Google lance un Ultimatum au gouvernement chinois

.

L'Agence Marketing Chine

Nous sommes L'agence de Web & Marketing #1 en Chine. Nos Services: E-Commerce, Search Engine Optimization, Publicité, Weibo, WeChat, WeChat Store & PR.

.google-cn

Google.cn est victime de la censure en Chine depuis bientôt 4 ans, et bien peut être que cette censure va prendre fin, en effet Google annonce sur son blog a new approach of China qu’il va enfin mettre fin à la censure de ses résultats, et que si le gouvernement ne les y autorise pas, le géant américain fermera son moteur de recherche en Chine

.

baiduCe message fait suite à la cyber attaque de Baidu fin d’année 2009, qui a paralysé le moteur de recherche chinois. En page d’accueil du moteur, on pouvait ainsi voir un drapeau iranien et un message rédigé en anglais signé de la cyberarmée iranienne (via). De plus, hier Baidu était en panne et inaccessible depuis la Chine. Perdre le leader baidu (70% parts de marché) serait un coup dur pour Internet en Chine en pleine explosion., alors si le second ferme, l’Internet chinois risque d’en prendre un coup.

.

pirateQu’est ce qui a fait changé google?

.

Une tentative de piratage de ses serveurs en décembre et certaines informations détenues par Google ont été dérobés, dont 2 comptes Gmail de militants des droits de l’Homme en Chine

Il est noté que Google n’était pas seul, une vingtaine d’autres ont été victime de cet important piratage.

Problèmes avec les autorités, censure, critique vis à vis du monde, excuses vis à vis des auteurs chinois…

.

C’est la goutte qui fait déborder le vase pour Google, qui dénonce publiquement de cet incident:

« Nous avons décidé que nous ne sommes plus disposés à continuer à censurer nos résultats sur Google.cn, et au cours des prochaines semaines, nous allons discuter avec le gouvernement chinois de la base sur laquelle nous pourrions faire fonctionner un moteur de recherche non censuré, si la loi nous y autorise. Nous reconnaissons que cette approche peut nous conduire à stopper Google.cn et, potentiellement, fermer nos bureaux en Chine.

La décision d’examiner nos activités en Chine a été incroyablement difficile, et nous savons que cela aura potentiellement des conséquences profondes. Nous tenons à préciser que cette démarche a été alimentée par nos dirigeants aux États-Unis, sans la connaissance ou l’implication de nos employés en Chine qui ont travaillé très dur pour faire Google.cn le succès qu’elle connaît aujourd’hui. Nous nous engageons à travailler de manière responsable afin de résoudre ces problèmes très délicats. » (via)

.

.

La revanche de Google?

.

Google fut énormément critiqué pour son esprit de liberté qu’il n’appliquait pas en Chine, et c’est une sorte de revanche qu’il est en train de prendre. Dommage, il venait juste de lancer google map.

.

Bras de Fer google Hun jintaoBras de Fer pour Hu jintao

.

Bien sur on peut essayer de prédire quelle va être la décision de l’inflexible Hu Jintao. Et un bras de Fer de plus pour l’ancien chef des armées, qui a donné la face à la Chine tout entière au cours de son mandat, je pense qu’il va tout simplement censuré et interdire google en Chine en essayant de tourner cela à son avantage…

.

Cela veut dire qu’il va y avoir de la concurrence de plus sur le marché du travail !

.

si vous avez aimé, n’hésitez pas à voter sur scoopeo.

.

.

Olivier VEROT
Marketing Chine


A lire également

11 Commentaires

  1. Très bon article.
    APrès Microsoft condamné en Chine à verser une somme considérable pour avoir utiliser une police qui n’était pas de sa propiété et qui se voit pirater ses logiciels à 99%, après Google qui se fait accuser de développer le porno et la violence en Chine, etc etc etc, finalement, le prochain coup, il sera pour qui?
    Honnêtement, je l’attendais depuis quelques temps ce coup-là de la part de GOogle… de se rebeller contre le gouvernement qui veut tout controler. C’est une bonne chose et c’est en totale harmonie avec la politique de Google dans les autres pays, c’est-à-dire: Google n’intervient en aucun cas dans les résultats affichés par son moteur de recherche.

  2. Attends ça veut dire que tout google serait censuré ou juste google.cn?

    Parceque la vie en Chine sans google putain, ça va être horrible?
    Je vais pas rechercher mes info sur Baidu, il pue la merde ce moteur de recherche.

  3. Franchement, j’espère que Google ira jusqu’au bout, parce que les tarlouzes du genre Sarko ou Obama qui se plient en 4 aux caprices de Pékin, y’en avait ras-le-bol de cette « dictature amicale ».
    J’espère que les prochains à ouvrir les yeux seront FACEBOOK (qui s’en prennent aussi pas mal la tronche en Chine).

  4. @charley
    personnelement je ne m’y attendais pas du tout. Dire non au plus gros marché Internet du monde !

    @Artur

    Ce serait tout google. Le grand bénéficiaire ce serait Bing, yahoo…Un monde sans google en Chine ce ne serait plus pareil, c’est sur?

  5. Comme je l’explique ici, je pense que Google doit subir la pression de la part du gouvernement chinois comme Yahoo il y a quelques temps. Si ils ont choisi de faire ca c’est que la situation devenait vraiment impossible, je ne vois pas comment c’est possible autrement.
    — Woods

  6. Oui, Google va fermer Google.cn et son bureau à Pékin, en plus le gouvernement chinois a un logiciel « JinDun » qui avait déja bloqué google.com depuis plusieur années, alors si ça arrive, on pourra dire Google n’existe plus en Chine. Triste pour le peuple chinois, mais Bravo à Google, d’argent n’est pas tout !!!!!!!!

  7. ce sera un bon signe, et avant de se prononcer, je suis curieux de voir la suite des evenements de la part du gouvernement chinois.
    qu’est-ce qui empechera d’utiliser google.com?
    ce qui est triste, c’est de voir les gouvernement qui cherchent a controler Internet, comme si c’etait vraiment possible (et par la la je sous-entends la france aussi..)
    ben

  8. Google contre le gouvernement chinois:  » Business  » ou  » Don’t be evil  » ?

    Google communique à tout va sur sa décision de ne plus continuer à censurer les résultats sur Google.cn ! En-effet, après la détection d’une cyber-attaque visant des comptes Gmail de militants chinois des droits de l’homme, le géant de Mountain View engage un bras de fer avec le gouvernement chinois et se dit prêt à stopper ses opérations dans l’Empire du Milieu !

    Un article de Tech Crunch qui fait le buzz s’interroge sur la sincérité de cette campagne: s’agirait-il plus de business que d’éthique ? En-effet, Google perd de l’argent sur ses opérations chinoises et ne ferait que profiter de cet incident pour revoir ses positions. Par ailleurs, d’une pierre deux coups, ses compromissions passées avec la censure chinoise avaient ces dernières années durement malmené son image de marque.

    Alors,  » Business  » ou  » Don’t be evil  » ?

    A votre avis, ce bras de fer, n’est-ce que par intérêt pour négocier de meilleures conditions d’exploitation en Chine, ou est-ce pour retrouver – tardivement, mais mieux vaut tard que jamais – les valeurs de son célèbre et humaniste slogan ? Ou les deux, tant qu’à faire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *