<p style= »font-size: 1.5rem; margin: 0 0 10px 0; font-weight:bold; »>Marketing c’est aussi une <span style= »color:#B23C2E; »>Agence</span></p><!– –><p>Nous sommes l’agence Web & Marketing pour la Chine la plus visible que vous trouverez. Nos Services: E-Commerce, Référencement / SEO, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & RP..</p><!– –><a href= »/nous-contacter/ » class= »cta-article »>Contactez Nous</a>

Shaolin temple, une machine de guerre commerciale

 

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

Vous avez déjà entendu parler du Temple Shaolin ? Un endroit enchanteur, le lieu des guerriers, s’égosille un chanteur sur un écran géant tandis que les touristes prennent place dans des voiturettes dignes d’un parc à thème… bienvenue au temple de Shaolin, lieu de naissance du bouddhisme zen.

Le monastère Shaolin ou temple Shaolin (少林寺; pinyin : Shàolín Sì) est un temple bouddhiste Chan situé sur le mont Song dans la province du Henan plus d’informations sur wikipédia

 

shaolin business

 

Le tourisme au temple shaolin

Le monastère Shaolin est un véritable business et représente dans le Monde entier le symbole du Kung Fu, cet art martial enseigné aux moines comme un complément à la méditation. Maintenant ce monastère forme des moines qui font des spectacles, proposent des entrainements(payant) à cet art martial et est une entreprise ultra rentable pour le gérant de ce site dit du patrimoine chinois. plus d’informations sur cet article

 

Le temple de Shaolin, dans le centre de la Chine, est célèbre dans le monde entier pour la pratique du kung fu. Synonyme en Occident de mysticisme, il fait face en Chine à des critiques croissantes pour le mercantilisme qui l’entoure.

Témoignage d’une une chinoise fan de kung fu

  • « La première fois que je suis venue ici, j’ai cru que le taxi s’était trompé »,
  • « je m’attendais à voir un monastère noyé dans une forêt et j’ai été très déçue ».

 

2millions de visiteurs par an.

2 millions de personnes payent 100 yuans (10 euros) le droit de passer à travers les tourniquets d’accès au temple de la province du Henan, regarder un spectacle de kung fu d’une demi-heure et de se faire photographier avec les spécialistes de l’art martial pour 20 yuans supplémentaires.

shaolin

Le temple engrange chaque année des diazines de millions de RMB  avec les touristes et avec les droits d’entrée et les ventes sur l’internet de produits dérivés: nunchakus (fléau japonais), flèches, éventails et vêtements, et les tournées de ses troupes à travers le monde.

kun fu shaolin

La célébrité du temple de Shaolin – construit au 5e siècle, partiellement détruit puis restauré au fil du temps – a été une aubaine pour les environs et a permis d’attirer plus de 80 écoles privées de kung fu, où plus de 60.000 amateurs s’entraînent pour ressembler au 200 moines-guerriers du fameux temple.

Une touriste qui a récemment visité Shaolin, a trouvé les gens un peu bruyants pour l’épicentre du bouddhisme zen, mais n’a pas été dérangée outre mesure.

« Quand les touristes débarquent ici, il y a bien trop de gens pour trouver l’endroit calme », concède-t-elle, « mais tout de même j’aime bien ici ».

Le PDG de Shaolin vend les produits de la foi sur internet

Shi Yongxin, qui a pris les rênes du temple en 1999, est largement crédité du succès commercial de Shaolin.

Surnommé par certains « le PDG de Shaolin », le moine bouddhiste replet et de petite taille est régulièrement accusé de courir après les profits. « Je ne suis pas un homme d’affaires, je n’ai pas d’actions », se défend le moine à la robe jaune, lors d’une interview accordée à la presse locale.

« Au temple Shaolin, il y a des vieux, des jeunes, c’est une grande famille »,

ajoute celui dont les gestes doux contrastent avec l’expression sévère de son visage.

« Les croyants ont des demandes et nous devons les satisfaire et les servir de notre mieux – c’est un service qui fournit des produits de la foi », explique-t-il, faisant référence aux ventes par internet.

En octobre, il a reçu en grande pompe la star des films de kung fu Jackie Chan pour annoncer le tournage d’une nouvelle version du « Temple de Shaolin », la production de 1982 qui avait fait connaître au monde Jet Li.

 

Cependant, certaines initiatives ne sont pas toujours bien reçues, comme en 2006 une émission de téléréalité en partie tournée au temple et cet été un show de bikini. Mais, pour Gene Ching, éditeur d’une revue de kung fu aux Etats-Unis et ancien élève de Shaolin, Shi ne fait que s’adapter.

 

« Shaolin est un monastère médiéval qui tente de garder son importance et sa signification dans le monde moderne d’aujourd’hui », dit-il. Selon lui, Shi a rendu son lustre à cet endroit, autrefois rempli d’attractions dignes de fêtes foraines.

« Quand Shi Yongxin a pris ses fonctions, son premier geste a été de purger Shaolin de tout cela, cela a pris plusieurs années et provoqué beaucoup d’animosité », affirme-t-il.

A lire également

13 Commentaires

  1. J’ai une confiance très faible envers ce que disent des moines bouddhistes. Leur éducation leur permet de très bien parler, mais ils ne disent ce qu’il veulent de façon très rusée. J’ai assisté à une consultation médicale « gratuite » d’un groupe d’une quinzaine de personnes faite par un moine Tibétain. Il y avait une famille de chinois de Pékin de situation moyenne avec les grands parents maternels campagnards. La grand-mère a été déclaré diabétique « au doigt mouillé », le gendre a dû payer pas loin de l’équivalent de 200€ de remèdes traditionnels prescrits, le moine l’avait fortement culpabilisé, et devant sa femme, il a été obligé de s’exécuter.
    Par ailleurs, ce moine donnait de bons conseils d’hygiène de vie, assez judicieux et assez à propos par l’étude de la morphologie des gens, de leurs mouvements et leur comportement (la consultation collective a durée plus d’une heure), ce qui n’allait pas très bien avec sa cigarette cachée derrière un petit comptoir…
    Les moines bouddhistes, Tibétain ou pas sont très forts pour tirer l’argent, je l’ai vu fréquemment.

  2. Effectivement, on peut aussi se demander si le bouddhisme tibétain n’est pas une forme de secte qui a poussé des fidèles à aller s’immoler suite à un lavage de cerveau. Mais le Dalai Lama a explicitement dit qu’il n’a jamais demandé à personne de s’immoler et qu’il était contre ce genre d’actions. D’ailleurs, depuis ces immolations, on n’entend plus parler du Dalai Lama.

    Donc la question est de savoir si un autre groupe pro-tibétain que celui du Dalai Lama a revendiqué ces immolations ? Ces immolations sont-ils un appel à l’aide désespéré d’un peuple suite à des répercussions qui n’en finissent plus depuis les années 50 ou le résultat du lavage du cerveau d’une secte puissante qui résiste depuis plus de 50 ans ? Bizarrement, pour les immolations, il n’y a pas eu d’enquête journalistique ou d’enquête du gouvernement rendue publique pour expliquer la situation. On a juste eu des images ou des vidéos assez horribles des immolés, suivi d’un blackout total. Si le gouvernement chinois a effectivement assaini une situation inacceptable au Tibet, pourquoi il n’y a pas eu de rapport qui mettrait en avant l’aide apporté aux tibétains ?

    Je ne savais pas que le Tibet était sous un régime théocratique sévère. Mais apparemment, la région avait fait sa transition vers la modernité en rendant illégal tout acte de mutilation avant que le parti communiste renverse le gouvernement tibétain. Donc, le parti communiste fait-il vraiment acte de bienveillance ou acte de répression au Tibet ? Le problème est là… Aucune information n’est donné par le gouvernement chinois et aucun journaliste indépendent ne peut y faire son enquête. Et quand on ne dit rien sur un sujet aussi important, c’est qu’on a quelque chose à cacher.

    Et là, on touche à un autre problème en Chine : le manque de libertés d’expressions… mais c’est encore tout un sujet.

  3. L’auto-immolation est un problème particulier de stratégie extrême et désespérée de manifestation. Vous pouvez trouver une analyse ici:
    http://www.janpalach.cz/fr/default/zive-pochodne
    Ces scènes malheureuses ont eu lieu au Sud Vietnam notamment à partir de 1963 et dans bien d’autres endroits, avec un prédilection pour l’Asie probablement parce que les personnes asiatiques ont culturellement un rapport avec la mort différent des occidentaux, surtout après un conditionnement qui peut avoir duré presque toute leur vie (cas habituel des moines).
    On découvre dans l’article que je cite que c’est parmi les Kurdes vivant hors du territoire turc que cette forme de contestation politique est la plus fréquente en valeur relative au nombre d’habitant.

  4. Je suis d’accord avec toi « Une religion peut faire du bien aux hommes si elle n’est pas utilisée en instrument de pouvoir (comme l’islam est utilisé dans certains pays où la loi c’est la Charia). « . Le problème est que les religions sont souvent utilisées comment instrument de pouvoir avec lavage de cerveau. Je pense que c’est le défaut de religion même

  5. merci pour le lien sur le dossier de l’auto-immolation, c’est intéressant et instructif. Mais ce n’est pas parce que vous avez vu beaucoup de faux moines charlatans, comme ce moine qui se disait médecin, qu’il faut tous les mettre à la même enseigne. Chez les catholiques aussi, le charlatanisme était (est toujours ?) un phénomène courant.

    Et comme le rappelle le dossier, l’auto-immolation reste un moyen de protestation extrême, même en Asie. Donc ignorer cette forme de protestation extrême sous prétexte d’avoir vu des charlatans est tout aussi une forme extrême d’ignorance.

    Après je conçois tout à fait que le bouddhisme tibétain puisse être en fait une mouvance radicale du bouddhisme, qui lave le cerveau de ses pratiquants, comme on peut encore le voir dans certains cas chez les musulmans. Mais on manque d’informations suffisantes pour pouvoir juger.

  6. j’ai séparé volontairement les deux interventions pour ne pas faire l’amalgame que vous me reprochez… et que vous avez fait en lisant.
    Je n’ai pas rencontré de faux moines. Le moine était un « guérisseur » traditionnel reconnu (pour utiliser une expression occidentale), j’ai écrit médecin pour le rôle, pas pour le diplôme.
    Il ne faut pas aussi amalgamer un charlatanisme qui peut être sincère et même sympathique avec un appétit d’argent parfaitement conscient, les deux ne coexistent pas forcément.
    J’aurais dû être plus explicite, on écrit et on lit trop vite dans ces groupes.

    Et je suis comme vous, le manque d’information et de compréhension sur ces événements est important. C’est pour cela que la confrontation de différents témoignages peut être riche: si vous en avez, racontez, cela m’intéresse.

  7. Je dis que ce le défaut de religion dans le sens que il est facile d’être utiliser comment un instrument. Les gens mortes sont des victimes mais derrière ces gens mortes, il y a peut-être des manipulateurs.

  8. Vous dites : Je dis que ce le défaut de religion dans le sens que il est facile d’être utiliser comment un instrument. Les gens mortes sont des victimes mais derrière ces gens mortes, il y a peut-être des manipulateurs.

    Cette argumentation me semble assez dangereuse. Si, comme vous le prétendez, il faudrait aller chercher des « manipulateurs » derrière les moines qui s’immolent, alors que dire de la prétention d’un pouvoir qui prétend rester aveugle au sacrifice de leur vie consenti par des moines au nom de la réligion qu’ils défendent ?

    A mon avis, cela s’appelle de la paranoïa : toute personne qui rendiquerait une liberté, en particulier celle de pratiquer la religion de son choix, serait réputée manipulée. Ce type de raisonnement est propre aux Etats totalitaires, qui ont peur de la liberté humaines, parce qu’ils craignent que cette liberté, n’importe quelle liberté, serait dangereuse pour le maintien du pouvoir dans un cadre totalitaire.

    Pour l’Etat totalitaire donc, tout ce qui ne serait pas permis par l’Etat serait interdit.

    Mais pourquoi la liberté d’exercer une réligion devrait-elle être autorisée par l’Etat ? Au nom de quoi ?

    La tradition européenne est fondée sur le principe inverse : tout ce qui n’est pas interdit par la loi est permis.

    Il n’y a aucune raison que la religion soit interdite par la loi. Chacun doit donc pouvoir jouir de la liberté de penser et d’exprimer ses opinions, mêmes religieuses.

  9. D’abord, je ne sais pas s’il y a des mortes et comment ils sont morts. Puis, je n’ai pas dit qu’il faut les laisser mourir. Je voudrais simplement faire remarquer que les religions sont souvent utilisées par le pouvoir. D’ailleurs, pour quoi tant de gens morte dans l’histoire pour les religions. Plus je réfléchi, plus je doute que les religions sont simplement un instrument. De qui, je ne sais pas.

  10. Que les religions soient réduites à des instruments, c’est ce que pensait Karl Marx : Le relion est l’opium des peuples, disait-il.

    Il est tout à fait vrai que les religions peuvent être utilisées par le pouvoir.

    Inversement, les religions peuvent aussi limiter le pouvoir de l’Etat, et dans ce cas être sources de libertés.

    En France, François Mitterrand a voulu supprimer l’enseignement privé. Cela a provoqué une manifestation de gigantesque : un million de personnes ont défilé à Paris pour protester contre la suppression de l’enseignement privé.

    Derrière cette manifestation géante, l’Eglise catholique était présente. Elle a donc réussi à sauver une liberté fondamantale contre l’Etat : la liberté d’enseigner.

    Cette liberté profite non seulement à l’enseignemlent catholique, mais aussi à l’enseignement protestant, juif, musulman, et aussi à l’enseignement privé non confessionnel.

    Cela montre aussi que la République française n’est pas un Etat totalitaire : elle respecte les libertés qui sont revendiquées et défendues par la société civile et par les instiutions religieuses.

    C’est aussi la liberté pour les parents de choisir pour leurs enfants le type d’enseignement qu’ils préfèrent.

  11. Que les religions soient réduites à des instruments, c’est ce que pensait Karl Marx : Le relion est l’opium des peuples, disait-il.

    Il est tout à fait vrai que les religions peuvent être utilisées par le pouvoir.

    Inversement, les religions peuvent aussi limiter le pouvoir de l’Etat, et dans ce cas être sources de libertés.

    En France, François Mitterrand a voulu supprimer l’enseignement privé. Cela a provoqué une manifestation de gigantesque : un million de personnes ont défilé à Paris pour protester contre la suppression de l’enseignement privé.

    Derrière cette manifestation géante, l’Eglise catholique était présente. Elle a donc réussi à sauver une liberté fondamantale contre l’Etat : la liberté d’enseigner.

    Cette liberté profite non seulement à l’enseignemlent catholique, mais aussi à l’enseignement protestant, juif, musulman, et aussi à l’enseignement privé non confessionnel.

    Cela montre aussi que la République française n’est pas un Etat totalitaire : elle respecte les libertés qui sont revendiquées et défendues par la société civile et par les instiutions religieuses.

    C’est aussi la liberté pour les parents de choisir pour leurs enfants le type d’enseignement qu’ils préfèrent.

  12. http://www.lepoint.fr/monde/tibet-pourquoi-je-me-suis-immole-29-03-2012-1446389_24.php

    Oui, il y des morts. L’immolation est une forme de sacrifice par le feu. Il ne porte atteinte à aucune autre vie que celle du moine tibétain qui choisit de s’immoler.

    C’est une forme de protestation extrême, face à la répression exercée par les autorités chinoises sur la culture tibétaine depuis plus de 60 ans.

    Mais le pouvoir chinois ne semble pas prêt à accepter cette réalité : au lieu de reconnaître le droit à la différence, il prétend que les moines devraient être rééduqués, c’est-à-dire penser selon la pensée mao-tsétoung !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *