’exigent d’autres sites similaires.

Pinduoduo se distingue des autres sites d’achat en ligne par son aspect social, qui permet aux utilisateurs de partager facilement avec leurs réseaux ce qu’ils ont parcouru ou acheté. Les utilisateurs peuvent également créer des équipes dans les 24 heures suivant leur inscription sur le site et bénéficier de prix plus bas sur les produits lorsqu’ils achètent ensemble en tant que membre d’une équipe. La possibilité d’acheter un article individuellement plutôt que dans le cadre d’un groupe rend Pinduoduo unique parmi la plupart des plateformes d’e-commerce chinoises, où les acheteurs ont tendance à préférer les réductions aux achats individuels parce que les groupes sont plus souvent en mesure d’offrir de meilleures affaires.

Il a révolutionné la commercialisation et la vente de marchandises grâce à un système peu coûteux, facile et rapide. Vous pouvez faire de la publicité et promouvoir vos produits par le biais de l’application. Par exemple, utilisez le live-streaming pour expliquer à quel point vos produits sont géniaux, mais vous devriez également engager des KOL afin d’attirer un public plus large.

Les forums sont de puissants outils de marketing en Chine

Zhihu et Douban

Il faut savoir que les forums sont également extrêmement populaires en Chine, car les consommateurs chinois se fient principalement au bouche-à-oreille. Ils seront plus enclins à suivre les conseils de leurs pairs que votre publicité. Des plateformes telles que Zhihu et Douban sont considérées comme fiables par les net-citoyens chinois, avec des réponses qualitatives et claires aux questions les plus recherchées sur le web.

Le code QR pour générer du trafic en ligne

Avoir sa propre boutique Tmall, JD ou Yihaodian, c’est bien, mais il faut aussi attirer du trafic vers sa boutique en ligne. L’un des moyens les plus efficaces consiste à mettre en place des codes QR pour attirer du trafic vers vos différentes plateformes. Un code QR est une méthode puissante pour augmenter le trafic, et il est couramment utilisé par les citoyens chinois.

Récemment, la célèbre plateforme vidéo Bilibili a même programmé un QR code dans le ciel de Shanghai, en utilisant des centaines de drones.

Les codes QR vous permettent de rediriger les acheteurs vers :

  • Une application
  • Un compte officiel WeChat
  • La page du panier d’achat via le mobile
  • Des plateformes d’e-commerce

Misez sur les plateformes digitales pour développer votre e-réputation en Chine

L’impact que les réseaux sociaux ont sur les individus est important en Chine. Les réseaux sociaux font partie intégrante de la vie quotidienne de plus de 900 millions d’internautes. La sphère digitale en Chine a pris une tournure complètement différente de celle que nous connaissons en Occident en raison notamment de la censure du gouvernement chinois lorsqu’il s’agit de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou Google. Le gouvernement chinois a créé sa propre sphère de réseaux sociaux en parallèle avec des applications comme WeChat, Weibo, Xiaohongshu, etc.

Les internautes ont la possibilité grâce à ces applications de faire partie de différentes communautés, de groupes, de suivre l’actualité, et de pouvoir suivre des marques, acheter en ligne, et partager du contenu. WeChat et Weibo sont les deux plateformes de réseaux sociaux les plus populaires. Vous devez disposer d’un compte officiel pour votre marque alimentaire sur ces deux plateformes.

Les réseaux sociaux sont les meilleurs outils pour améliorer votre e-réputation

Les consommateurs chinois sont souvent les plus fidèles aux marques qu’ils suivent sur les réseaux sociaux, les suivant pendant des années et communiquant avec leurs représentants. Il est important de faire connaître votre présence en Chine en vous connectant aux Chinois à un niveau personnel en utilisant des canaux de réseaux sociaux comme WeChat, Weibo ou Tencent QQ.

Wechat : L’application la plus populaire de Chine

Créée par la société chinoise Tencent et lancée en 2011, WeChat n’était au départ qu’une application de messagerie mobile. Et même si de nouvelles fonctionnalités ont été introduites, cette fonctionnalité reste le cœur de l’appli. Commercialisée sous le nom de Weixin (微信) en Chine, elle a ensuite été rebaptisée Wechat pour les marchés internationaux juste un an plus tard – en 2012. Rien qu’en 2018, 1 milliard d’utilisateurs se sont inscrits pour utiliser ce qui est désormais connu dans toute la région Asie-Pacifique ; c’est plus de 4 fois sa popularité d’il y a 6 ans. En 2021, nous nous attendons à une nouvelle augmentation, avec une croissance de 8 % prévue au cours de nos 5 prochaines années.

Sur WeChat, vous pouvez également ouvrir un magasin appelé « mini-store » et vendre vos produits. C’est très pratique pour les petites marques qui n’ont pas encore une réputation bien établie en Chine. C’est extrêmement utile car Tmall ou JD n’acceptent pas les petites marques.

Vous pouvez lire notre article complet sur WeChat ici

Weibo :

Lancé en 2009 par la société technologique chinoise Sina Corporation, Weibo est l’une des plus grandes plateformes de réseaux sociaux en Chine. C’était à l’origine un service de micro-blogging, mais il s’est développé pour inclure de nombreux autres types de fonctionnalités comme Instagram ou Pinterest au fil du temps.

Weibo, le plus grand portail mobile en langue chinoise avec plus de 511 utilisateurs actifs mensuels et des millions de messages par jour, vous permet de télécharger des vidéos, des fichiers audio, des clips musicaux depuis votre bibliothèque ou via des liens YouTube. Les photos téléchargées peuvent également être légendées en anglais pour un public international. Weibo n’est pas seulement un endroit où les gens partagent du contenu, mais où ils peuvent aussi parcourir les œuvres des autres en suivant d’autres comptes, comme ceux de célébrités et d’influenceurs ; envoyer des messages en privé, soit en tête-à-tête, soit en les publiant ; rechercher des mots-clés liés à leur sujet favori, chercher des produits alimentaires qu’ils veulent essayer, etc.

Weibo, comme probablement la meilleure plateforme de réseaux sociaux pour les marques alimentaires importées pour communiquer avec leurs adeptes et les consommateurs potentiels. C’est aussi une bonne plateforme pour envoyer des informations, des remises, annoncer le lancement de produits, demander l’avis des utilisateurs et faire de la publicité. En outre, il n’est pas nécessaire d’être connecté à la marque pour voir ses publications. Vous pouvez toucher plus de personnes que sur WeChat.

Un site web en mandarin et adapté aux normes chinoises

Ce n’est un secret pour personne que les normes esthétiques en Chine sont différentes des nôtres. Des designs épurés avec peu d’informations et d’images peuvent être préférés par le public américain ou européen, mais les consommateurs chinois aiment voir des pages animées remplies de texte et d’images – vous devez adapter votre contenu pour eux.

Il doit également être entièrement rédigé en mandarin car vous voulez être compris par tous les visiteurs potentiels. Un site Web en mandarin vous donnera également un avantage en matière de référencement : lorsqu’ils font des recherches avant d’acheter en ligne, les internautes chinois seront plus susceptibles d’utiliser des mots clés chinois que des mots clés anglais, ce qui aura une incidence sur votre classement sur Baidu, le principal moteur de recherche chinois.

Améliorer votre classement sur Baidu : le principal moteur de recherche chinois

Votre succès en Chine sera limité si vous passez inaperçu. Vous vous demandez peut-être comment augmenter votre visibilité ? Eh bien, la réponse se trouve dans Baidu – il est plus populaire que n’importe quel autre moteur de recherche, avec plus de 75% des recherches en Chine qui sont effectuées par Baidu.

Pour commencer à accroître votre visibilité et votre e-réputation sur cette plateforme, il vous suffit de créer un site web chinois attrayant pour votre entreprise. Une fois que vous l’avez fait, concentrez-vous sur sa promotion en utilisant des campagnes de publicité en ligne sur les réseaux sociaux, ainsi que sur d’autres plateformes en ligne. Cela vous permettra non seulement d’accroître la visibilité de votre entreprise, mais aussi de faire connaître votre marque.

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) est un moyen stratégique de classer le site Web de votre entreprise dans les résultats de recherche naturels. Si vous êtes classé sur Baidu, les consommateurs chinois feront confiance à vos produits et pourront les trouver facilement en temps supplémentaire sur internet.

Gagner en visibilité grâce aux influenceurs

En Chine, les leaders d’opinion (KOL) sont très puissants et influents. Il s’agit simplement d’utilisateurs qui sont devenus célèbres en générant beaucoup de trafic sur leurs comptes. Les KOL ont souvent plus d’influence que les célébrités en Chine, car les consommateurs ont tendance à être impressionnables et accordent une grande valeur au statut qui en découle. Trouver un KOL efficace peut sembler difficile, mais si vous travaillez avec des professionnels, cela peut vous faire gagner du temps. Si vous souhaitez trouver des KOL, vous pouvez nous contacter directement.

Contactez-nous pour exporter vos produits alimentaires en Chine

Comment GMA peut-elle vous aider ?

Le marché alimentaire chinois est une opportunité lucrative pour les spécialistes du marketing, mais il est aussi plein de pièges qui peuvent être difficiles à éviter. Pour les marques alimentaires qui cherchent à entrer sur le marché chinois, notre agence a inventé des techniques et des stratégies qui vous aideront à naviguer dans ce paysage compliqué avec facilité. Nous avons aidé plus de 800 marques alimentaires dans leurs démarches à l’étranger depuis 2012. Vous pouvez nous envoyer un message pour recevoir nos études de cas.

Experts en référencement sur Baidu

Nous sommes plus qu’une simple société de marketing en ligne. Nous ferons la promotion de votre entreprise avec une cible en tête et nous vous aiderons à créer la meilleure image digitale possible pour elle, y compris le référencement sur Baidu et le SEM, l’E-PR, l’achat de réseaux (DSP) et la gestion des communautés afin de nous assurer que nous savons ce qui se passe à tout moment tout en gérant des campagnes réussies.

La génération de leads au cœur de notre stratégie

Nous sommes des professionnels de la génération de leads. Pour être efficace dans votre génération de leads, vous devez d’abord développer une bonne e-réputation. Investir dans la publicité en ligne et créer du contenu de qualité, vous aideront à développer votre e-réputation. Enfin, mesurez les résultats pour améliorer vos performances. Nous avons l’expérience de la génération de leads et nous l’appliquons à notre agence. Nous obtenons en moyenne 350 leads par mois (mars 2018) en appliquant la méthode que nous proposons aux entreprises qui font appel à nos services.

Comprendre les consommateurs chinois

Depuis 2012, nous nous consacrons à l’amélioration de nombreuses entreprises alimentaires importées en Chine. Nous comprenons les attentes des consommateurs chinois et nous connaissons leurs habitudes et leurs attentes lorsqu’ils cherchent à acheter des aliments importés.

Une agence axée sur le retour sur investissement

Nous sommes une agence axée sur le retour sur investissement. La solution consiste à attirer et aussi à recibler le trafic le plus qualifié afin d’augmenter les taux de conversion. Nous utilisons des stratégies marketing avancées pour exporter des marques alimentaires en Chine et cibler les distributeurs.

Nos études de cas

GLENDEE

Glendee est une marque de snacks de Thaïlande. Elle produit des chips de pommes de terre, des chips de noix de coco et d’autres variantes de chips faites à partir de différents fruits et légumes. Leurs produits sont sains et naturels.

gleendy-wechat store ecommerce case study gma

Ils avaient deux objectifs :

  • Attirer les touristes chinois qui visitent la Thaïlande.
  • Vendre leurs produits en Chine continentale

Un défi pour l’équipe de GMA

  • Nouvelle marque pour les clients chinois
  • Pas une grande notoriété de la marque
  • Pas de présence en Chine
  • Pas de communauté en Chine
  • Environnement concurrentiel féroce

LES SOLUTIONS QUE NOUS AVONS TROUVÉES

  • Campagnes Weibo KOL (Key Opinion Leader)
  • Création d’un compte WeChat et gestion de la boutique et du contenu
  • E-réputation
  • Vente en ligne sur Little Red Book

Weibo KOLs :

  • Moyenne de 2 millions de vues par post sur les vidéos des KOLs

WeChat :

  • 11 031 followers
  • Messages quotidiens
  • Posts et partages de vidéos

E-Réputation :

  • Plus de 40 communiqués de presse
  • Classé en tête sur Baidu Search

Petit livre rouge :

  • 12 influenceurs faisant la promotion de la plateforme d’e-commerce
  • Little Red Book peut travailler sur Cross border (aide à l’exportation de marques alimentaires en Chine).

Twist and Drink

Twist & Drink est une marque autrichienne de boissons adaptées aux enfants, lancée en 1973. Les jus sont tous fabriqués avec de l’eau de source naturelle de montagne. Il existe une gamme de différentes saveurs de fruits mises en valeur par les couleurs vives et les designs uniques de leurs bouteilles. Il s’agit d’une entreprise familiale qui produit aujourd’hui plus de 50 millions de bouteilles de cette boisson populaire pour enfants chaque année. Elle vend ses produits dans plus de 20 pays et souhaite commencer son aventure dans le pays le plus peuplé du monde.

Défis

Le problème est que Twist & Drink n’est tout simplement pas connu en Chine. Malgré l’augmentation du commerce international et de son influence, le marché était encore relativement inexistant.

Ils n’avaient aucune réputation et peu de visibilité sur les plateformes en ligne chinoises. De nombreux parents chinois sont prudents et font des recherches approfondies en ligne avant d’acheter. Ils achètent des marques pour leurs enfants et si la marque n’est pas établie, ils ne l’achèteront pas, quelle que soit sa qualité.

Solutions

Weibo : création d’un compte officiel, lancement de nouveaux messages 5 jours par semaine aux heures de pointe pour augmenter le nombre de vues et l’interaction.

WeChat : création d’un jeu basé sur les différents personnages où les utilisateurs s’affrontent pour collecter le plus de points dans l’arène « twist & drink ».

Résultats

  • Weibo : +5000 followers sur leur compte Weibo
  • Wechat : Plus de 10 000 joueurs par jour ont rejoint le jeu qui était lié directement à leur compte officiel. 3000 followers pour leur compte WeChat
  • Après la campagne, la marque a trouvé un distributeur local fiable

Concevoir la bonne stratégie pour être efficace sur le marché de l’agro-alimentaire en Chine est donc la clé.

Pour plus d’informations, contactez nos experts.

A lire également